AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MISSION DE L'EXPLORATION : Bases avancées

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Seven Iceveins
« wings of freedom »
+ MESSAGES : 1241
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Mar - 14:55

 

 

 

Live as if you'll die today.  

Astrid & The others
 

Lorsque tu arrives dans l’écurie pour te préparer, c’est déjà l’effervescence. Les soldats préparent leurs montures, vérifient leurs équipements. Ils se chamaillent, rient, plaisantent… Mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Tu vois un peu plus loin, Karhlya s’occuper de son cheval et souffler. Tu pinces les lèvres et te décides à l’approcher.  Mais avant que tu n’ais pu faire un pas, Illiana est à ses côtés, lui parlant. Tu t’arrêtes et les regardes, hésitant à approcher. Tu as bien envie d’aller la voir, de lui adresser quelques mots d’encouragements. Après tout, tu sais que la jeune femme traverse des épreuves difficiles. Nommée caporale à la suite de la mystérieuse disparition d’Aiji, elle va devoir trouver sa place. Illiana finit par partir et tu t’avances à ton tour. Tu poses la main sur son épaule, lui offrant un sourire que tu espères rassurant. « Comment vas-tu ? » Tu te maudis pour cette question. Bien sûr que ça ne va pas, tu le vois bien sur son visage. Tu cherches son regard et affermis ta prise sur son épaule. « Ça va aller Karhlya. Tu ramèneras tes hommes chez eux tout comme tu nous as ramené Illiana et moi. » Puis, entendant arriver Ezéchiel, tu repars pour te préparer, lui souriant une dernière fois.

Tu brosses doucemement l’encolure de Rainbow, fredonnant un air que t’as mis en tête Elke. Tu es passée la voir ce matin, comme à chaque matin où tu pars en mission. C’est une habitude que tu as prise et à laquelle tu ne veux pas déroger. Tu soupires tout en tressant les crins de la rinière de ta monture. Tu aimerais sortir la jeune fille de l’orphelinat mais tu ne le peux. Rarement présente, toujours à cavaler et à vaquer à tes occupations, tu ne pourrais par t’occuper de cette petite fille de 9 ans. Et tu sais qu’elle en souffre. Elle a toujours peur que tu ne reviennes pas, surtout depuis ta dernière sortie… Tu frissonnes. Tout te revient en mémoire. La puanteur, la chaleur, le noir… La douleur, la peur de mourir… Tu poses ta tête sur le museau de ta jument, épaules affaisées. « Ça va aller hin ? » Oui tu causes à ton cheval à défaut de causer à un autre soldat. En fait, tu aimerais parler à quelqu’un. Mais tu ne veux pas paraître faible. Oui tu as eu la trouille, mais tu es toujours vivante… Alors il vaut mieux que tu ailles retrouver les Titans immédiatement. Sinon tu sens que tu seras morte de peur face à eux. Tu inspires et expires profondément, chassant ton angoisse. Tu n’es pas seule. Tu sais que Kelsier veillera sur toi… Tu sens des regards posés sur ta nuque. Tu ouvres les yeux et te redresse soudainement. Tu te dois de rester forte. Tu serres la machoire et ne te retourne pas. Tu préfère ne pas savoir qui t’as vu dans cet état de faiblesse. Et si jamais c’est ton caporal… Sans doute te remontra t’il les bretelles. A moins qu’il ne t’appaise ? Tu n’en sais rien.

Tu selles ton cheval. Et une fois prête, l’amène à hauteur du magnifique étalon noir. « Salut Stitch. » Dis-tu en caressant sa crinière. Tu as beaucoup moins peur de cette bestiole maintenant que tu as appris à l’apprivoiser avec son maitre.


codage by jacks ღ gifs from tumblr


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 18 Mar - 11:17
Invité
Mission d'exploration : Bases avancées
ft. wings of freedom
Tu as connu des soldats aux rituels bien particuliers avant chaque missions. Certains prenait simplement la soirée de la veille pour s'amuser et boire dans une taverne, d'autres préféraient quand à eux profiter au maximum de leurs familles, juste au cas où. Tu en as même vu passer des heures pendant la nuit, préparer, nettoyer, ranger et vérifier leur matériel, animés sans doute par cette peur de ne pas revenir le lendemain. Toi ? Tu n'as jamais eu de rituel, chacune des missions que tu as vécue, tu l'as vécue différemment des autres. Tu t'es pas ce genre d'homme qui se laisse envahir et dominer par ses peurs, pas non plus du genre à rester collé à ta famille. De toute façon, tu n'en as pas vraiment. Tu es en mauvais terme avec tes parents et tu n'es pas retourné dans le district de Stohess depuis bien longtemps. Non, toi, tu te contentes de vivre et de faire comme si de rien n'était. Tu es ce genre de soldat qui prend chaque mission comme un boulot, tu te lèves le matin en sachant que tu iras travailler et tu te mets en tête que tu reviendras le soir. Cette mission, ne sera pas différente. Ou presque. En attrapant tes affaires et en marchant droit vers les écuries, tu sais pour cette fois que tu ne rentreras pas le soir même. Ce genre de mission qui vous forcent à rester dehors sont rares, et ce sont les plus effrayantes pour certains. Pourtant, il n'y a pas grand chose à craindre, la nuit les Titans sont tout simplement inactifs. Sauf problème majeur, tu sais bien que lorsque la nuit sera tombée, le Bataillon aura la paix.

Tu souffles. Tu prends une bonne bouffée d'air frais avant d'entrer dans les écuries. Ici, c'est l'effervescence, comme à chaque début de mission. Des soldats partout, des chevaux qui vont et viennent, des visages neutres, d'autres en panique. Sans doute les jeunes recrues. D'ailleurs, tu en auras une sous tes ordres pour cette fois. La toute dernière venue de ton escouade, une jeune femme des plus prometteuses que tu as recruter toi-même cette fois. Mais dont tu ne t'occuperas pas toi-même, du moins pas totalement. Tu as assez donner de ta personne avec Astrid, ce qui ne te ressemble pas. D'ailleurs, où est-elle celle là ? Tu passes ton regard dans la foule, avant de tomber sur cette silhouette proche de Stitch. Té. Tu t'approches de ta monture, posant ton sac dans un coin du box. « Vous êtes prête, Eïvinnd ? » Même pas de bonjour, bien la politesse. Tu tapotes l'encolure de ton cheval, avant de lui coller une scelle sur le dos. « Essayez de ne pas vous faire gober, cette fois. » Ouais, c'est que t'ira pas la récupérer une seconde fois. « D'autant que je vais vous coller une nouvelle recrue dans les pieds. » Aller, ça c'est fait. Non mais c'est quoi dit moi ça, Kelsier ? Une mini-vengeance, ou une assurance ? Tu serres les sangles de la scelle, avant de poser ton regard sur l'ancienne équipe de Bailey, maintenant dirigée par une toute jeune femme, l'une de celle qui avait survécu avec Astrid d'ailleurs. « On dirait que ça lui a réussi à elle, finalement. »

Tu termines de te préparer, avant de finalement grimper sur Stitch et de réunir ton équipe devant les écuries. « N'oubliez pas vos couettes, on rentre pas pour la soupe ce soir. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 22 Mar - 17:18
Invité
Mission de l'exploration : bases avancées
ft. Equipe Une

Après mon speech j’ai la surprise de voir arriver un gâteau volant. Hazel a bien choisit son moment et je n’ai pas le temps de le réceptionner avant qu’il ne m’arrive en plein visage. Je souris sous la petite raillerie de ma seconde tout en empochant le dessert pour un éventuel casse-croute à l’heure du gouter. Je hausse les épaules devant la question de Silver, je n’ai aucune idée de ce qui nous attend. C’est toujours comme ça, sur le même chemin un jour on ne croise pas un seul titan, le lendemain c’est embouteillage. Je balaye mon escouade du regard, la plupart sont attentifs, sauf Gemaël qui semble préoccupé par son frère. Bah, du moment qu’il ne loupe pas les ordres et informations importantes. Nous terminons les préparatifs avant que je ne fasse un tour des escouades qui seront sous mes ordres. Je commence par Karlhya, lui posant une main apaisante sur l’épaule, lui assurant que ça va aller, que j’ai confiance en elle. Puis je vais voir Kelsier, on échange quelques bagatelles avant que je lui souhaite bon courage. Même si on a une certaine rivalité, il est le gradé le plus expérimenté sous mon commandement et je sais pouvoir lui faire confiance. J’enchaine avec Hope qui sera pour la première fois sous mes ordres, elle ne semble pas inquiète mais je vais quand même échanger quelques mots avec elle. Je termine par Hooper. Un soldat de l’escouade de Tessa m’annonce qu’elle accompagnera l’équipe deux et me laisse donc le commandement complet de l’équipe une. Mon estomac se nous et mon regard se porte instinctivement vers Hazel. J’ai encore en mémoire la dernière sortie d’envergure que j’ai dû mener. Je souffle un coup avant de finalement monter à cheval, tout le monde ne fait autant. C’est l’heure du départ. Alors que nous avançons vers les portes je demande aux gradés de me rejoindre.

On va adopter une formation classique, avant-garde, ailes, centre et arrière-garde. Kelsier tu peux te charger de l’avant ? Hope et Karhlya respectivement flanc gauche et droit, Hooper tu gère nos arrières. Je reste au centre pour garder la vue d’ensemble et diriger la formation. Pas la peine de trop nous espacer, on reste tous au maximum à portée de vue. Allez c’est parti !

Nos montures partent au galop, et mon groupe de gradés passons les portes en premiers avant que chacun d’entre nous se répartisse selon les ordres donnés. Mon escouade me rejoint et se positionne comme d’habitude. Hazel à ma gauche, Allan à ma droite, Silver et Zephyr juste derrière. Alwan et son frère n’ayant rien à repérer ils feront offices de messagers et se sont disposés avec Lana et Ed’ en éventail devant moi, prêts à aller délivrer des messages. Je me retourne sur ma selle afin de voir les trois chariots qui nous suivent, intercalés entre Hooper et moi-même, chacun avec un conducteur et un protecteur. Je regarde les autres escouades, qui sont bien à leur place et pas trop loin, plus qu’à espérer pas rencontrer trop de problèmes en route. On a plusieurs heures de routes avant de monter la première base.

Bon, on y est les loulous. Gardez les yeux ouverts, et soyez prêts à aller en aide aux autres escouades. Y a assez de vent pour toi Silver ? Ils volent bien au vent ?

Tentative désespérée de détendre l’atmosphère, enfin plutôt de me détendre moi. Je sors d’ailleurs le gâteau que m’a fait Hazel avant de le déguster. Je commence alors à écouter distraitement les conversations autour de moi tout en restant attentif à l’évolution des choses et des autres escouades. Pourquoi a-t’il fallut que je me retrouve à commander tout ce monde encore ? A croire que le commandement pense que j’ai fait mes preuves, c’est pas pour me rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Karhlya Ainsley
« wings of freedom »
+ MESSAGES : 66
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Mar - 19:55
Mission d'exploration : Bases avancées
ft. wings of freedom
Tu ne peux pas t'en empêcher. Tu sais, de te dire que tu vas merder. Et si t'en perdais un aujourd'hui ? Si jamais, un membre de cette équipe jusqu'ici gardée intacte venait à mourir sous ton commandement bancal, hin ? Ce serait pire que tout pour toi. Que pensaient les autres Karhlya … il était bien beau ton camping, au beau milieu d'une forêt où tu n'avais à craindre que les lapins et rares biches. C'était réel là. Dehors, derrière le mur, c'était des Titans, des mangeurs d'hommes. Bailey, où es-tu … Lui qui avait ta confiance, tu en reviens à le maudire de t'avoir abandonnée. Oui, tu ne penses qu'à toi. Oui, tu réfléchis de façon égoïste parce que c'est toi, et personne d'autre aujourd'hui qui se voit obligée d'assumer ce rôle.

Encore une fois, tu souffles. Aller Karhlya. Tu vas quand même pas te mettre à pleurer, Tahys serait bien capable de te mettre une baffe. Ou deux tiens. Rien que pour te remettre les idées en place. Regardes le bon côté des choses, fait comme toujours quand tu as peur. Penses aux raisons qui font que tu es là, penses à ta soif de liberté, penses à ton père. Oh, comme il serait fier de toi. Sa petite fille, qui se voit remerciée, sa fille adorée qui se voit décorée. Comme une héroïne tiens. Une héroïne qu'elle n'est pas … pourtant. Une main vient se poser sur ton épaule, la pressant gentiment comme pour te rassurer. C'est Hayden que tu vois, lorsque tu relèves les yeux. Tu lui offres un pâle sourire, mal assuré, mais tu fais de ton mieux. « Comment tu vas ? » Et puis une voix familière, voilà qu'Astrid vient jusqu'à toi. Elle qui avait vécu le même enfer que toi il n'y a pas si longtemps, elle aurait mériter autant, voir d'avantage une place comme la tienne. Pourtant, elle était là. Un simple soldat sous les ordres d'un homme. « Ça va aller Karhlya. Tu ramèneras tes hommes chez eux tout comme tu nous as ramenés Iliana et moi. » Tu avales ta salive. Pas la première fois qu'on te le sort ça. A croire que tes actions ce jour là avaient été décisives .. pourtant, tu n'avais fais que ton devoir. Tu avais tâcher d'appliquer tes connaissances, tu avais laisser tes instincts de guider et oui, tu avais fais en sorte de rentrer mais de rentrer avec elles deux, mais ça tu ne doutais pas que n'importe lequel de tes hommes l'aurait fait aussi. Tu te contentes alors juste de hocher la tête pour la remercier. Et déjà, voilà qu'elle s'éloigne pour rejoindre son équipe à elle. « ▬ Arrêtes de stresser comme ça ma belle. Tu vois bien que la plus part d’entre nous te font confiance. » Tu lèves les yeux, mais cette voix tu l'as déjà reconnue. Tu le fixes, tu essais de capter son regard. Il te fait confiance, c'est sans doute le plus important. « Mway. » Tu le sais, hin. Tu n'en doutes pas non. Mais tu doutes de toi, pas d'eux. Il t'offre un sourire, un clin d'oeil … et puis le voilà qui se casse faire le coq au milieu de sa basse-cour. Et vas y que ça fait l'intéressant auprès des nouvelles minettes. « Crétin. » Mais pourtant, tu as ce petit sourire en coin, parce qu'au fond il y a des choses qui ne changeront jamais et que ce petit détail est pour toi d'une importance capitale. « Hey Karhlya. » Et une nouvelle voix, encore une voix que tu connais. A croire que ton malaise est écrit dans ton dos. Est-ce qu'un con aurait eu l'idée de te coller une pancarte sur la gueule avec écrit : scuzez les gars, mais là je flippe comme une biche devant un chasseur ? « Iliana. » dis-tu simplement, en tentant de sourire du mieux que tu le peux. Elle sort un petit quelque chose de sa poche, avant de le glisser dans ta main. Une petite pierre rose, adorablement jolie attachée à une chaîne toute aussi belle. Tu la fixes un moment du regard. « J'ai trouvé ce quartz au bord de la rivière, quand nous nous sommes arrêtées pour boire, je ... je veux que tu le garde et que tu le regarde à chaque fois que tu douteras. Parce que ce jour là, si nous sommes rentré, c'est grâce à toi. Tu as su nous guider, nous mener et nous donner confiance alors quoi que certains puissent te dire, garde en tête que tu es la plus capable pour nous diriger. » … et voilà que tes yeux commencent à picoter. Ah non, hin. Tu vas pas chialer comme une fille. Même si t'es une fille. Tu déglutis. Non, tu retiens tes larmes et pourtant, dieu qu'elle te touche. D'ailleurs, elle te touche tellement que tu ne résiste pas à l'envie de la prendre dans tes bras et de la serrer contre toi. « Merci … pour tout. » Tu finis par la relâcher, lui sourire cette fois bien plus franchement, avant de souffler. Cette fois c'est la bonne. Ils t'ont gonflée à bloc et tu vas assurer. Tu grimpes donc sur Mousse tout en écoutant les dernières instructions de Malcal. Cette fois, on ne vous place pas devant, normal. C'était le boulot d'Aiji, tu n'es pas certaine d'y arriver pour une première fois. L'aile droite te convient parfaitement, tu hoches donc de la tête. « On prends la formation habituelle, chacun avec son binôme. » .. et puis voilà que tu te rends compte que certains n'en ont même pas. « Jayce, garde un œil sur Iliana … et toi, Ili, pas de risques inconsidérés pour cette fois ! » C'est que tu n'as pas oublier cette fois, où tu avais du foncer dans le tas pour la récupérer de justesse. « Tahys, avec Acker. Et Hartmann … où il est encore celui-là ? » Et bah, ouais. Encore à l'ouest en train de faire le paon. « LA FERME HARTMANN ET AMÈNES TON FESSIER PAR ICI. T'agiteras ton plumage la prochaine fois. Tu restes avec moi devant. Ça va à tout le monde ? » Tu finis par talonner ton cheval afin de t'avancer et indique à ton escouade de suivre.

La mission débute alors, tu lances ta monture au galop avant de te placer sur l'Aile qu'on t'a assigné. Chacun semble prendre sa place naturellement, comme si tout était normal. Pour le moment, tout vas bien. Pour le moment. Espérons que ça dure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 23 Mar - 0:05
Invité
Under the stars. #Mission
Hope & the others
Tandis que tu prépares ton cheval, tu finis par te faire accoster par Hayden. Tu ne l’écoutes que vaguement, entendant ce que tu veux bien entendre. Tu obéiras à ses ordres oui mais tu n’es pas inquiète. Après tout, c’est une sortie comme les autres ou presque. Oui cette fois ci vous allez dormir à la belle étoile. Oui vous allez établir un campement près des titans. Mais tu es bien placé pour savoir qu’ils sont presque inoffensifs la nuit. Tu hoches la tête, faisant semblant d’écouter ses paroles et le laisse passer à un autre caporal. Jusqu’à ce qu’il t’appelle. Tu retiens un soupir et rejoins le groupe de caporaux rassemblé autour d’Hayden. « On va adopter une formation classique, avant-garde, ailes, centre et arrière-garde. Kelsier tu peux te charger de l’avant ? Hope et Karhlya respectivement flanc gauche et droit, Hooper tu gère nos arrières. Je reste au centre pour garder la vue d’ensemble et diriger la formation. Pas la peine de trop nous espacer, on reste tous au maximum à portée de vue. Allez c’est parti ! » Tu ne prends pas la peine de hocher la tête ou de répondre quoique ce soit.

Te voilà déjà jugée sur ta monture, jaugeant tes hommes du regard. Tu es devant eux, tu fais avancer ton cheval, tu leur adresses quelques paroles d’encouragements. Tu leur donnes aussi tes derniers ordres, tes dernières instructions. Faites pas ci, faites pas ça. Prenez garde à vous. Attention à ne pas finir en bouchée. Vous faites pas croquer. Et blablabla toujours la même rengaine entre autre. Mais tu es bien obligé de le dire tout ça. De dire à tes hommes qu’ils comptent pour toi. Que tu ne veux pas les perdre. En vérité tu t’en fou, pour toi ils ne sont que de la chair à pâté. Mais ce n’est certainement pas une chose à dire. « Cröwen tu restes à mes côtés. » Ouais. Tu gardes le plus casse couille à côté de toi, tu n’as pas envie d’avoir à lui hurler dessus aujourd’hui. « Tu ne peux plus te passer de moi? » Tu lèves les yeux au ciel mais ne peux retenir un sourire amusé. Bon ok. Lui ça te ferait un peu de peine de le perdre. Mais si tu dois un jour le tuer de tes propres mains tu le feras tout de même. Tu soupires. « Un voyage sans tes blagues pourries ne serait pas de refus mais ça ne sera pas pour cette fois. » Tu amènes ton cheval près de la porte, vous allez bientôt pouvoir vous mettre en route. Et c’est en scrutant la foule de villageois qui se presse autour de vous que tu te rends compte que cela fait longtemps que tu n’as pas vu Jahan. Et que tu n’es pas allé dire au revoir à Ekaitz. Mh. Toi. Tu vas te faire remonter les bretelles par ton grand frère quand tu rentreras. Mais cela te fait sourire. Tu as hâte de les revoir. Les portes finissent par s’ouvrir et tu fait avancer ton groupe. « En route mauvaise troupe ! »

Tu files avec ton groupe à la position donnée. Puis tu finis par envoyer tes éclaireurs en avant. « Vous faites pas bouffer. » Leur lances-tu avant qu’il s’éloigne. Tu aimerais ne pas avoir à t’expliquer de nouveau avec la Major pour de nouvelles pertes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 23 Mar - 20:01
Invité
Mission d'exploration : Bases avancées
ft. wings of freedom
Une dernière caresse sur le poil de Casey. Tu souffles un grand coup avant de mettre un pied à l'étrier pour te hisser sur le dos de l'animal. Tu vérifies d'un simple coup d’œil, une dernière fois ton matériel, tes affaires afin de t'assurer que tu n'as rien oublier. Dormir à l'extérieur, ce n'est pas une perspective que tu aimes .. même si tu sais bien que la nuit, les Titans ne sont guère actifs, tu ne peux t'empêcher d'être rassurée en règle générale lorsque tu vois que la lumière décline au cours d'une mission, parce que tu sais que la nature vous indique enfin qu'il est tant de rentrer à la maison. Aujourd'hui, ce ne sera pas le cas. Il vous faudra galoper des heures avant d'atteindre le premier site où mettre en place un avant-poste, puis lorsque le soleil faiblira, il faudra juste s'arrêter et patienter. Comment pourras-tu dormir ? Tu n'y arriveras pas. Tu écoutes Hayden d'une oreille distraite. Il distribue ses ordres, ses consignes aux escouades sous son commandement, tu tournes finalement la tête pour croiser son regard, lui offrir un petit sourire avant de te placer, d'attendre que la porte ne s'ouvre pour finalement, lancer Casey dans un fougueux galop. Le vent vient fouetter ton visage, faisant voler tes cheveux .. si bien que tu en viens à tenter de les attacher tant bien que mal. Le résultat est une queue de cheval, loin d'être droite mais qui te convient suffisamment pour que tu en viennes rapidement à lâcher l'affaire, te concentrant sur le fait d'observer autour de toi. Comme toujours, tu galopes à la gauche d'Hayden, à porter de voix pour entendre ses ordres, ses instructions éventuelles. « Bon, on y est les loulous. Gardez les yeux ouverts, et soyez prêts à aller en aide aux autres escouades. Y a assez de vent pour toi Silver ? Ils volent bien au vent ? » Tu esquisses un léger sourire, mais tu n'ajoutes rien te contentant de serrer le cuir de la lanière entre tes doigts. La route sera un peu longue et tu le sais, tout ce que tu espères c'est qu'elle sera le plus calme possible. Pour les moment, tu ne vois aucun Titan, tu ne fais que les entendre, au loin .. tu finis alors par te détendre sur ta selle, avant de poser les yeux sur Hayden à nouveau. Il mange, et tu ne peux empêcher un nouveau sourire. « Alors, t'en penses quoi ? Bon ou pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 27 Mar - 0:55
Invité


Le temps passe et quelque chose commence à turlupiner le gardien de l'escouade Malcal mais, prenant son mal en patience, il se contente d'observer en silence, chose qu'il faisait remarquablement souvent malgré sa réputation de grande gueule. Et puis vient le drame. Validant les craintes informulées de Silver Strauss, un soldat s'adresse tranquillement au lieutenant et son visage se durcit instantanément sous ses yeux ; cela ne pouvait signifier qu'une chose : Valerian ne viendrait pas. Sentant déjà venir l'arnaque à cent mètres à la ronde, Silver vit sa bouche déformée d'avance en une moue contrariée avant même que Hayden n'annonce la mauvaise nouvelle qu'il redoutait tant : leur escouade prendrait la position centrale.

Putain de bordel de cul !

Évidemment ! Évidemment que la Valerian allait jouer les divas au dernier moment et ne pas se pointer pour aller chez le coiffeur ou dieu savait où, et du coup Hayden se retrouvait responsable de l'équipe 1 et qui c'était qui se retrouvait coincé au centre au lieu d'être au coeur de l'action en avant-garde ? Bah oui, c'est bibi ! Et voila que l'équipe Hodgen allait se coltiner tous les titans à buter pendant que Zéphyr et lui se tournaient les pouces au milieu du carnage. Vraiment, comment pourrir l'ambiance en deux leçons…

La nuque rigide, l'oeil dur, Silver chevaucha sa monture et s'élança au galop au signal de son supérieur, trop agacé pour ressentir cet élan d'euphorie et de liberté qui l'assaillait pourtant à chaque fois qu'il s'échappait de l'enceinte des Murs. A la petite boutade de Hayden, il ne répondit que d'un simple « … C'est acceptable. » Oui, il avait décidé de faire du boudin, et ce pour l'éternité. Ce n'était peut-être pas très joli joli mais, parfois, et ce malgré son incroyable beauté, Silver n'était pas d'humeur à adopter un comportement très joli joli. Et là, franchement, il avait les boules. Les méga boules, même. Hayden aurait du boulot, Hazel aurait du boulot, tous les messagers auraient du boulot, mais lui par contre il n'avait qu'à attendre que les autres guignols fassent preuve d'assez d'incompétence pour que le lieutenant ne juge approprié le fait de l'envoyer en renfort, et Silver était simplement trop bon pour rester sur le banc de touche.

Alors il boudait, et bon sang ce qu'il boudait bien ! Y avait-il quoi que ce soit qu'il n'exécutait pas à la perfection ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ezéchiel Hartmann
« wings of freedom »
+ MESSAGES : 174
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Mar - 9:31
I live by night, because they said, on day, i am going to die
Bataillon d'exploration

Karhlya a le droit d'avoir peur. Toi aussi tu flippes, pour elle comme pour toi et même pour les autres. C'est normal d'avoir la tremblote et le teint pâle, tu n'es pas une exception et tu ne le sera jamais. Même Aiji avait peur. Yeux bridés ou pas, on pouvait voir ses pommettes se fendre de fades grimaces que peu de gens arrivaient réellement a voir. Lui aussi n'était pas rassurer a l'idée de galoper au milieu des titans. Il y avait toujours ce petit passage, cet espèce de plongeon terrifiant. Passer d'une zone de confort à une autre où le taux de mortalité s’élevait bien au dessus des imaginations des nobles, était comme une espèce de suicide. Il fallait se pousser dans le vide, sans réelle ailes pour voler.

Un jeu d'aveugle où il ne fallait plus uniquement compter sur sois même, mais aussi sur l’ensemble du corps d'exploration. Vous n'étiez plus qu'un, un seul est même être qui avance avec espoir, bravoure et conviction. Unis

Alors oui, tu caches tout ce terrifiant malaise derrière tes roucoulements de Don Juan bizarre. Tu bombes le torse d'une fierté contrôlée sans plus de difficulté. Tu parles aux petites nouvelles que tu accostes d'un sourire charmeur. Tu papotes, tu te fais parfois même tactile et essayes de détendre l'atmosphère au possible. Cependant, ce n'est pas pareil avec Ainsley au commande. C'est en partie pour cette raison que tu ne promet rien d’abracadabrant, que tu te fais presque sobre. Mais le résultat est le même, plus ou moins, vue que – d'un commun accord – la cloche sonne, le rugissement d'alerte retentit. Ça te fait l'effet d'une mélodie nostalgique. « LA FERME HARTMANN ET AMÈNES TON FESSIER PAR ICI. T'agiteras ton plumage la prochaine fois. Tu restes avec moi devant. Ça va à tout le monde ? » Tu enfonces ta tête dans tes épaules et te retournes de façon peureuse. Les deux demoiselles avec qui tu discutais tantôt ne peuvent retenir un rire moqueur ( ou attendrit) a ton égard. Tu leurs fais signe et retourne ta jument d'un mouvement sec sur tes rênes. D'un trot modeste tu retournes aux cotés de Karhlya. Tu la fixes, de tes yeux un peu trop bleu, et d'un haussement de sourcil et d'un rictus tout particulier, tu lui lances en un presque chuchotement ▬ La prochaine fois... se sera avec toi ? Et allez que j'te file un grand sourire. Et allez que je recommence a faire le charmeur auprès de sa caporale.

Tu ricanes, tu souris et au même titre que le reste du bataillon, tu galopes en dehors des murs, suivant le flot de cavaliers. Flot qui fini par se scinder en plusieurs ailes. Le Bataillon d'Exploration est déployé. L'air de l’extérieur te rafraîchis les idées et la métamorphose s’enclenche de nouveau. Tu n'as jamais été le même en dehors des murs, comme si la responsabilité était une matière physique, elle t’englobe et te submerge.



   

_________________
Δ Nothing is given to man on earth - struggle is built into the nature of life, and conflict is possible - the hero is the man who lets no obstacle prevent him from pursuing the values he has chosen.© signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 29 Mar - 12:13
Invité


❝ It' a new day ❞
Gem & the others
Tu te fais violence pour ne pas bouffer ton sac entier de cookies. Bien que tu aies l'habitude des missions, tu ne vois pas celle ci du même oeil. Oh, ce n'est pas le fait de dormir auprès des Titans qui te fait peur, ça non. C'est une chose que tu as déjà faites plusieurs fois. Cela ne t'effraies pas pour le moins du monde. Non, ce qui t'effraies, c'est que tu ne seras pas sous les ordres de ton jumeau. Pire encore. Tu seras éloignés de lui.Chose impensable. Vous êtes liés, vous êtes copains comme cochon. Même si les cochons c'est moche, ça pue et ça fait peur. Bon ce n'était peut-être pas la meilleure expression à prendre. Vous êtes comme cul et chemise. Et d'ailleurs, savoir que tu ne vas pas pouvoir coller au cul de ton jumeau, cela te fait quelque chose. Tu as peur, peur pour lui oui. Il est pas vraiment dans son assiette depuis la mort d'Eden. Tu ne l'avais pas remarqué au début, tu n'avais pas remarqué que sa perte l'avait touchée autant. Étrange hin? Mais après, toi t'as une vision particulière de la mort. La jolie rousse te manque, mais tu as gravé dans ta mémoire son sourire, ses éclats de folie, son amour des titans... Bref elle reste avec toi. Juste qu'elle est pas là physiquement... Hayden prend la parole, grimpant sur son cheval. « On va adopter une formation classique, avant-garde, ailes, centre et arrière-garde. Kelsier tu peux te charger de l’avant ? Hope et Karhlya respectivement flanc gauche et droit, Hooper tu gère nos arrières. Je reste au centre pour garder la vue d’ensemble et diriger la formation. Pas la peine de trop nous espacer, on reste tous au maximum à portée de vue. Allez c’est parti ! » Après être monté sur son cheval, le voilà qui s'élance. Tu soupires, et après avoir serré ton frère dans tes bras, tu grimpes sur Teapot et t'élances à sa suite.

« Bon, on y est les loulous. Gardez les yeux ouverts, et soyez prêts à aller en aide aux autres escouades. Y a assez de vent pour toi Silver ? Ils volent bien au vent ? » Keskidi? Tu sais pas de quoi il cause, mais si c'était une blague tu ne la pas comprise.Tu te tournes pour jeter un regard sur ledit Silver. Ah. C'est le gars qui dort tout nu d'accord. Tu gardes l'information dans un coin de la tête et le détaille rapidement. Il a l'air de faire la gueule. Tu soupires et te retournes. « Beh. C'était plus drôle chez nous hin Alwawa? » Tu te grattes le nez. T'aimerais bien, que ça redevienne comme avant. Avec les cris des autres chercheurs. Y'avait de l'ambiance au moins dans ton groupe. Ici c'est mort de chez mort. Tu es sûr que si Eden était là elle mettrait un peu plus d'ambiance. Elle te manque... « Pff.. » Tu sors un nouveau cookie de ta besace. Ça fait bien le cinquième que tu bouffes en moins de trois minutes. Tu le grignotes du bout des dents, regardant autour de toi. Ouais. Éclaireur mon cul. T'es au beau milieu de la formation, qu'est-ce que tu peux bien éclairer? Il lui manque une loupiote à ton nouveau lieutenant là? Y'en a une qu'a du griller là dedans. Tu soupires, mécontent. Bien tiens, voilà qui est étrange. C'est très rare que tu sois de mauvais poil, mais quand ça te prend, t'es bien grincheux. Tu rentres la tête dans les épaules et regardes ton frère. Le visage grave, il regarde devant lui, ne pipant mot. Voilà que ça t'irrite. Tu renifles, frustré. Tu n'as pas l'habitude que ton frère ne te cause pas. Tu casses un morceau de cookie et lui balance à la figure. « Eh. Alwawa. Souris. T'es pas beau sinon. » T'essayes de lui arracher un sourire, t'essayes de le faire causer un peu. Faudrait pas qu'il se renferme sur lui c'est pas bon ça. En plus ça te fou le cafard qu'il soit dans cet état. Et toi pour te déprimer, il faut y aller.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seven Iceveins
« wings of freedom »
+ MESSAGES : 1241
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Mar - 10:59

 

 

 

Live as if you'll die today.  

Astrid & The others
 

Karhlya ne te répond pas. C'est à peine si elle hoche la tête pour te remercier. Mais tu ne lui en veux en aucun cas. Au fond, cela doit être bien dur pour elle, d'endosser ce rôle de caporal. Cela doit bien être la dernière chose qu'elle aurait aimé avoir, une promotion. Tout ça parce qu'Aiji avait disparu de la surface de la terre sans prévenir qui que ce soit. Tu soupires en caressant ta jument. Tu la plains, tu n'aimerais pas être à sa place. Diriger un groupe de soldat, ça ne serait pas pour toi. Tu es plutôt heureuse d'être sous les ordres de Kelsier, même si cet homme a un véritable caractère de cochon. D'ailleurs en parlant du loup, c'est lorsqu'on en parle qu'on en voit la queue. « Vous êtes prête, Eïvinnd ? » Tu tournes rapidement la tête vers lui. Trop rapidement. Tu grimaces lorsque tu entends ton cou craquer. Tu ne l'as pas entendu arrivé. Le voilà qui pose son sac à terre et entreprend de seller Stitch. Une main toujours posée sur le museau de son étalon, tu le regardes faire, un vague sourire sur les lèvres. Tu soupires et lèves les yeux au ciel. « Bonjour Kelsier. Vous avez passé une bonne nuit? » Oui même si lui est aussi causant qu'un muet peut l'être, toi tu te fais une joie de l'emmerder dès le matin. En mettant sa mauvaise humeur de côté et en essayant d'être un petit rayon de soleil. Et en causant. Comme d'habitude. Tu continues sur ta lancée. « Pour ma part j'ai tellement gigoté dans mon sommeil que j'ai fini par me retrouver sur le parquet. C'est pas très confortable... » T'essayes de le faire sourire un peu, de lui dire, à ta manière, que t'aurais aimé qu'il soit plus... Proche de toi. Qu'il essaye de faire ami ami en somme. Tu lui souris tandis qu'il te donne quelques indications. « Essayez de ne pas vous faire gober, cette fois. » Tu tiques un peu. Ton sourire se fige durant quelques secondes mais tu reprends bien vite tes esprits. « Ne vous inquiétez pas pour ça. Je ne servirai plus de cure dent pour ces monstres. Et puis, vu comment l'autre m'a dégobillée je suis sure que je devais avoir mauvais goût. Il a du passer le message le bougre. » Tu te grattes la nuque et repars vers Rainbow, trainant des pieds. T'aimes pas qu'il te le rappelle ça. Ce séjour dans la bouche d'un titan t'avais bien plus marqué que tu ne le laissais paraître. Tu fais la forte en te pavanant devant lui, tu fais la fière à lui envoyer quelques petites boutades, mais au fond de toi t'es pas trop sereine. Tu appréhendes ta réaction lorsque que tu te trouveras de nouveau face à un monstre. Tu as peur, peur de mal réagir, peur de te figer. De ne rien savoir faire. D'être un poids mort. « D'autant que je vais vous coller une nouvelle recrue dans les pieds. » Tu te figes. Toi une recrue dans les pieds? Tu le regardes, sourcils froncés. « Une nouvelle recrue? » Répètes-tu sans comprendre, te balançant d'un pied à l'autre. « Pourquoi moi? Je ne suis certainement pas la mieux placée pour jouer à la nounou. J'ai à peine une année d'expérience dans votre équipe. » Là t'avoues, tu ne comprends pas tout. Et comme t'es du genre à toujours discutailler ses ordres... Tu sens qu'il va finir par souffler, lever les yeux au ciel ou encore te dire que tu l'emmerdes. Voir même les trois à la fois. « On dirait que ça lui a réussi à elle, finalement. » Tu suis son regard et hausses les épaules. « Je n'aspire pas à commander. Suivre les ordres me convient parfaitement... Lorsque je les suis sans broncher. » Tu regardes ailleurs. « Et puis. Je ne pense pas qu'elle voulait de tout ça. Si elle le pouvait je pense qu'elle donnerait son grade à quelqu'un d'autre... » Tu regardes ton amie, pleine de compassion. Tu imagines déjà le poids qu'elle aura sur les épaules lorsque certains de ses soldats seront morts...

« N'oubliez pas vos couettes, on rentre pas pour la soupe ce soir. » Tu hoches la tête et finis par faire avancer ton cheval vers la grande porte. « Si jamais on a oublié sa couette on pourra squatter celle d'un autre? » Lances-tu avec un sourire mutin à Kelsier. Ton coeur tambourine dans ta poitrine. Tu te gifles mentalement. Qu'est-ce que c'était que cette suggestion à deux sous que tu lui as faites là hin? Nom di diou à quoi tu joues Astrid? Les portes s'ouvrent, et tu t'élances à la suite de ton caporal. Le vent fouette ton visage, et tu regardes le ciel au dessus de toi. Ta monture accélère la cadence, suivant celle des autres soldats. Ah l'avant de la formation... Tu ne dis rien. Mais tu as l'impression que chacun de tes poils s'est dressé sur ta peau. En première ligne, là où tu as le plus de chance de te faire bouffer... Tu te redresses sur ta selle. Non. Tu ne finiras pas dans l'estomac d'un titan. Tu y as survécue une fois. Voir même deux sachant qu'un titan t'avait attrapé au district de Trost. Tu soupires. Ouais. En fait toi t'es une malchanceuse. C'est toujours pour ta pomme les emmerdes. Tu vois soudain un fumigène rouge provenant d'un éclaireur sur ta droite. Tu farfouilles dans ta sacoche avant de sortir le pistolet. Puis tu tires à ton tour. « C'est trop calme. J'aime pas trop beaucoup ça... » Murmures tu pour toi même plus que pour les autres.


codage by jacks ღ gifs from tumblr


 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Mission à Montréal (Mission to Montreal)
» [Epcot] Mission: SPACE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés
-
Sauter vers: