AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Corvée de récurage ! - ft Edwyn

Invité
Invité
Mer 4 Nov - 0:03
Invité
Corvée de récurage !
Ft. Edwyn Nevan

Fallait bien que ça arrive, après la bataille de bouffe au réfectoire des petits malins ont eu la bonne idée de nous dénoncer, Rainer, Edwyn et moi même comme les instigateurs du jeté de spaghettis. Comme si y avait besoin de nous pour commencer ce genre de choses, ça leur pendait au nez. Et puis tout le monde à suivis alors ils auraient quand même pu faire un tir groupé quand même. Je peste contre ces abrutis alors que je passe le balais dans tout notre dortoir. Voilà une bonne après midi qu'on est de corvée de nettoyage, on a du commencer par le réfectoire bien entendu, qu'on a du récurer à fond dans les moindres recoin avec Raine. Maintenant qu'on passe aux dortoirs forcement elle n'est plus avec nous. Je râle encore et m'adresse a mon camarade d'infortune.

Sérieux faut qu'on chope les balances mec, et on leur fera payer cher à ces collabos de merde ! T'as pas des idées d'ailleurs sur qui c'est? Qu'on foute la merde dans leur lit? On a une occaz en or là !

Je pense direct au gars avec qui il s'était bagarré, mais je le connais pas, juste de vue. Peut être que Ed' le connait lui, surement même. Non et puis tant qu'on y est autant en profiter pour foutre le dawa un peu. C'est pas tout les jours qu'on a les dortoirs vide pour nous seuls alors je compte bien m'amuser un peu. Au pire on sera hors délai mais on est pas à ça prêt ça va. C'est pas comme s'ils allaient tout vérifier. Avec certains gars de toute façon dix minutes après leur entrée dans les chambres leur place sera crade. Je lance mon balais plus loin et vais prêter main forte a Edwyn qui récure le sol avec une éponge près de grosses tâches laissées par quelques gars bien crades.

Bordel mais ces types sont des porcs, regarde ça ! Attends on note leur position je vais pas les louper dès que je saurais qui c'est ! Attends ils ont surement de la bouffe planquée quelque part, on pourrait tout étaler sur leurs draps tiens, et bouffer ce qu'on aime aussi ! Faut bien qu'on soit payé pour cette ça !

La dessus je commence a fouiller dans leurs affaires, mais c'est trop évident, on est pas censé garder trop de bouffe avec nous alors ils ont du tenter d'être malins. Du coup je soulève un matelas et bingo, toute une réserve de différentes confiseries et gâteaux. Je jette un regard à Edwyn, lui faisant signe de se servir avec un grand sourire.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 16 Nov - 10:18
Invité

❝Le ménage, le lavage c'est vraiment de l'esclavage❞
Owen ¤ Edwyn

Schplaf ! Fait la serpillère en retombant sur le sol, projetant des gouttelettes d’eau dans toutes les directions et notamment sur Owen et toi. Tu essuies ton visage, enlevant cet hideux goût de savon de ta bouche et marmonnant entre tes dents. C’est que c’est dégueulasse ce truc, pourquoi faut-il que cette gerbe de flotte ait décidé d’atterrir pile sur ta tête ? Tu soupires et reprend en main ton balaie, mouillant le passage que Owen vient de balayer. Pfff. Tu souffles. Qu’est-ce que tu te marres dis donc. Etre obligé de nettoyer les piaules des futurs petits soldats tout simplement parce que tu as foutu la tête d’un mec dans les pâtes… C’est vraiment pas logique. C’était pas suffisant de nettoyer tout le réfectoire ? Il fallait que vienne s’ajouter à ça cette corvée de récurage des dortoirs. Té. Tu plisses le nez. « Putain ils sentent pas la rose ici. Ça sent le fauve à plein nez ! » Dégueulasse. Tu fais une moue dégouttée, continuant d’astiquer. Parce que ouais, « Faut que ça brille ! » Avait dit l’instructeur. « Jvais lui astiquer son crâne à ce chauve il va voir… » T’es grincheux, grognon même. Ça pourrait être ton deuxième surnom té. T’étais déjà pas dans ton assiette ce matin, il a fallu que tu colle celle d’un autre dedans. Cette bagarre t’avais permise de décompresser un peu et de prendre ta revanche sur deux trois gars, mais maintenant… Maintenant qui se trouvait là à nettoyer chambre, salle de bain et toilettes ? Bah c’est toi… « Putain d’enculés. » Siffles-tu en t’arrêtant et en posant ton bras sur le balai. T’en as marre, tu ne veux plus continuer. Et Owen a l’air aussi grincheux que toi. « Sérieux faut qu'on chope les balances mec, et on leur fera payer cher à ces collabos de merde ! T'as pas des idées d'ailleurs sur qui c'est? Qu'on foute la merde dans leur lit? On a une occaz en or là ! » Ouais. Té. Tu te baisses à nouveau. Reprend ton éponge. La laisse tomber dans l’eau. Elle s’imbibe doucement. Puis tu la prend à nouveau et l’essore un peu.

Schplaf ! Putain de saloperie. T’en as marre de te la jouer Cendrillon là. Nettoyer ces grosses traces… Mais comment diable font-ils pour dégueulasser autant leur dortoir nom d’un Titan ! Tu t’arrêtes cinq secondes tandis qu’Owen vient te seconder. Tu le regardes s’affairer à travailler, les yeux fixés sur le sol inondé. « Tché. Leur piaule va ressembler à une piscine dans pas longtemps. » Tu reprends ton éponge, lançant un nouveau coup d’œil au joli profil d’Owen. Tu sens ce truc au fond de toi, ce truc si particulier, qui te gène, te dérange… Tu ne sais pas quoi en penser… Et pourtant, à voir ton ami travailler, à voir ses cheveux bruns tomber dans ses yeux, à voir son nez froncé, et ses lèvres pincées, cela te donne envie de… Tu te raidis. Non. Tu secoues la tête et te remet à travailler, quelque peu perturbé. « Ouais on va les chopper. Jvais leur filer une raclée à ces petites merdes crois moi. Ils vont se trouver au sol en moins de deux. » Parce que ouais, t’es pas le meilleur soldat, mais tu bats tout le monde au corps à corps. Même les gros lourdauds. « Chais pas qui s’est. Mais on s’en branle non ? On va tous leur faire payer, chacun d’eux sans exception. » Ouais on fou, qu’est-ce que tu t’en fous que certains n’aient rien fait ? Ils font tous chier dans ce bled. Les rares amis que tu as, ce sont Raine et Owen tiens. Et autant dire que tu foutras pas le bordel dans leur piaule…

« Bordel mais ces types sont des porcs, regarde ça ! Attends on note leur position je vais pas les louper dès que je saurais qui c'est ! Attends ils ont surement de la bouffe planquée quelque part, on pourrait tout étaler sur leurs draps tiens, et bouffer ce qu'on aime aussi ! Faut bien qu'on soit payé pour ça ! » Beh. Pourquoi noter leur position ? Il a des idées bizarre lui. Pour toi tous les autres gars en dehors d’Owen sont des tâches… « Étaler de la bouffe sur leurs draps ? » Quelle drôle d’idée. Tu te relèves et commences à l’aider à retourner le matelas. Tes yeux s’ouvrent en grand lorsque tu vois de tendres petites madeleines et ces brioches dont tu raffoles tant. Tu lances un sourire à ton compagnon d’infortune. « T’es chelou mec. Tu peux pas gâcher de la bonne nourriture comme ça en l’étalant dans leur lit enfin ! » Tu prends une poignée de gâteaux et commences à t’empiffrer. « Humpf. » Dis tu la bouche pleine. « C’est meilleur que ces pâtes de merde qu’ils ont voulu nous faire ce midi non ? » Tu ris. Tiens. Voilà que tu recommences à être un peu de meilleur poil. « Nan mon gars. Il faut viser plus haut. T’as bien dit que c’était des porcs non ? » Tu lui fais un clin et sors du baraquement, non sans avoir vérifié que personne n’était dans le coin. Mais tout baigne. Tous s’entraînent en ce moment. Du coup, tu t’éloignes un peu, et finis par creusser dans le sol. Tu t’échines pendant cinq bonnes minutes puis, heureux de ta trouvaille, tu rejoins Owen, laissant des traînées de boue dans l’eau. « Regardes moi ça ! » Tu tends les mains, noirs, remplis de boue et d’asticots. « Ça c’est coooool ! » Tu prends les bottes d’un mec, et laisse tomber les asticots dedans. « Ça lui fera un massage des pieds au moins... Que dirais-tu de pisser sur leur lit ? »


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 5 Déc - 18:21
Invité
Corvée de récurage !
Ft. Edwyn Nevan

Bien que la situation ne soit pas resplendissante et que je sois remonté, je ne peux m'empêcher de sourire en entendant Ed' râler. En fait c'est toujours marrant quand il bougonne, on dirait un gosse qui fait la tête, marmonnant dans sa barbe. Je soupire alors que je frotte pour faire disparaître des tâches de, de quoi d'ailleurs? Je saurais même pas dire. A croire qu'il faudrait plus souvent des gens de corvée vu comme c'est dégueulasse ici. J'espère pour Raine que le dortoir des filles n'est pas aussi sale, parce que déjà elle est seule pour s'en occuper. Je ris doucement alors qu'Edwyn exprime sa joie d'aider nos camarades à dormir dans un dortoir propre.

Tous peut être pas quand même, y a Vivi et Lloyd qui sont avec nous déjà. Pis y a quelques autres gars sympas. Après le reste ouai autant tous leur faire payer je suis avec toi. T'as des idées? Leur faire bouffer un arbre durant l'entrainement de tridimensionnalité ! Pète leur le nez au corps à corps, en plus on pourra rien te dire. Y a de bonnes pistes.

J'observe Edwyn qui semble ne pas être d'accord sur mon idée d'étaler la bouffe sur leur lit. Je hausse les sourcils, on y étale quoi alors? Je fais la moue alors qu'il commence a manger les gâteaux présents. Pas mon truc, je sais pas ce qu'ils ont foutus avec je préfères pas y toucher. Rien que le fait que ça ait traîné dans leur lit non merci quoi. En revanche je ne retiens pas mon éclat de rire alors que je voit mon camarade revenir avec une poignée de boue et d'asticots.

T'es complètement barjo mec, j'aime ça. Attends je vais t'aider, faut que ça reste un minimum discret aussi, qu'ils voient pas direct le truc. Pisser sur le lit laisserai une tâche et une odeur on se ferait capter lors de l'inspection.

La dessus je vais aussi chercher ma boue et mes asticots, après avoir séparés ces derniers je les écrase avant de les étaler au niveau des pieds du lit. Avec un regard entendu à Ed' on commence à badigeonner ça un peu partout, évitant juste les lits des potes.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 12 Déc - 11:37
Invité

❝Le ménage, le lavage c'est vraiment de l'esclavage❞
Owen ¤ Edwyn

« Tous peut être pas quand même, y a Vivi et Lloyd qui sont avec nous déjà. Pis y a quelques autres gars sympas. Après le reste ouai autant tous leur faire payer je suis avec toi. T'as des idées? Leur faire bouffer un arbre durant l'entrainement de tridimensionnalité ! Pète leur le nez au corps à corps, en plus on pourra rien te dire. Y a de bonnes pistes. » Humpf. Toi t’es pas trop d’accord. Mis à part Raine et Owen, les autres tu ne les aimes guère. Enfin. Il doit y avoir quelques autres gars sympas oui, mais tu ne les connais pas. Presque pas. Ou tu ne les connais plus… Ton cerveau fait défaut. Quelle merde. Enfin. Tu supposes que si tu avais eu quelques amis dignes de ce nom, ceux-ci auraient certainement rappliqués. Eux doivent se souvenir de toi, à vrai dire, c’est bien toi qui t’es cogné la tête. Pas eux. Mais du coup, si tu avais des amis avant, tu ne les as plus maintenant. Trop peu se sont manifestés. Il faut croire que ça arrange certains tiens, que tu ne te souviennes plus d’eux. Peut-être en avait-ils marre de te voir traîner dans leur pattes, peut-être en avaient-ils marre de ton caractère de cochon… Enfin. Mieux valait être seul que mal accompagné. Mais tout de même, cela te foutait en rogne de ne pas reconnaître tes amis de tes ennemis… T'aimes pas être paumé comme ça... Tu soupires en laissant retomber l’éponge dans l’eau répugnante. Mouais. Vivi et Lloyd, tu les connais pas tant que ça en fait. Le seul gars dont tu es le plus proche, c’est bien Owen. C’est celui qui s’est rapproché immédiatement de toi après ton accident. C’est qu’il doit bien t’apprécier ce bougre… Non ? Cela doit bien vouloir dire que tu comptes pour lui, si il est revenu vers toi. S’il est revenu pour te parler, pour rire avec toi… C’est qu’il t’aime bien. C’est que tu es… Son ami. Non ? Humpf. Tu réfléchis trop, Ed’ . Tu secoues la tête. Fatigué. « Mouais bon très bien. Je n’aspergerais pas le lit de tes deux amis… » Tu le sens n'est-ce pas, ce petit pic de jalousie qui monte en toi ? Qui fait que tu as le poil qui se dresse, que la moutarde te monte au nez, que le rouge te monte aux joues… Mais tu ne dis rien. Tu te détournes de lui pour éviter qu’il ne voit ton expression renfrognée. Parce qu'après tout, pourquoi es-tu jaloux comme ça ? Pourquoi serais-tu jaloux de ses amis? « Dis moi juste dans quel lit je ne fou pas le dawa dans ce cas. Je ferais ce que tu me demandes de faire. » Bougonnes-tu. Puis tu te remets à sourire. « Ok, je me charges de casser quelques os lors des prochains corps à corps, mais je te laisse le soin d’en envoyer quelques uns dans un arbre. Quoi que, je t’aiderai peut-être, si tu ne t’amuses pas à me distancer… » Tu lui lances un regard perçant, encore vexé par l’entraînement de tout à l’heure. Tu n’aimes pas te faire voler tes mannequins. « Et je te préviens Owen, si jamais tu me repasses sous le nez, je te ferai mordre la poussière la prochaine fois tu as compris? »

« T'es complètement barjo mec, j'aime ça. Attends je vais t'aider, faut que ça reste un minimum discret aussi, qu'ils voient pas direct le truc. Pisser sur le lit laisserai une tâche et une odeur on se ferait capter lors de l'inspection. »  Là dessus, il va aussi chercher des asticots qu’il étale soigneusement sur les draps. Après avoir haussé un sourcil, tu ris doucement. « Mec, tu te rends compte que ce que tu me dis est complétement stupide ? Tu veux pas que je pisse sur leur lit parce que tu as peur que ça laisse une trace, mais par contre étaler de la boue et des asticots là t’as aucun problème ! » Tu éclates de rire. Ce mec, il est mignon, mais il est un tout petit peu con. « On se fera pas chopper va. Ils viendront pas inspecter. Ou alors ils regarderont vite fait. Je t’assure on peut pisser dans leur lit. Faut juste ouvrir les fenêtres, les gars n’y verront que du feu jusqu’à cette nuit ! » Tu remets les matelas à leur places et ranges les bottes au pied du lit. Tu ouvres le lit d’un gars à face de rat dont tu ne peux pas blairer l’existence et finis par dézipper ton pantalon afin de te soulager dans ses draps. Tu ricanes. « Je suis content de pas être aller pisser tout à l’heure tiens. Mais va falloir que je fasse des réserves, y’a pas qu’un seul lit à arroser pas vrai ? On serra pas trop de deux ! » Tu ris et finis par ranger ton matos avant d’aller ouvrir les fenêtres, laissant le froid entrer dans la pièce. Puis, tu prends le seau d’eau et l’éponge. « Tu viens ? Le baraquement numéro deux nous attend. » Vous alliez pouvoir continuer à rire. Après tout, il y a plein de manière de vous venger...



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 19 Jan - 22:26
Invité
Corvée de récurage !
Ft. Edwyn Nevan

Je hausse un sourcil alors que Ed' consent a contre cœur de ne pas toucher a certains lits. Il est vrai qu'il a peu d'amis, je suis peut être même le seul en fait. En même temps il n'y met pas vraiment du sien, et son amnésie n'aide guère. J'ignore même pourquoi je suis allé vers lui comme ça, peut être mon côté social. Toujours est-il qu'à défaut de faire partie de la bande que je forme avec Vivi et Lloyd, il fait parti de la mienne seule. Laquelle n'est au final pas aussi grande que je le pense, et ne comporte que Edwyn en fait, et Raine. Je lui désigne en vitesse quels lits il doit épargner, à savoir ceux de Vivi et Lloyd, c'est tout. Comme quoi on garde pas mal de boulot de décoration avec tout les lits restant.

Juste ceux de mes deux camarades toujours absents en ce moment, je me demande ce qu'ils peuvent foutre parfois je les vois plus presque. Désolé Ed' mais j'aime bien fanfaronner en tridim' ! Mais ce qu'on peut faire c'est que je les envoie une première fois dans un arbre et juste après qu'ils se relèvent tu en refou une couche. Si avec ça on a pas plus de face de poisson ... . Et tu ne me fera pas mordre la poussière mon pote, je suis pas aussi bon que toi en combat mais pas loin je tiendrai !

Je tartine consciencieusement les lits de boue et d'asticots, qui a mon gout ne sont pas assez nombreux encore. Je repère même le lit d'un gars qui peux pas me blairer, ce qui est réciproque d'ailleurs, et m'en donne à cœur joie. J’appelle même Ed' pour lui dire que ce lit là il peut faire ce qu'il veut. On continue comme ça encore un peu avant d'avoir fait le tour complet de ce baraquement. Plutôt fier de nous je pose mes mains sur mes hanches tel un super héros, ou super crado au choix. On prend notre bordel et on file au second baraquement, sauf qu'on a encore tout le ménage du sol a faire et je soupire de lassitude en devant reprendre mon éponge et laver le sol.

Ce que je dis n'est pas stupide ! C'est juste une question d'odeur, la boue ça pue moins que la pisse c'est tout. Pour se faire choper par contre j'ai des doutes mec, on est un peu les seuls a voir eu le temps de faire tout ça et le gars vont se plaindre. Enfin bon on gagnera juste de quoi laver le sol durant quelques mois tant pis. Bon allez on s'active, c'est peut être rigolo mais j'ai envie d'avoir fini pour voir la tête de ces enfoirés quand ils vont se mettre au pieu.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» corvée biberon
» La lecture chez les jeunes
» Kit nettoyage capteur..
» Statue MAITRE DE CORVEE ( Taskmaster)
» MAÎTRE DE CORVEE (Taskmaster)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés
-
Sauter vers: