AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RAVEN & DYLAN ∞ This is for fight, and this is for fun.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
Mar 16 Juin - 14:47
Invité
This is for fight, and this is for fun.
Raven & Karhlya & Dylan
Elle avala une autre gorgée. Bon dieu que c'était dégueulasse ce truc. Finalement, ça n'avait pas tellement de goût pour elle, ça ne faisait que lui brûler la langue, puis la gorge et ça finissait toujours par lui donner affreusement mal à l'estomac. Sûrement pour ça, qu'elle n'abusait jamais de l'alcool, et aussi parce qu'elle n'était pas certaine de tenir le choc après un certain seuil. Oh, ce n'était pas que Karhlya n'aimait pas s'amuser, ou que perdre la face la dérangerait...non, ça elle s'en fichait pas mal à vrai dire. La vérité, c'était qu'elle aimait avoir les idées un minimum claires. Se perdre dans l'alcool, à n'en plus reconnaître son entourage ce n'était pas pour elle. Elle ne buvait pas par plaisir, elle buvait pour s'apaiser. C'était totalement stupide comme raison, elle en avait bien conscience. Mais parfois, elle en avait besoin. Elle ne savait même plus comment elle en était arriver à boire pour la première fois, mais c'était une habitude qu'elle avait prise en rentrant des expéditions sanglantes du Bataillon. Parfois, elle était calme parce qu'elle avait pris le temps d'évacuer, mais parfois, elle ressentait le vide et le chagrin et c'était le genre de chose qu'elle voulait épargner à sa mère pour ne pas l'inquiéter. Alors dans ces moments là, elle restait à Karanes un petit moment. Quelques heures, le temps de boire un peu pour effacer les traces des horreurs qu'elle avait vu de son visage, pour se détendre un peu et rentrer chez elle avec un air fatigué, mais rien de plus. Ça faisait une demi-heure, qu'elle était là. A l'auberge, assise sur un banc, installée à une table. Pas mal de ses camarades étaient là aussi, cet endroit était le refuge de pas mal de soldats. Certains venaient comme elle boire un coup, d'autres venaient carrément se saouler, d'autres encore se réunissaient ici pour un repas ou passaient chercher un litre de lait manquant. C'était l'endroit idéal pour faire une pause et s'amuser un peu, mais pour le moment Karhlya ne quittait pas sa chope des yeux. C'était la seconde, et déjà elle ressentait les effets de l'alcool, si bien que finalement elle repoussa le contenant, le faisant glisser sur la table avant de lever les yeux pour regarder autour d'elle pour la première fois depuis un moment. L'endroit était en ébullition, elle se redressa alors pour s'installer correctement et soulager son dos qui supportait mal d'être courbé dans tous les sens. L’après-midi était déjà bien avancée, si bien que finalement après quelques minutes la jeune femme se décida à se lever. Elle passa par l'aubergiste pour payer rapidement, salua quelques unes de ses connaissances avant de sortir. Il était sûrement temps qu'elle rentre, la cloche avait sonner depuis un moment déjà, et même si elle avait déjà expliquer à sa mère qu'en général, elle prenait le temps pour « faire des trucs de soldats » comme elle lui avait dit, elle se doutait que cette dernière devait en ce moment être assise dans son fauteuil, près de la fenêtre à se faire un sang d'encre à ne pas la voir rentrer.

Le vent léger vint chatouiller son visage et faire voler ses cheveux, elle baissa finalement les yeux sur sa tenue. Presque propre, à l'exception de cette maudite tache de sang séché qu'elle avait étaler en la frottant sur son pantalon. Elle n'était pas blessée cette fois, elle n'endurait que quelques bleus, et elle s'en félicitait maintenant puisqu'elle savait qu'il serait plus facile pour elle de faire avaler à sa mère son « tout va bien, je t'assure ! ». Non, vraiment, maintenant elle pouvait rentrer. Pourtant, une chevelure brune et un blason orné de roses entrèrent dans son champ de vision alors qu'elle relevait la tête. « Raven ! » appela t-elle. Cette jeune femme, c'était l'une des rares véritables amis de Karhlya. Elle aimait sa compagnie, autant que les discussions qu'elles avaient à l'occasion, quand elles se croisaient ici, à Karanes. Raven était une jeune femme pleine de bonne humeur, qui semblait prendre toujours la vie du bon côté et dont le petit grain de folie plaisait beaucoup à Karhlya. « Un verre, ça te tente ? » demanda t-elle finalement, en voyant la jeune femme se tourner vers elle. Bon. Ok. Clairement, elle abusait … elle avait sûrement déjà assez bu comme ça pour ce soir. L'effet escompté était bien présent, elle planait doucement. Mais peu importe, maintenant, elle essayer de se convaincre qu'un tout petit verre de plus ne pouvait pas lui faire de mal. De toute façon, elle savait bien que Raven ne l'accompagnerait pas dans sa beuverie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 25 Juin - 12:13
Invité

Dylan, Karhlya & Raven
    this is for fight, and this is for fun

Une autre journée entre les murs venaient de se terminer. Une autre journée qui faisait grincé les dents de Raven. D'autant plus qu'elle avait vu son cousin partir en mission à l'extérieur. Cela avait le don de faire remonter tout ses rêves d'enfants à la surface. Mais elle n'arrivait toujours pas à se faire à l'idée de passer au dessus des dernières paroles de sa mère. Après tout, elle avait dit ça dans son dernier souffle. Et Raven pouvait voir que l'effort lui avait coûté énormément. Elle secoua la tête, tentant de chasser ses sombres souvenirs alors qu'elle venait de finir sa ronde en compagnie de Dylan. Elles se dirigeaient vers Lightwood, pour faire leur rapport à leur caporal. Raven tentait de continuer à jouer l'idiote avec lui, comme toujours, mais elle devait bien l'avouer, depuis la chute du mur Maria, elle n'y arrivait plus aussi bien. Elle évitait d'ailleurs soigneusement de se retrouver seule avec lui. Elle ne voulait surtout pas parler de ce baiser. Mieux, elle voulait faire comme s'il n'avait pas existé.

Les deux femmes s'éloignèrent un peu du mur, se dirigeant vers le cœur de la ville. Chacun prête à retourner à ses quartiers. La maison vide de sa mère pour Raven et cette idée la déprimait déjà. « Si on allait se boire un verre ? » Demanda-t-elle. Plus que pour boire, c'était surtout pour retarder l'échéance du retour qu'elle proposait ça. Raven n'était pas une grande buveuse. Voir pas une buveuse du tout. « Si tu veux. Mais faut je passe à mon atelier avant. » Dylan semblait avoir compris son besoin de ne pas rentrer. Parfois, elle se disait qu'elle devrait trouver quelqu'un pour partager cette maison. Après tout la chambre de sa mère était toujours vide et il y avait toujours des soldats sans maison qui dormait à la caserne dans les dortoirs. Mais elle n'arrivait toujours pas à s'y résoudre. « Pas de soucis, on se retrouve là-bas. » Elle laissa donc son amie devant son atelier, là où elle passait des heures à bidouiller et bricoler et se dirigea vers la taverne.

Elle arrivait près de la taverne quand une voix l'interpella. « Raven ! » Un sourire se dessina immédiatement sur les lèvres de la jeune femme. Elle reconnut instantanément Karlhya. Elle appréciait la jeune femme. Avant de la rencontrer, elle l'avait déjà remarquer aux côtés de son cousin. Elle avait toujours accordé une attention particulière aux membres de la brigade d'exploration mais davantage à l'équipe d'Aiji et d'Ezechiel. Du coup, quand elle l'avait trouvé abattu un soir, elle n'avait pas hésité à aller à sa rencontre. Elle n'hésitait pas non plus avec les inconnus cela dit. Depuis, elles étaient devenues amies et passaient pas mal de temps à discuter ensemble. « Un verre, ça te tente ? » Raven s'approcha d'elle, et plus elle s'approchait, plus elle voyait que la jeune fille avait déjà bien bu. « Je veux bien, mais j'ai l'impression que toi, tu en as déjà bu assez. » Avec un soupir, elle passe tout de même un bras autour d'elle, pour se diriger vers la taverne. « Au pire, je te ferais dormir à la maison, hein ? » De toute façon, elle se voyait mal la laisser errer dans les rues toute seule dans cette état. Et puis, elle pourrait lui présenter Dylan. Elle n'était pas sure que les deux femmes se connaissent encore. En entrant, elle trouva une petite table, où Dylan aurait la place pour les rejoindre et elle se laissa tomber sur une chaise. « Alors, quel sera ton poison ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 26 Juin - 14:47
Invité
     

Raven ♦ Karlya ♦ Dylan

This is for fight, and this is for fun.
La journée avait été longue sur les remparts, il ne s'était pas passé grand chose et heureusement que j'avais Raven près de moi, petit pipelette qui arrivait à vous changer les idées même quand on avait envie de broyer du noir. Ainsi nous avions parlé de tout, de rien tout en surveillant l'horizon et nous eûmes rien d'extraordinaire à signaler quand il fallut faire notre rapport au Caporal en fin de journée. D'ailleurs comme souvent, c'est Raven qui se chargea de raconter notre journée et moi je restais silencieuse, ne l'interrompant que pour détailler quelque chose qu'elle aurait oublier, mais cela n'arrivait pas souvent, c'est qu'elle avait bonne mémoire ma coéquipière. Il nous laissa rapidement partir, je pensais aller travailler à l'atelier, s'était surprenant, mais en faite s'était ce qui rapprochait le plus d'une maison pour moi, en faite s'était ma maison, j'avais un lit dans le fond sur lequel j'allais quand le besoin de dormir se faisait ressentir, mais sinon, je ne rentrais jamais chez mon père, je ne l'avais presque jamais revu depuis que j'étais entrée pour faire mon service. Parfois il me manquait, parfois j'avais envie d'aller le revoir, mais alors ces paroles et celle de mon oncle me revenait de plein fouet et je me contentais de ma petite vie dans mon atelier, là où je me sentais bien et à ma place. « Si on allait se boire un verre ? » La voix de Raven me tira de mes pensées qui n'étaient pas toutes très agréable, je la regardais un instant surprise que ce soit elle qui propose d'aller boire, alors qu'elle ne buvait jamais d'alcool, pourtant, comme moi, elle ne semblait pas réellement pressée de rentrer ce soir, alors j'hochais la tête avant d'ajouter « Si tu veux. Mais faut je passe à mon atelier avant. » Elle me connaissait, elle savait que j'avais toujours une réparation en cours ou alors qu'il fallait absolument que je tente d'avancer dans mes recherches pour tenter d'améliorer nos équipements. Alors elle ne proposa pas de m'accompagner, elle se contenta de me sourire. « Pas de soucis, on se retrouve là-bas. » Se fut mon tour de sourire, j'allais devoir faire attention à une fois de plus ne pas laisser le temps s'échapper, à ne pas me perdre dans mes idées, mes pensées et ne pas lui pauser un lapin, se ne serait certes pas la première fois, mais à chaque fois je me sentais stupide de me laisser ainsi dépasser par la situation. « Je me dépêche promis» Je la laissais alors continuer sa route alors que j'entrais dans mon petit univers. De nouvelle pièce m'avait été déposée dans la journée, parfais, je les attendais avec impatience depuis plusieurs jours, j'en avais besoin pour réparer un harnais, cela aurait très bien pus attendre le lendemain, pourtant, je ne résistais pas et commençais à bricoler dessus. Je m'étais pourtant promis de ne pas perdre la notion du temps et pourtant, quand j'entendis soudain un raclement de gorge derrière moi, relevant soudain la tête, je m'aperçus que cela faisait déjà 20 min que je tentais laborieusement de retirer une minuscule pièce en vain. Je me retournais pensant trouver Raven qui se sera impatienter, mais au lieu de cela, je fis face au Caporal Lightwood en personne. Je me relevais brusquement, me cognant sur mon établis. « Caporal, je suis désolée je ne vous avais pas entendu. Je ... je peux vous aider ? » Voilà qui était étrange, premièrement nous lui avions fait notre rapport à peine une heure plus tôt et je ne pensais pas le revoir avant le lendemain matin et deuxièmement, j'avais beau fouiller dans ma mémoire, jamais je ne l'avais vu mettre les pieds ici, même si s'était lui qui m'avait aider à obtenir l'endroit. «Du calme Gladstone, je viens pour une mission. Demain à l'aube vous partirez pour Hermiha, il y a des réparations à faire dans votre domaine de compétence. Une fois sur place, Ethan Wideed s'occupera de vous.» Je me pétrifiais, une mission solo, j'avais horreur de ça, j'avalais difficilement ma salive, bon d'accord, se n'était pas aller à l'extérieur des murs, s'était aller au contraire loin dans les terres vers la sécurité, mais je n'aimais pas ça, Raven et moi étions une équipe et tout marchais mieux quand nous étions ensemble. Je soupirais quand il partit, demain, je serais sur la route pour la ville et je ne savais pas combien de temps cela me prendrais. Je soupirais lançant le chiffon que j'avais dans les mains sur mon établit, finalement un verre me ferais le plus grand bien.

Je quittais mon atelier rapidement, me dirigeant vers la taverne d'un bon pas, ignorant complètement les gens que je croisais autour de moi, en faite, ils m'ignoraient aussi alors comme ça tout allait bien, j'étais ici depuis de nombreuses années maintenant, pourtant, mis à part Raven, Karhlya, Aiji et une poignée d'autres, je n'avais pris le temps de faire connaissance avec personne, mon côté sauvage j'imagine. J'entrais rapidement dans la taverne qui à cette heure ci était pleine de monde, le niveau sonore était élevé, l'alcool coulait à flot et beaucoup était déjà bien ivre. Je finis au bout de quelques minutes par repérer Raven en compagnie de ma cousine, je grimaçais un peu, bon je l'aimais bien Karhlya, disons que nos rapport était un peu froid et tendu, nos parents n'ayant jamais rien fait pour que les choses ailles bien, heureusement, aujourd'hui nous avions réussis à dépasser tout cela, nous nous entendions plutôt bien, si nous ne parlions pas de la famille, du coup nous ne nous parlions pas beaucoup. J'allais au barre me chercher un verre avant de les rejoindre me laissant carrément tomber à côté de Raven. « Bonjour Karhlya » Je bus une longue gorgé alcoolisée, ce qui n'était pas réellement dans mes habitudes, même si je buvais souvent et tenais plutôt bien d'ailleurs. Je reposais mon verre sur la table en grimaçant alors que le liquide ambré me brulait la gorge et l'estomac. « Lightwood vient de venir me voir à l'atelier. Je dois partir demain pour Hermiha faire des réparation sur les canons. Je pars seule à l'aube. » Je soupirais et finit ce qui restait dans mon verre, non vraiment, cette mission ne me plaisait pas du tout.

GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 26 Juin - 15:54
Invité
This is for fight, and this is for fun.
Raven & Karhlya & Dylan
Tu souris quand tu constates que Raven t'as captée. Finalement, tu n'as pas du tout envie de rentrer chez toi pour le moment et ce malgré la journée qui touche à sa fin. Tu laisses la jeune femme s'approcher de toi, un sourire accroché à ses lèvres et il ne lui faut que quelques secondes à peine pour te rejoindre. « Je veux bien, mais j'ai l'impression que toi, tu en as déjà bu assez. » Tu hausses un sourcil. Ça se voit déjà tant que ça ? Tu n'as pourtant pas l'impression d'avoir bu tant que ça, tu planes à peine, c'est tout ce que tu ressens. Rien de plus, rien de moins et tu te sens tout a fait capable de continuer encore un peu. Tu ne dis rien, tu ne réponds rien, tu te laisses entraîner par le bras que ton amie passe autour de toi pour retourner à l'intérieur de cette taverne que tu viens de quitter. Il y faut chaud, l'ambiance est parfois à la fête, parfois à la déprime selon l'endroit où tu poses ton regard. L'alcool coule à flot, c'est un soir de retour de mission et tu sais que beaucoup de tes camarades de l'exploration sont là, au milieu de bordel à faire la fête ou a trinquer aux pertes. « Au pire, je te ferais dormir à la maison, hein ? » Tu souris à nouveau. C'est une gentille proposition, pleine de bonne intentions mais tu sais déjà que tu déclineras cette offre. Tu bois, tu t'amuses, mais tu sais que tu as une mère qui t'attends. Elle doit se douter que tu es toujours en vie. Tu l'as prévenue que faire la route en revenant était éreintant, que parfois il te faudrait du temps, pourtant tu sais que quand tu en auras l'occasion tu fileras récupérer Mousse pour rentrer. Peu importe que la route jusqu'à Trost soit longue. « Te casses pas la tête, je tiendrais le coup. » dis-tu alors en suivant Raven à une table de quatre. Là, elle se laisse mollement retomber sur une chaise, alors que son regard parcours l'ensemble de la bâtisse, derrière Raven. « Alors, quel sera ton poison ? » Jusque là, tu n'as avaler que du cidre. Tu aimes le goût, plus ou moins, même si ça te fais grimacer et tu sais que ce n'est pas spécialement fort. C'est là dessus que tu jettes toujours ton dévolu, parce que tu sais que tu peux en boire pratiquement à ta guise sans finir la tronche sur les pavés en dix minutes. Pourtant, maintenant, tu ressens le besoin d'avaler autre chose. Un truc qui saura te réveiller et à la fois te faire oublier ce qui te trotte dans la tête. Qui saura te faire oublier ton frisson et ta joue brûlante au contact des doigts de Bailey. Qui saura te faire oublier ta déception, ta gorge serrée et ta boule au ventre. Alors, quand le tavernier passe à côté de vous, tu le retiens. « Sers moi un peu de ton breuvage magique. » lui demandes-tu. Tu ignores son étrange regard. Ce vieil homme te connais bien, il sait que tu n'es pas du genre à te saouler, que tu ne t'attaques jamais aux alcools forts. D'ailleurs, tu connais l'existence de cet alcool uniquement parce qu'il a un jour insister pour t'y faire goûter. Tu te souviens encore de la sensation de brûlure qui avait envahie ta bouche entière. Tu avais tout recracher et il t'avait fallu deux jours entier pour de nouveau sentir le goût de ce que tu mangeais. Tu ne sais pas bien ce que c'est que ce truc, tu ne sais pas ce qu'il y a là-dedans et tu veux pas le savoir en fait. Tu sais que c'est un truc de famille ici, une recette qui se transmet et que ça fait la fierté du bon vieux tavernier. Tu laisses Raven commander sa boisson, avant de soupirer. « Désolée, j'ai besoin d'un truc qui envoi. » Tu ne t'étales pas sur tes raisons. Après tout, tu ne vas pas causer de tout ça avec la cousine de Bailey, et puis tu préfères tout garder pour toi, uniquement pour toi. « Alors comment ça se passe à la garnison ? » demandes-tu alors qu'on vient déposer vos verres. Tu remercies le tavernier, avant de regarder ton verre. La couleur étrange du breuvage qui s'y trouve. Tu sens l'odeur te piquer les narines, malgré les effluves diverses qui flottent dans le coin.

C'est au bout de quelques longues minutes finalement, qu'un nouveau visage fait son apparition. « Bonjour Karhlya » Tu reconnais aussitôt ta cousine. Elle et toi, vous n'êtes pas si proches que ça. Vous auriez sûrement pu l'être, mais la haine entre vos pères a été un gros frein à vos relations. Finalement, tu la connais à peine mais tu lui souris tout de même alors qu'elle prend place à côté de Raven. « Lightwood vient de venir me voir à l'atelier. Je dois partir demain pour Hermiha faire des réparation sur les canons. Je pars seule à l'aube. » Lightwood. Ce nom te dit vaguement quelque chose et il te semble bien avoir déjà entendu Raven t'en parler. C'est un Caporal de la Garnison, le supérieur des deux filles. « Votre super Caporal beau gosse ? » demandes-tu finalement. « Hermiha, c'est pas la porte à côté. Qu'est-ce qu'ils peuvent bien foutre avec leurs canons pour les abîmé, y'a pas l'ombre d'un Titan par chez eux. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 27 Juin - 17:51
Invité

Dylan, Karhlya & Raven
    this is for fight, and this is for fun

Quand on ne boit jamais, on remarque facilement quand les autres ont bu, eux. Raven avait même appris à reconnaître les différents stade  de l'ivresse. Elle pouvait donc voir sans problème que Karhlya avait bien plus bu que d'habitude. En général, elles se comprenaient sur la façon de boire. En fait, elle faisait partie des rares qui savaient que Raven avait tendance à faire semblant de boire. C'était marrant ce qu'on pouvait faire croire avec un verre à moitié remplie au milieu d'une bande de types déjà bien éméché. Du coup, elle ne peut s'empêcher de proposer à son amie de dormir chez elle. Même si la connaissant, elle doute qu'elle accepte. Mais bon, si Raven jugeait qu'elle n'était pas en état de rentrée seule, elle n'allait pas la laisser partir comme ça. Ou était Aiji quand on avait besoin d'aide, hein ?! « Te casses pas la tête, je tiendrais le coup. » Raven haussa un sourcil mais préféra ne pas argumenter. Elle sentait qu'elle allait perdre. Elles entrèrent donc, s'installant à une table. Quand le tavernier passe près d'elle, Karhlya l'arrête. « Sers moi un peu de ton breuvage magique. » Raven haussa les sourcils, surprise. Faisant écho au visage du tavernier. Le breuvage magique, elle en avait entendu parler, elle avait vu son effet sur les autres. Elle, elle ne s'était jamais risquée à en boire. Et pour que son amie en demande, ce qu'il devait s'être passée quelque chose d'assez difficile pour la mettre dans un état pareil. Le tavernier attendait maintenant qu'elle même se décide. « Du cidre pour moi. » Dit-elle finalement. Et pour le coup, elle n'était même pas sure de le boire vraiment. « Désolée, j'ai besoin d'un truc qui envoi. » C'était peu dire. « Je vois ça... » Raven ne prend même pas la peine de lui demander pourquoi. Elle sait que si son amie veut en parler, elle le fera d'elle-même et surtout pas parce qu'elle posait des questions. Elle était comme elle dans un sens, elle n'aimait pas vraiment parler de ses faiblesses. « Alors comment ça se passe à la garnison ? » Demande alors Karhlya au même moment où le tavernier vient poser leurs verres à table. Raven attire son verre vers elle. « Plutôt calme de ce côté des murs. » Dit-elle finalement. Pas qu'elle allait s'en plaindre non plus. Quand le calme l'abandonnait, c'était souvent mauvais signe. Et elle n'avait pas vraiment envie de repenser à la chute du mur Maria. « Mais bon, on trouve toujours de quoi s'occuper. »

Quelques instants plus tard, c'est Dylan qui arrive, se laissant à son tour glisser sur une des chaises. « Bonjour Karhlya » Ah bah, Raven qui se demandait si elles se connaissaient vient d'avoir sa réponse. Bien qu'elle ne sache pas du tout comment elles se connaissent. Raven se contente de boire une gorgée de son verre. « Lightwood vient de venir me voir à l'atelier. Je dois partir demain pour Hermiha faire des réparation sur les canons. Je pars seule à l'aube. » A l'entente du nom de son caporal, Raven relève la tête vers sa coéquipière. Le souvenir de ce baiser lui revient à l'esprit. Mais elle le repousse le plus vite possible. « Votre super Caporal beau gosse ? » Raven ne peut même pas retenir un sourire. Avant de se rendre compte que si Karhlya l'appelle ainsi c'est qu'elle laisse peut-être sous entendre ça. L'avait-elle déjà appelée beau gosse ? Quoique c'était bien possible. Après tout, il l'était. « Hermiha, c'est pas la porte à côté. Qu'est-ce qu'ils peuvent bien foutre avec leurs canons pour les abîmé, y'a pas l'ombre d'un Titan par chez eux. » Ce n'est qu'à ce moment là que Raven se rendit compte qu'elle allait se retrouver sans son équipière de toujours pendant quelques jours. Avec qui allait-elle faire ses rondes ? Manquerait plus que Lightwood l'ait fait exprès. Elle pouvait presque imaginée son sourire amusée quand il lui annoncerait qu'il allait faire les rondes avec elle. Elle exagérait peut-être un peu. « Pourquoi on t'envoie toi ? Faut pas me faire croire qu'ils ont personne pour entretenir leurs canons quand même ? » Voilà qu'elle prenait son ton de justicière exaspérée face aux injustices de la vie. Si elle se retrouvait seule avec leur caporal, elle savait déjà qu'il y aurait un risque que la conversation qu'elle évite depuis un moment débarque subitement. Et puis, c'était bien la première fois qu'elle allait se retrouvée seule sans Dylan. Ce qui risquait de la stresser encore plus. Et elle se rendit compte que cela risquait d'être aussi la même chose pour son amie. « En même temps, Dylan est la meilleure, normal qu'on veuille d'elle partout. » Glisse-t-elle alors avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 29 Juin - 18:09
Invité
     

Raven ♦ Karlya ♦ Dylan

This is for fight, and this is for fun.
Mon verre s'est vidée bien trop rapidement, je fais un signe à la serveuse pour qu'elle me resserve rapidement et je ne pus m'empêcher de sourire quand Karhlya se rappela de notre caporal, il est vrai qu'il avait un certain charme, enfin, il me semblait, en faite je n'avais jamais réellement pris le temps de bien le regarder. Et puis même si je le trouvais mignon, il n'était pas pour moi, Raven avait craqué pour lui et jamais je ne ferais quoi que se soit qui puisse la blesser. Alors je ne relevais pas, mais je ne loupais pas le petit sourire de ma collègue, je me mordis un instant la lèvre pour ne pas rire, j'aimais bien la taquiner sur le sujet. Heureusement, elle changea rapidement de sujet et se posa des questions sur ce qu'ils pouvaient bien faire avec les canons. « Ils les ont testés depuis la chute ...» je m'interrompis, je n'avais pas non plus envie de parler de Maria, s'était un sujet difficile, même si je n'avais perdu personne là bas. « Bref, ils se sont rendu compte qu'il y avait un disfonctionnement dans certains canons, je dois aller les réparer. » La serveuse me ramena un verre et cette fois je pris le temps de le siroter, la brulure dans ma gorge était une bénédiction et m'empêchais de penser que demain, je serais loin, seule en train de chercher un problème dans des canons qui ne serviraient surement jamais. Enfin Raven réagit, elle comprit que je partais, qu'elle allait être seule pendant un long moment et sa réaction m'arracha un grand sourire. « Justement, ceux chargé de l'entretien ne comprenne pas ce qui ne fonctionne pas » Je bus de nouveau mon verre et fis un grand sourire à Raven quand elle chercha à me mettre en avant, nous étions toujours comme ça, nous valorisant, nous encourageant l'une l'autre. Ne pas être seule m'aidait à ne pas déprimer, mais je ne voulais pas non plus accaparer l'attention toute la soirée, je rebus une autre gorgée, laissant l'ivresse me détendre les muscles et me faire penser à autre chose. « Et toi Karhlya quoi de neuf dans le bataillon d'exploration. » Nous n'avons jamais été proche, pourtant, elle fait partie de ma famille, mais petite nous n'avions jouer qu'une seule fois ensemble avant que son père n'arrive en hurlant pour nous séparer. J'avais confié énormément de chose à Raven, pourtant, jamais je ne lui avais parler de Karhlya, il était peut être temps de le faire maintenant. Je respirais profondément, vidait mon deuxième verre en me disant vaguement, qu'il était peut être temps de ralentir. «Raven, Karhlya est ma cousine, c'est pour ça que nous nous connaissons un peu. »

GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 29 Juin - 22:13
Invité
This is for fight, and this is for fun.
Raven & Karhlya & Dylan
Toi, ça te fatigues d'entendre ça. Tu as du respect pour chaque soldat qui a le cran de s'engager quelque part, Garnison, Exploration...mais finalement, tu dois bien avouer que tu as un peu plus de mal avec les Forces Spéciales. Tu n'as jamais compris ce délire de vouloir offrir les meilleurs à ceux qui de toute évidence n'en ont pas besoin. Tu sais qu'ils sont les premiers à réclamer de l'aide...a débaucher le monde entier pour leur sécurité déjà bien assurée. Alors, oui, le discours de Dylan t'agace. Réparer leurs foutus canons parce qu'ils sont défaillants...peu entretenus surtout. Pas près à tirer, en permanence laissés à l'abandon, à la poussière parce qu'on sait là-bas qu'ils ont peu, très peu de chance de servir un jour. Du moins, on le savait. Maria tombe et Sina panique. Ils se renforcent sans penser à la souffrance qui plane encore un peu partout ici. Trost est morne, tu le sais, tu le vois et la preuve de la douleur des autres tu l'as sous les yeux en la personne d'Acacia. Elle t'agaces, cette gamine, mais tu as mal pour elle parce que tu sais qu'au fond, elle a tout perdu. Finalement tu soupires... « Nom d'un petit bonhomme en mousse... » (for you Aiji, keur sur ta face ♥) lâches-tu. Et tu ne sais même pas d'où ça sort, cette réplique à deux sous. C'est le seul truc qui te vient en tête, là maintenant et t'en viens à te dire que peut-être le cidre c'est suffisant. T'as peut-être déjà trop bu.

« Et toi Karhlya quoi de neuf dans le bataillon d'exploration. » La question t'arrive dessus comme un boulet de canon. Tché. Quoi de neuf … des horreurs et du fumier, comme toujours. Tu finis finalement par avaler une petite gorgée de ton verre … et tu grimaces. Tu tousses. Tu manques de vomir sur la table, mais tu t'en envois une seconde pour faire passer le malaise. Ta bouche est en feu, ta langue semble … avoir totalement disparue, tu ne la sens plus et ta gorge, tu n'en parleras même pas. La sensation est désagréable, tes yeux pleurent mais tant pis. T'as connu pire comme bobo et c'est pas un alcool de bonhomme qui va te faire pleurer. « Toujours pareil... » articules-tu finalement d'une voix rauque, abîmée par le liquide que tu viens d'avaler. « Mort, sang, titans, cadavres et abandon au milieu d'une auberge. » Ouais la routine, et tu te rends compte maintenant que t'as vendu la mèche sur ton problème du jour. T'as rien préciser, t'as pas donner de nom mais tu sais que t'en as déjà trop dit là … alors la suite du discours de Dylan te paraît le bienvenue. «Raven, Karhlya est ma cousine, c'est pour ça que nous nous connaissons un peu. »  Tu fronces les sourcils. Tu sais bien que Raven et Dylan sont proches, pourtant. Si tu n'adresses que peu la parole à ta cousine, tu le sais parce que tu es plutôt proche de Raven. Qu'elle t'en a parler. Toi, de ton côté tu n'as jamais trouver d'interet à lui parler de ton lien avec la mécano, en réalité, tu as toujours penser que Dylan l'avait fait pour toi simplement parce que tu avais cru comprendre que les deux femmes étaient relativement proches. « Tu le savais pas ? » demandes-tu finalement. « Je pensais que t'étais au courant... » Et tout en disant cela, tu avales ta dernière gorgée. Maintenant, tu sens à peine le passage du liquide. Tu as perdu ton sens du goût dans l'affaire et c'est sûrement pas plus mal. Du coup, tu t'autorises à faire un signe de la main pour qu'on remplisse à nouveau ton verre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 2 Juil - 0:23
Invité

Dylan, Karhlya & Raven
    this is for fight, and this is for fun

Au vu de la vitesse à laquelle Dylan venait de finir son verre, Raven était parti pour être la plus sobre de trois. Et comme elle ne tenait vraiment pas l'alcool, elle allait se contenter de son petit verre de cidre, sur lequel elle n'avait jusque là pris qu'une gorgée. Et peut-être que cela allait rester comme ça en y réfléchissant. « Ils les ont testés depuis la chute ...» Son binôme ne termina pas sa phrase. Raven pouvait aisément le comprendre. Ce n'était facile pour personne de parler à voix haute de cette journée. Dans un sens, elle devrait remercier Lightwood qui lui avait offert quelque chose de bien moins horrible à se souvenir à propos de cette journée. D'accord, c'était même plutôt un souvenir agréable. Si on oubliait les conséquences que ça pourrait avoir. « Bref, ils se sont rendu compte qu'il y avait un disfonctionnement dans certains canons, je dois aller les réparer. » Comme c'est facile. Maintenant qu'ils ont peur pour leurs fesses, ils s’intéressent à leurs matériels. Les canons devaient être à l'abandon depuis longtemps oui ! « Justement, ceux chargé de l'entretien ne comprenne pas ce qui ne fonctionne pas » Ils ne doivent surtout plus savoir comment travailler. Mais elle se retint de faire une remarque qui n'aurait servi à rien de toute façon. Et puis, Dylan est la meilleure de toute façon. Et ça, elle se permet de le dire. « Nom d'un petit bonhomme en mousse... » Mais visiblement Karhlya elle, a plus à en dire. A moins que ce soit l'alcool parce que cette expression ne lui ressemble pas du tout. C'est qu'elle en deviendrait mignonne ivre. Raven avait souvent vu des gens doux sortir les griffes sous le coup de l'alcool, mais l'inverse, c'était peut-être la première fois. Et Raven est incapable de retenir un petit rire.

« Et toi Karhlya quoi de neuf dans le bataillon d'exploration. » Raven lève les yeux de son verre pour regarder Karhlya. Elle sait d'expérience avec son cousin, que la réponse à cette question n'ait jamais entièrement sincère de la part d'un membre du bataillon. Ou alors c'était quelqu'un qui en avait strictement rien à faire de choquer ou de traumatisé les autres. « Toujours pareil... » Une réponse typique. D'un autre côté, elle aussi la sortait cette réponse. C'était même pratiquement ce qu'elle avait répondu quelques instants plus tôt. « Mort, sang, titans, cadavres et abandon au milieu d'une auberge. » Là il y avait un truc inhabituel. Raven fronça les sourcils. « On t'a abandonné dans un auberge ? » Elle sentait qu'il y avait une histoire intéressante la dessous. Et vu que c'était la seule chose qui semblait changer de d'habitude, elle pouvait en déduire que c'était la raison qui faisait qu'elle avait bu plus que de raison. «Raven, Karhlya est ma cousine, c'est pour ça que nous nous connaissons un peu. » Ah bah voilà qu'elle avait la réponse à la question qu'elle se posait plus tôt. Mais elles ne devaient pas avoir le même genre de relation que celle qu'elle partageait avec Aiji. Après tout, qui ne savait qu'elle était la cousine du caporal Bailey ? Peu de gens en vérité. « Tu le savais pas ? » Demande alors Karhlya. Raven se contente de secouer la tête, portant pour la deuxième fois de la soirée son verre. Et encore, elle ne prend qu'une petite gorgée. « Je pensais que t'étais au courant... » Elle repose son verre avant de reprendre la parole. « Je savais même pas que vous vous connaissiez en fait... Je vous ai jamais vu ensemble. » Ou alors elle ne l'avait pas remarqué. Et alors là, elle était une bien piètre amie.Ce qui serait légèrement honteux quand même, quand on sait que les deux connaissent son cousin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 12 Juil - 12:56
Invité
     

Raven ♦ Karlya ♦ Dylan

This is for fight, and this is for fun.
Je n'aimais pas tellement accaparé l'attention, j'avais râler à propos de cette mission qui allait m'emmener vers le centre des murs, vers cette ville qui vivait en sécurité loin de la menace des titans et qui je le pensais vivaient dans un autre monde que le notre. Je soupirais et rapportait mon attention sur ma cousine et lui demandait des nouvelles. Bien sur, la réponse était presque invariablement la même, ils vivaient des choses difficile en dehors des murs, je le voyais aux yeux hantés de certains et ils n'en parlaient bien souvent qu'entre eux car nous, même si nous avions déjà vu des titans, nous étions en sécurité sur le mur et non en train de lutter pour les éliminer au risque de notre vie. Elle me répondit donc la même chose, sauf à la fin, je restais un moment à la fixer, me demandant si j'avais bien compris où si l'alcool m'avait fait entendre des choses, mais Raven fut la plus rapide à réagir, elle redit la phrase de Karhlya et donc j'avais bien compris. Qui t'a abandonné ? Nous n'avions jamais discuté garçon avec ma cousine, il faut dire nous n'avions jamais été très proche l'une de l'autre, n'empêche, elle était ma famille la plus proche, donc je me sentais prête à aller casser la figure à celui qui avait osé lui faire du mal, la blesser.

J'attendais sa réponse avec impatience, m'imaginant déjà le rechercher toutes les trois pour lui faire payer son affront, d'ailleurs, je décidais qu'il était plus que temps d'apprendre à Raven qui était réellement Karhlya pour moi, je ne lui avait jamais caché intentionnellement ou parce que j'avais des choses à cacher, je ne savais pas pourquoi je n'avais jamais rien dit alors que je les avait déjà aperçu discutant toute les deux. Raven ne semblait pas s'en offusquer, mais je lui devait tout de même quelques explications. Je lui avait tout raconté de moi, elle connaissait mon histoire et mon passé et donc elle ne serait surement pas surprise. Nous ne nous sommes jamais côtoyer enfant, son père ... mon oncle nous l'avait interdit. Il n'y avait pas grand chose à dire de plus, mis à part que cela avait fait un beau gâchis selon moi et que je ne comprenais toujours pas la haine de mon oncle envers moi, alors que j'étais tout ce qui lui restait de sa sœur. Je soupirais bus une autre gorgée avant de soupirer lourdement.


GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 12 Juil - 13:38
Invité
This is for fight, and this is for fun.
Raven & Karhlya & Dylan
« On t'a abandonné dans une auberge ? » Lorsque tu relèves la tête, c'est pour voir les sourcils froncés de Raven. Tu parles de sang, de cadavres, mais finalement tout ça te concernant ça paraît habituel...mais ça. C'est pas tellement toi, et tu en as parfaitement conscience. Tu n'as jamais eu de déboires de ce genre à raconter, ou si rarement, et en général c'est avec Tay' que tu en parles parce qu'elle est à sa manière, de bon conseil pour toi. Qui t'a abandonné ? Y'a de l'écho, ou presque. Et c'est vers ta petite cousine que tu te tournes maintenant. Ton verre est de nouveau plein, et tu en profites pour avaler une autre gorgée dévastatrice. Honnêtement, tu n'as pas tellement envie de t'étendre sur cet épisode de ta vie...mais en même temps, tu sens bien qu'en parler, rien qu'un peu pourrait t'apaiser un peu. Tu te dis que peut-être, il y a des choses chez Bailey que tu as mal interpréter...après tout, tu le connais sans le connaître. Tu laisses donc l'étrange liquide te lacérer le gosier. Tu toussotes, tes yeux brillent déjà et tu reprends d'une voix légèrement cassée. « Ouais.. » Tu n'es pas encore certaine de ce que tu vas dire là-dessus. Puis finalement, tu lâches ton verre. Tu t'enfonces sur ta chaise très inconfortable et tu soupires. « Bailey. » Un nom, un seul. Ton problème de la soirée. La source de tes questionnements. Tu te sens bête. Tellement stupide. Alors tu prends tout sur tes frêles épaules finalement. « Mais c'est de ma faute. Je l'ai … inviter en rentrant. J'aurais pas du. J'aurais du rester à ma place. Ça se fait pas. » Tu t'enfonces toi, pour ne pas l'enfoncer lui. Tu pourrais lancer, comme ça, que c'est un crétin qui a oser sortir une excuse – plus d'une même – pour te lâcher parce que tout simplement, tu n'es pas à son goût. Tu pourrais passer des heures à rager, en réalité, parce que mine de rien ta fierté en a pris un coup ce soir. Ça t'as blessée, oui. Plus que tu n'oserais l'avouer. Tu as senti quelque chose se briser en toi, comme une illusion qui vole en éclat. Pourtant, c'est toi-même que tu dénigres. « Je suis idiote, c'est rien. » Et tu t'arrêteras là, parce que tu ne sais pas si l'alcool ou autre chose, mais tu te sens bien mal à l'aise maintenant. Tu te sens .. si stupide d'avoir pris le toupet d'inviter un Caporal à passer un moment seul avec toi. Un verre...ce n'était pas grand chose, pourtant. Juste un petit moment d'échange, de partage. Seulement, tu te rends bien compte que sans doute, au moment où tu l'as invité, tu attendais un petit quelque chose qui finalement tu le sais maintenant ne viendra jamais.

Tu te racles la gorge. Tu te dégages la voix. La discussion passe à autre chose. « Je savais même pas que vous vous connaissiez en fait... Je vous ai jamais vu ensemble. » Vu ensemble. Non, bien sur que non. Tu n'as jamais fréquenter Dylan. Tu as bien essayer, pourtant, étant petite. Tu avais une cousine, tu en étais fière. Tu voulais la connaître, tu voulais être son amie...mais ton père t'en avais empêcher. Tu n'avais jamais compris les raisons de sa colère, le jour où il était venu te rechercher, en hurlant des paroles incompréhensibles sur la pauvre petite Dylan. Il l'avait laissée abasourdie, il t'avais emmener de force et tu n'avais pu que t'éloigner en gardant le regard fixé sur ta cousine. Tu avais eu mal pour elle, mais tu n'avais plus chercher à désobéir. Parce qu'a l'époque, les paroles de ton père était pratiquement une Bible pour toi. Ton héros de papa, il avait toujours raison, même quand ce n'était pas le cas. Nous ne nous sommes jamais côtoyer enfant, son père ... mon oncle nous l'avait interdit. Tu entends son soupire. Si lourd de sens. Aujourd'hui, tu le sais...tu aurais aimer comprendre. Si tu avais toujours ton père, tu chercherais à comprendre. Tu avais déjà questionner ta maman, à ce propos mais visiblement, parler de ton père était toujours difficile alors évoquer ce genre de choses le concernant était exclu. « Il semble … qu'il ai eu des soucis dans la famille, il y a longtemps. Enfin … c'est du passé. » Du passé, oui. Tu n'aimes pas vivre dans le passé et c'est bien pour cela qu'aujourd'hui, tu fais en sorte de tenter de connaître Dylan...même si tu sais que tout aurait pu être bien simple si on vous avais laissé tranquillement jouer toutes les deux il y a longtemps. Tu soupires, toi aussi. Aussi lourdement que Dylan, et tu avales ta dernière gorgée. « Ce truc va me tuer le ventre, je le sens. Bwuh. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés
-
Sauter vers: