AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sun is shining and so are you ▬ Astrid&Kelsier

avatar
Seven Iceveins
« wings of freedom »
+ MESSAGES : 1241
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Mar - 11:43

Kelsier & Astrid
    Sun is shining and so are you.

Aujourd’hui est une belle journée. Il y a peu de nuages, le ciel est bleu, et le soleil a enfin décidé de pointer le bout de son nez. Tu souris et fermes les yeux, accoudée à la fenêtre de ta chambre. Le menton posé sur la paume de ta main, tu laisses les doux rayons du soleil caresser ta peau pâle. Tu pousses un léger soupir. La chaleur… C’est une chose qui te manquait. Et qui te manque toujours. Et si les rayons du soleil peuvent réchauffer quelque peu ta peau, tu aimerais de nouveau sentir une chaleur masculine près de toi… Tu savoures la fine brise faisant voler tes longs cheveux, et laisses tes pensées glisser vers de lointains souvenirs. Il y a quelques années, Casey serait venu derrière toi pour te prendre dans ses bras. Il t’aurait sans doute embrasser dans le cou. Il t’aurait murmuré de douces paroles à l’oreille et t’aurait sans doute emmenée à nouveau dans le lit pour profiter de chaque instant passé avec toi… Peut-être t’aurait-il préparé un petit déjeuner. Puis il t’aurait emmené dehors, vous seriez allés au marché pour acheter les formidables tartes au sucre dont vous raffoliez tant. Et il t’aurait sans doute emmené pique niquer dans un endroit que lui seul connait… Mais tu soupires et ton sourire s’affaisse. Tout cela n’est que souvenir… Tu regardes le lit derrière toi, vide. Et tu tournes de nouveau la tête, regardant en bas dans la rue, les villageois se presser. Un homme là bas joue de la musique, fêtant sans doute l’arrivée des beaux jours. Et tu vois un couple se mettre à danser. Tu souris et les regarde, amusée, avant de laisser à nouveau tes pensées vagabonder. Tu allais souvent danser avec Casey, vous adoriez ça. Rire et tourner au rythme de la musique… Cela vous mettez de bonne humeur. Et tandis que tu regardes le couple danser, les souvenirs te reviennent en tête. Tu te revois dans ses bras, tournoyant, riant, profitant de la vie qui s’offrait à vous. Tu poses ta tête sur son épaule, humant son odeur. Puis tu déposes un délicat baiser dans son cou, t’imprégnant de son odeur… Musquée? Tu redresses la tête et te retrouve face au visage de Kelsier. Il te sourit, te fait tourner et te serre à nouveau contre lui, t’attirant dans ses bras. Et tu sens son souffle chaud, tu vois son visage si près du tien, et ses lèvres qui se rapprochent des tiennes…

Tu ouvres soudainement les yeux et regarde autour de toi. Tu es toujours dans ta chambre, tu t’étais assoupie sur le rebord de ta fenêtre. Tu secoues la tête et te râcles la gorge, passant une main sur ton visage. Tu sens, que tes joues sont rouges, tu es… perturbée, par ce rêve que tu viens de faire. Pourquoi diable as-tu pensé à ton caporal… Tu te laisses aller à repenser à son sourire, à ses lèvres, et tu sens ton coeur battre à la chamade. Tu paniques et finis par te redresser, faisant les cent pas dans ta chambre. Serais-tu vraiment tomber sous le charme de ce malotru? Lui qui reste assez distant malgré tous tes efforts de te lier avec lui… La vérité te frappe de plein fouet. Tu ne l’avais pas encore remarqué, que tu faisais tellement de choses pour te rapprocher de lui. Mais maintenant que tu y penses… Il y avait eu ces cours d’équitation avec lui, la ronde au district de Trost, ta frustration lorsqu’il n’avait pas eu la moindre exclamation de joie lorsque tu étais revenue d’entre les morts… Et cette nouvelle danse le soir de Noël… Tu sens ton corps entier avoir un léger frisson lorsque tu repenses au contact de ses mains sur ta peau. Non. Tu ne peux plus le nier. Tu es amoureuse… Tu crois. Et d’un homme qui ne voit très certainement en toi qu’un simple soldat… Tu finis par soupirer et regarde par la fenêtre pendant de longues idées. Tu regardes le soleil briller, tu entends les villageois rire… Et en sentant toutes cette gaieté, tu finis par prendre ta décision. Et large sourire s’étire sur tes lèvres et tu te diriges vers la penderie, une idée en tête.

Tu sautilles vers le quartier général du Bataillon d’Exploration, une nappe dans une main, un panier en osier dans l’autre. Tu as l’impression d’être la petite fille dans le conte que te racontait ton père… Comment s’appelait-elle déjà… Ah oui. Le petit chaperon rouge. Sauf que tu n’es pas habillée en rouge. Et que tu ne vas pas voir ta grand mère. Tu espères juste que Kelsier ne jouera pas au méchant loup et qu’il acceptera ta proposition… Sinon… bah sinon tu te taperas une nouvelle fois la honte. Pour pas changer tiens. Tu entres dans le bâtiment, salues les soldats que tu croises et déambules dans les couloirs. Puis tu finis par t’arrêter devant la porte du bureau de Kelsier. La gorge sèche, tu hésites maintenant à frapper. Tu baisses les yeux et lisses le bas de ta robe. Tu te sens bien maladroite soudainement, dans cette blouse et cette longue jupe blanche. Et tu finis même par te demander pourquoi tu as troqué ton pantalon et ta chemise pour cette tenue. Tu inspires et expires un bon coup, prête à repartir d’où tu étais venue. Mais tu te ravises au dernier moment et finis par toquer à la porte, le coeur battant à tout rompre.

Tu entres en affichant un large sourire, alors qu’au fond de toi, tu te maudis d’être entrée et tu fais la grimace. Tu t’avances vers lui en souriant et pose ton petit panier sur la table. « Bonjour ! » Fanfaronnes tu, toute joyeuse. « Comment allez vous en cette belle journée? » Et ça y est. Voilà que tu babilles pour ne rien dire tellement tu es stressée. Va falloir que tu apprennes à couper ton sifflet, tu sais que Kelsier n’aime pas quand tu parles sans arrête. lui, il est plutôt du genre taciturne. « Que diriez-vous de venir pique niquer près de la rivière? Il fait beau et chaud, cela vous changerait les idées! A être toujours dans ce bureau vous avez mauvaise mine ça vous rend grincheux. » Bien Astrid, bien. On voit que tu as toujours ta langue dans ta poche. Mais qu’est-ce qu’il te prend de lui sortir qu’il a une tête de six pieds de long? C’est sûr que comme ça, il va l’accepter ta proposition.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Figurines Jeux Vidéos] Shining Wind
» Shining
» CONTES DE FEES INTEMPORELS de Astrid Le Provost
» UrWerk 103T firelag et shining T
» INTEMPORELS POUR BEBES de Astrid Le Provost

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés
-
Sauter vers: