AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Memento audere semper (Owen, Raine et Edwyn)

Invité
Invité
Ven 6 Nov - 14:20
Invité
Memento audere semper .

Owen & Perle
Voilà plusieurs semaines que je n'avais pas vu les garçons, qu'ils n'avaient pas pu rentrer de l'entrainement et leur absence était de plus en plus lourde à porter. Ils me manquaient tous, mais pas tous autant que les autres, depuis la venue d'Owen, il était tellement difficile pour moi de taire ces sentiments qui bataillaient depuis des mois. Vivi et Lloyd bien sur leur absence était difficile, mais pas insurmontable, non s'était l'absence d'Owen qui me pesait le plus. Je me sentais coupable de ressentir cela, j'aurais du me languir du retour de Lloyd, il était mon petit-ami, il était celui pour qui mon cœur aurait du battre et pourtant, je me levais chaque matin avec l'idée en tête que peut être le soir, il serait là sur le perron à m'attendre, je n'avais qu'Owen en tête et je ne savais pas comment me sortir de cette situation délicate. Enfin toujours est-il que lorsque je me levais alors que j'avais deux jours de repos, je ne voulais pas les passer seule, je ne voulais pas encore tourner en rond entre les murs de notre maison et attendre leur venue qui ne viendrait pas. Je pris rapidement ma décision, si eux ne venait pas à moi, alors c'est moi qui irait jusqu'à eux. Alors sans attendre je me rendis au marché, j'allais leur ramener à manger, ils étaient de véritable estomac sur patte et je savais que la nourriture de là bas, n'était pas toujours très bonne. En arrivant sur les lieux, je ne jetais pas un seul coup d’œil au marchand avec qui Owen s'était battus, j'entendis pourtant les chuchotements avec toutes les histoires qu'ils inventaient à notre propos pour amuser ces habituer. Je me redressais, la tête haute, essayant de ne pas imaginer la réaction des garçons quand ils viendraient à en entendre parler. J'en achetais trop, comme souvent et il me fallut pas moins de deux paniers pour y ranger les fruits, les fromages et la viande que j'allais leur ramener.

Je me mis rapidement en route, le temps bien que frais était agréable et propice au voyage, ainsi il ne me parut pas très long et j’aperçus rapidement les grilles du camps d'entrainement. Il faut un moment avant qu'on me laisse entrer, enfin, surtout que j'accepte de donner quelques fruits et un saucisson. On m'a indiqué que Vivi et Lloyd étaient partis en exercice, je ne pourrais pas les voir et je suis un peu déçu, mais j'ai du mal à retenir le sourire de poindre sur mon visage quand on me dit qu'Owen est dans le coin. J'avance sur mon cheval, je suis tellement pressée de le voir que j'ai du mal à ne pas lancer ma jument au galop pour le rejoindre plus vite. Seulement quand enfin je l’aperçoit près d'un baraquement, mon cœur et mon imagination s'emballe, se souvenant de ce baiser interdit que l'on avait partagé ensemble. Pourtant je déchante rapidement, car il n'est pas seul, il est avec une jeune femme plutôt jolie, ils semblent proche, très proche et comme pour me le confirmer, elle éclate de rire en posant sa main sur son avant bras. C'est un sentiment violent qui me saisit, j'ai l'impression de me noyer dedans, la jalousie. Je suis jalouse de cette fille qui semble si proche de lui. Sans m'en rendre compte mon corps c'est contracté, ma monture le sens, elle s'ébroue et manque de me faire tomber. Heureusement je suis plutôt bonne cavalière et je réussis à rester sur ma selle, malheureusement, le bruit à attiré l'attention sur moi et je me compose un sourire de façade, je me sens stupide d'être là, j'ai envie de pleurer et je me dis que finalement j'aurais peut être mieux fait de rester à la maison. Je fais un petit signe à Owen tentant de rester naturelle. Salut !
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 6 Nov - 16:55
Invité
Il est pas frais mon poisson?
Ft. Perle & Raine & Edwyn

Je presse le bouton de gaz, me propulsant plus avant à toute vitesse, dépassant plusieurs membres de ma promotion plus lents. Je ne suis pas un des meilleurs du groupe pour rien aussi. Je décroche et renvoie mes grappins durant le laps de temps ou je suis en stationnaire en vol. Ceux-ci se plantent parfaitement dans les arbres souhaités et je refile à pleine vitesse, apercevant un mannequin de titan légèrement caché. Je manœuvre afin de passer en travers de sa nuque, un peu plus avant je vois Edwyn qui semble aussi l'avoir remarqué. Je souris alors que je passe en trombe devant lui et décrochant la première entaille. Je me retourne en vol afin de constater le résultat, entaille parfaite et bien assez profonde. Je repars donc plein gaz sous les jurons de mon camarade. Un peu plus tard, vers la fin de l'entrainement je fait le même cou à Raine, mais de justesse, elle est aussi parmi les meilleurs et il m'a été plus compliqué de la dépasser. En fait je l'ai fait au tout dernier moment et on a presque failli se rentrer dedans, du coup juste avant de repartir en chasse je lui ai lancé un sourire gêné d'excuses avant de filer toute blinde. Une fois l'exercice terminé nous disposons d'une pause d'une bonne heure voir plus, alors on s'est retrouvés tout les trois, Vivi et Lloyd devant repartir dans un autre exercice. On s'est alors posés près d'un baraquement, a grignoter quelques rations peu nourrissantes. Une fois sur place je me laisse tomber au sol.

Pfiou c'était cool aujourd'hui mais épuisant. Désolé de vous être passé sous le nez comme ça au fait, mais j'aime bien faire mon petit effet ! Et puis je vous le fait pas trop souvent à vous encore, y en a qui doivent criser dans la promo. Oh Raine, a force on va finir par le découper en même temps, j'suis sûr qu'avec une bonne synchro on a juste a utiliser un bras chacun pour la coupe. Faut qu'on teste !

Alors que l'on discute et rigole tranquillement, nous entendons un cheval hennir non loin. Je me retourne et n'arrive pas à cacher ma surprise. Voilà Perle juste en face de moi. Une fois remis de mes émotions je me lève en vitesse pour l'aider à descendre et la saluer, tout sourire, bien qu'un peu gêné. Je vois le panier repas qu'elle a apporté, mon ventre en gargouille de plaisir, finalement on allait surement bien manger ce midi. Je lui prend la main tout en l'emmenant vers mes camarades. Juste avant que nous soyons à leur portée je lui glisse quelques mots.

Je suis heureux de te voir, tu m'as manqué. Viens avec nous pour le repas. Bon les gars, je vous présente Perle, c'est ... heu ... la fille dont on vous parle souvent avec Vivi et Lloyd. Perle je te présente Raine et Edwyn, mes camarades de promotion, et camarades tout court lorsque que nos deux compères s'absentent.

(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 7 Nov - 10:32
Invité
Je file comme le vent. On est partis plus nombreux cette fois-ci, alors on a tendance à se disputer les mannequins. Moi, j'adore ça. Je fonce et coupe l'herbe sous le pied à mes camarades à chaque fois que j'en ai l'occasion. C'est amusant, et pourtant, je ne perds pas de vue l'entraînement, au contraire, je travaille ma vitesse, ma précision. Quand on frôle les autres on ne peut se permettre aucune erreur, sinon, c'est le drame. 
En parlant de jouer les trouble fêtes, alors que je suis suspendue tout près de la cime d'un arbre, le temps de souffler un peu, j'aperçois Owen qui vient de barrer la route à Ed. Je pouffe. Je ne suis apparemment pas la seule à aimer taquiner notre joyeuse troupe.
Je tourne la tête, toujours le sourire aux lèvres et ... Oooh, que vois-je ? Serait-ce le bois et la mousse d'un de nos titans factices que j'aperçois ? Je me laisse glisser et... Voilà la bête ! Je m'élance, épaule gauche en avant, prête à cisailler ce géant quand soudain, un éclair brun me passe devant et manque de m'envoyer dans le décor. 
Je m'apprête à hurler mille et une injures bien de chez moi, reconnais Owen, et hurle quand même, pour la forme.  Et puis je lui adresse un clin d’œil avant qu'il ne disparaisse entre les bois. Je ne suis pas mauvaise joueuse, et c'est un juste retour des choses étant donné que j'ai aussi joué les pique-titans aujourd'hui.

Finalement, on termine, on rentre. Et je retrouve mes deux recrues préférées pour grignoter pendant la longue pause qui nous est offerte aujourd'hui. C'est rare, il faut en profiter. 
Alors on est là, tranquilles, entre nous. La discussion tourne vite autour de ce qui est arrivé durant l'entrainement ce matin. Bouuh vilain Owen ! Celui-ci évoque alors une idée originale : avoir une de nos cibles à deux... Ce serait technique... Dangereux... Sans doute interdit d'ailleurs, mais nous ne sommes pas vraiment du style à demander la permission. Et plus j'y pense plus je me dis que cette proposition délirante pourrait bien être réalisable. On est doués, ne reste plus que la question de la synchronisation.
Très sérieuse, je me creuse la tête en me demandant comment l'on pourrait réussir, avec quel angle arriver sur la cible, comment nous positionner l'un par rapport à l'autre. Je m'emballe. Mais c'est tout moi, imaginer de nouvelles façons d'utiliser mes lames me met toujours dans tous mes états. Et dire que je veux rejoindre les brigades spéciales...
Complètement dans mon monde, je lui saisis la main en pensant à voix haute. 
« Hm... Ça pourrait se faire... Je suis gauchère en plus... Si on...»
Je n'ai pas le temps de poursuivre l'enquête qu'un cheval hennit au loin, me tirant de mes rêveries tactiques. Pitié pas un autre instructeur pour nous faite nettoyer les chambres ! J'ai eu mon quota la dernière fois avec cette histoire de bataille au réfectoire.
Mais non. Il s'agit d'une jeune femme dont le visage m'est inconnu et qui semble se diriger vers nous. Mes muscles se tendent un instant. Je ne me sens pas spécialement en danger, mais c'est une des nombreuses habitudes que je n'ai toujours pas perdue de mon ancienne vie, toujours me méfier des étrangers. Du coin de l'oeil, je sonde mes compagnons, peut-être en savent-ils plus que moi... Justement, Owen vient de se lever d'un bond pour aller l'accueillir. Je me détends, c'est une amie.

Tous deux s'avancent et les présentations sont entamées.
Perle... ? PERLE ! Bien sur ! Il en parle tout le temps. J'aurais du m'en douter.
Tout de suite plus détendue, je m'empresse d'approcher, excitée à l'idée de rencontrer la fameuse blondinette dont le trio infernal formé par Lloyd, Vivi et Owen nous rebat régulièrement les oreilles. Je me dresse sur mes pieds avant de m'exclamer : « Raine c'est moi ! Évident, mais c'est justement ce qui rend la précision amusante. Alors vous êtes la fameuse Perle hm ? »
Je fais mine de la dévisager, main sous le menton, d'un air suspicieux. Et puis je m'esclaffe. 
« Eh ! Tire pas cette tronche ! Je te taquine c'est tout ! Enchantée ! » je lance en me laissant lourdement tomber, les fesses sur le sol. Loin de moi l'idée d'être incorrecte, mais l'entrainement de ce matin m'a épuisée et mes jambes me supplient d'avoir un peu de pitié pour elles.
« Lloyd s'entraîne au combat pour le moment, avec Viv' ! » Je précise. J'imagine que c'est pour le premier qu'elle est là. Pas d'chance, il est probablement en train de manger des beignes en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 8 Nov - 14:06
Invité

Memento audere semper.
Perle, Owen, Raine & Edwyn.


Qu’il fait bon en cette fraîche matinée.  Rien de tel que cet air frais et humide pour te revigorer après une bonne nuit de sommeil bien agitée. Cette nuit n’a pas été de tout repos. Tu ne cesses de penser, de rêver. Tout est flou, si flou… Dans ta tête tourne des images, des bribes de souvenirs, partant en lambeaux, en fumée… Les visages viennent et s’évaporent, tu as l’impression de les connaître ces têtes, mais tu n’arrives pas à mettre de noms dessus. Qui sont-ils ? Que sont-ils pour toi ? Tant de questions sans réponse. Tu as l’impression de devoir tout réapprendre… D’être un gosse à qui on fait découvrir le monde… Et cela te frustre tellement… De rage, tu shootes dans un caillou tandis que les autres apprentis soldats se mettent en marche, dégainant les armes et leur grappin. Humpf ? Ah oui… L’entraînement… T’avais carrément oublié que t’étais au beau milieu d’un exercice tiens, à force d’être perdu dans tes pensées. Tu soupires tristement avant de lancer tes grappins dans un arbre. Tu n’as pas le cœur à t’entraîner aujourd’hui, mais tu y es bien obligé. T’es pas en forme, t’es hargneux, mécontent… En plus de ça, Raine et Owen sont parti devant, te laissant en arrière comme d’habitude. Ouais… Pauvre petit enfant, tu te plains tout le temps… Tché. Tu grommelles dans ta barbe tandis que tu tires à nouveaux tes grappins dans un tronc. Tu voles, avances, le vent siffle à tes oreilles. Tu vois les mannequins, tu passes. Tchak ! Tes lames entaillent le cuir. Ce n’est pas très profond comparé à d’autre, mais au moins c’est une entaille, c’est déjà ça. Tu es bon en manœuvre tridimensionnelle. T’es pas le meilleur certes, mais tu te débrouilles. T’es pas aussi fort que les autres, mais t’as pas besoin de leur aide. T’avances, bien que tu es l’impression de faire du sur place en ce moment niveau relation. Nouveau soupir. Deux mannequins. Tchak ! Tchak ! Tu dépasses une recrue, la bousculant au passage. Tu ne t’excuses pas. Tu prends même le soin de lui crier de dégager le passage la prochaine fois. Tu regardes à nouveau devant. Tiens. Là bas, il y en à un à moitié caché. Tu souris. Pour une fois peut-être que tu peux dépasser les autres… Mais c’était sans compter sur Owen… Tu le vois, passer devant toi à la dernière seconde, te volant la première entaille. Ton sang ne fait qu’un tour. « Putain de merde Owen bordel casse toi d’là tu m’emmerde ! » Tu as les nerfs. Il ne te faut pas grand chose en ce moment pour te foutre en rogne. « Va faire du rentre dedans à un autre que moi connard ! » Cris-tu alors que tu plantes à ton tour tes épées dans le cuir et que ton camarade disparaît derrière les arbres. Tu bouilles. Intérieurement. Tu sens ton corps se couvrir de sueur alors que tu rentres dans une colère noire. Tchak ! Tchak ! Tchak ! Et de trois. Tu files plus rapidement, collant Owen au cul… Qu’il a joli d’ailleurs.. Tu secoues la tête… Owen… C’est juste un pote, tu le sais très bien… Il n’y a rien d’autre. Rien qui ne mérite de t’étaler sur le sujet… Il vaut mieux… Que tu ne penses plus à ça.. Cela fait mal… Tu soupires, las, et continues de massacrer les rondins de cuir, extériorisant ta peine et ta colère…

« Pfiou c'était cool aujourd'hui mais épuisant. Désolé de vous être passé sous le nez comme ça au fait, mais j'aime bien faire mon petit effet ! Et puis je vous le fait pas trop souvent à vous encore, y en a qui doivent criser dans la promo. Oh Raine, a force on va finir par le découper en même temps, j'suis sûr qu'avec une bonne synchro on a juste a utiliser un bras chacun pour la coupe. Faut qu'on teste ! » Owen se laisse tomber sur le sol, dévorant une ration. Tu soupires avant de t’asseoir à ses côtés. « Arrête de t’excuser connard. On le sait très bien que t’es pas désolé t’aimes bien fanfaronner c’est tout. » Tu jettes ta ration au sol. T’as pas faim, t’as l’estomac noué. Lorsque t’es en rogne comme ça rien ne passe. Tu te décides à sortir une cigarette de ta poche que tu roules avant de tirer dessus. Tu inspires profondément. Garde la fumée pendant quelques secondes en bouche. Et finis par la relâcher lentement par le nez. Bien Edwyn bien. Détend toi un peu ça va aller… Et puis ça te soule ça. Ils étaient devant à deux en train de s’amuser, et toi t’étais à la traîne derrière comme toujours. Vilain petit canard que tu es. « T’en fais pas Owen. Jte mettrais au sol au corps à corps avant que t’ai eu le temps de dire ouf au prochain entraînement. On verra si tu fais toujours le coq… » Raine quant à elle, est carrément séduite par son idée. «  Hm… Ça pourrait se faire… Je suis gauchère en plus… Si on… »

Un hennissement. Tu relèves la tête. Tiens. C’est qui cette blondasse assise sur son cheval ?  T’aimes pas trop la manière dont elle regarde vers ton petit groupe. T’aimes pas non plus la manière dont Owen la regarde. Y’a anguille sous roche, baleine sous graviers, bref. C’est la merde. Et tandis qu’Owen se lève pour accueillir cette femme, toi, tu soupires à nouveau, laissant ton cul sur le sol. Le voilà qu’il se ramène avec. Ben tient. Tu retiens une grimace tandis qu’il te la présente. Ton cœur se sert. Alors c’est elle la fameuse Perle ? Celle dont tout le monde parle si souvent… Tu la reluques. Mouais bof. Elle a rien de spécial cette nana. Raine se lève pour s’approcher d’elle, grande curieuse qu’elle est. Mais toi, tu restes assis, regardant le spectacle. « Raine c'est moi ! Alors vous êtes la fameuse Perle hm ? » Tu lèves les yeux au ciel tandis que la rousse l’examine sous toute les coutures. « Eh ! Tire pas cette tronche ! Je te taquine c'est tout ! Enchantée ! Lloyd s'entraîne au combat pour le moment, avec Viv' » Elle finit par se laisser tomber à tes côtés. Tu tires une nouvelle bouffée sur ta cigarette avant de jeter un regard glacial à la nouvelle venue. « ‘Lut. » Wahou quel accueil. Allez Edwyn. Essaye d’y mettre du tient. Après tout c’est une amie d’Owen, tu peux bien lui faire plaisir… Non ? « T’es connu comme le loup blanc ici. Les garçons ne parlent que de toi… Rassure toi. Toujours en mal… » Tu lui lances un clin d’œil. Un rictus sur le visage. Apparemment non. Les bonnes manières sont parties en même temps que ta bonne humeur. Tu reluques le panier qu’elle tient dans ses mains. « J’espère qu’il y a des trucs bons là dedans. Peut-être que si tu cuisines bien ça relèvera l’estime qu’on peut avoir de toi. » Définitivement non. Alala Edwyn, tu vas t’attirer des ennuis là, à toujours chercher la merde quand t’es furax…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 8 Nov - 19:12
Invité
Memento audere semper .

Owen & Perle
Je suis nerveuse quand Owen se tourne vers moi on ne s'est pas franchement quitté sur un moment de rigolade il y a quelques semaines et je ne sais pas s'il sera heureux de me voir, surtout qu'il semble très proche de cette jeune femme. Je grimace à cette idée et je tente de garder le sourire ce qui est difficile. Mon cœur tambourine dans ma poitrine, je suis nerveuse et finalement heureusement qu'il m'aide à descendre car je pense que je n'aurais pas réussis à le faire. Je saisis le panier remplit à raz bord et souris en voyant le regard gourmand qu'il y jette, sourire qui disparait bien vite quand il me prend la main, je sens ma respiration se bloquer et je me demande depuis quand ces petits gestes qui étaient si facile avant on pris une tout autre signification, du moins pour moi. Il me glisse quelques mots et je me sens me détendre. Tu m'as manqué aussi, j'avais hâte de te ... vous voir. Et oui je reste, je vous ais amener un petit ravitaillement. Je serais bien restée seule avec lui, nous devions absolument discuter, nous ne pouvions pas faire comme si rien ne s'était passé, enfin moi je ne pouvais pas. Seulement voilà, il y avait des amis à lui et il semblait pressée de me présenter à eux.

Quand il me présente je fronce un peu les sourcils, qu'est ce qu'ils ont pus raconter sur moi à leur amis, j'ai un peu peur quand même surtout que je sais qu'ils ne sont pas toujours objectif. Je respire profondément et tente de me détendre, je tiens toujours fermement la main d'Owen, je suis incapable de la lâcher, déjà parce que son contact me plais, mais aussi parce que je suis nerveuse et que cela me calme. Je n'ai pas le temps d'en placer une que la jeune rousse me fait signe, mon visage se durcit malgré moi, je m'en veux d'être aussi jalouse, je n'ai aucun droit sur Owen, pourtant, il est impossible de faire autrement. Est-ce que cela se voit sur mon visage un instant je le crains quand je la vois me dévisager, je me mordille la lèvre nerveusement. Je soupire de soulagement et ne peux que sourire car finalement, Raine me rappelle énormément les garçons dans sa manière de faire, de parler et je sens que malgré tout j'allais finir par l'apprécier. Enchantée Raine, comme tu le sais, je suis Perle. Je me détend un peu alors qu'elle se laisse tomber au sol, les choses vont bien aller, je respire profondément et perd les couleurs de mes joues quand elle parle de Vivi et Lloyd, instinctivement, je lâche la main d'Owen, la culpabilité revenant au galop. Oh ! ... euh ! ... c'est dommage, j'espérais pouvoir les voir un peu ... ça faisais ... longtemps. Une fois de plus j'avais mis de côté l'homme qui partageais ma vie et ceci dès le moment où j'avais croisé le regard d'Owen, s'était de pire en pire et je ne savais pas comment m'en sortir, je ne voulais blesser personne et surtout je ne voulais pas perdre Lloyd et encore moins Owen.

Je dus respirer profondément pour essayer de ne rien montrer, mais je savais que je n'étais pas le genre à cacher ce que je ressentais. Heureusement, c'est à cet instant que le jeune homme rester au sol se manifesta et je pris le temps de le détailler. Il semblait ronchon et pas spécialement heureux de me voir là. Si Raine m'a déstabilisé, que dire de lui, il semble même agressif et je ne sais pas si j'ai fais quelque chose où bien s'il est toujours comme ça. Je remet une mèche de cheveux derrière mon oreille et souris en coin. Il ne faut pas croire la moitié de ce qu'ils ont put dire pour moi. Ces trois nigauds savent très bien se mettre dans des situations étranges sans moi. Je souris en coin avant de lever les yeux vers Owen et de rire finalement me souvenant d'une paire de nos aventures qui avaient faillit mal se finir car il ne réfléchissait pas assez. Pourtant ma petite répartis ne le fait pas se détendre au contraire, il en rajoute une couche. Heureusement, je ne suis pas du genre à m'énerver facilement, je lui répond donc calmement.  Désolée, je n'ai pas eut le temps de cuisiner, je suis allée au marché prendre plein de produit frais. D'ailleurs je t'ai pris ce que tu aimes par dessus tout Owen et tant pis pour Lloyd et Vivi, je suis sur que vous pourrez vous partager le jambon que j'ai ramener. Je souris avant de lui tendre le panier pour le laisser choisir ce qui lui plait le plus.
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 11 Nov - 11:22
Invité
Il est pas frais mon poisson?
Ft. Perle & Raine & Edwyn

Ouh qu'il est de mauvaise humeur le petit Edwyn, quand il est comme ça il peut devenir une vraie plaie. Pour preuve ma pauvre Perle qui débarque avec nous et se prend déjà des remarques moyennement sympathique, ou du moins le ton utilisé qui ne l'est pas tellement. Au moins Raine, elle, reste enjouée même si elle commence déjà a taquiner Perle. Rien d'étonnant de toute façon, c'est du Raine toute crachée, le jour ou elle ne  taquine plus personne faudra s'en inquiéter. J'écoute donc tranquillement tout le monde se présenter et échanger quelques paroles, tandis que j'observe Perle du coin de l’œil. La dernière fois que nous nous sommes vus, on s'est embrassés, et ce malgré qu'elle soit avec Lloyd. Mais sa présence ici me réchauffe et fait naître un sourire un peu niais sur mon visage. Je ne sais encore trop comment vont évoluer nos sentiments, va t-elle quitter Lloyd pour moi? Ou devons-nous nous arrêter là? Je chasse ces pensées de ma tête pour le moment alors qu'Edwyn se montre encore bougon. Je sors la nourriture du panier et commence a me faire un sandwich avec tout ce que je peux y mettre dedans de possible.

C'est bien connu de toute façon on dit toujours du mal des autres, où serait l'amusement sinon? T'imagines même pas ce qu'on dit sur toi Ed' d'ailleurs eheh ! D'ailleurs faudrait ... oh du reblochon, t'as acheté du reblochon Perle, tu me connais vraiment bien.

J'en oublie la seconde partie de ma phrase alors que je me fait aussi une tartine de reblochon que je dévore a pleine dents. Perle connait très bien mes goûts, et au vu du panier on dirait qu'il y a plus de mes aliments préférés que ceux de Lloyd ou Vivi. Bon sang me voilà en train de comparer combien d'aliments elle achète pour Lloyd et pour moi ça va vraiment pas dans ma tête. Je tend le panier à mes deux autres camarades qui semblent lorgner aussi dessus.

T'as bien fait c'est super bon tout ça ! Et écoute pas Edwyn, il est grognon depuis ce matin, en plus je lui ais ninja un titan, on a du l'entendre gueuler dans toute la forêt pas vrai Raine? D'ailleurs faut vraiment qu'on se fasse cette technique d'attaque a deux tiens. On en reparlera !

(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SEMPER FI!! USMC 2010
» Memento de Christopher Nolan blue Ray 10 ème anniversaire
» 10x08 - Memento Mori
» [Matthews, Owen] Les enfants de Staline
» [Film] Memento

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés
-
Sauter vers: