AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SILAS ▬ new biginning.

Invité
Invité
Lun 2 Nov - 17:04
Invité


New biginning.
ft. silas.


Il est étrange de constater comme la vie change parfois du tout au tout, sans qu'on y soit préparé. Tu n'as jamais été fan, de ce genre de surprise ; il faut dire que c'est loin d'être un cadeau, bien qu'au final tu en tires des avantages comme des inconvénients. Tu l'aimais bien, ta petite place de seconde. Au sein d'une escouade, c'est un titre très officieux mais qui a toujours eu son importance. Tu avais eu de la chance, d'être rapidement intégrée à une telle équipe. Celle d'un lieutenant que tu avais tout de suite apprécié. Le courant passait, au delà du supérieur, Camus avait été  un ami, un homme que tu estimais grandement et qui avait d'amusantes faiblesses. Une timidité étrange pour sa position. Une gentillesse sur-développée. Tu avais vite pris la position de celle qui a du caractère, de celle qui savais le booster, le motiver, qui le poussait à prendre de l'assurance quand c'était nécessaire et parfois celle qui lui évitait de se laisser marcher sur les pieds ou de se laisser punir à la place des autres. Il avait toujours tant aimé son escouade. Un véritable papa-poule et à le regarder, on aurait pu cent fois se demander ce que ce gars là, foutait là justement. Ça avait durer un temps. Des années et aujourd'hui, alors que tout semblait aller pour le mieux … les choses changeaient. Camus avait simplement disparu. Un matin, on t'avait annoncer qu'il n'était plus là et tu avais eu beau poser des questions et fouiner, tu n'avais rien pu trouver. A croire qu'il s'était simplement volatilisé. Mais ce n'était pas tout non, voilà que quelques jours après ça on t'avait offert un grade. Caporal. Le premier d'une longue série que tu aspirais depuis longtemps à parcourir … c'était pourtant avec un amer goût amer dans la bouche que tu avais accepter ça, cette position qu'au final tu devais à une recommandation de ton ancien supérieur. A partir de là, il avait fallu que tu prennes de nouvelles marques, que tu accélères ton rythme de travail. Tu rentrais à Karanes de moins en moins souvent et pour cause, tu avais beau avoir le grade .. la position .. tu n'avais même plus d'équipe. Saly, Ethan, plus aucun n'était là. Ils ne t'avaient pas suivie. Ils avaient été placés ailleurs. Tu n'en savais rien, et peu importe. Le seul que tu avais conserver c'était Silas et on ne pouvait pas dire que c'était ton préféré. Tu l'avais toujours trouvé étrange, cet homme là. Tu étais comme tu étais, mais tu n'avais jamais compris ses attitudes envers toi, parfois normales et amicales, parfois si froides et agressives. Pas réellement la meilleure pioche qui soit, en somme … mais tu étais bien obligée de faire avec.

Un soupire. Tes yeux se baladent sur le panneau des affectations de la semaine et bien entendu, ton escouade n'est assignée à rien d'important. Patrouille dans les rues d'Utopia. Marcher. Encore et encore et ne rien faire … absolument rien, tout ça parce que forcément les rues de la Capitale sont les plus calmes qui soient. Il ne s'y passe jamais rien, et tu n'as d'ailleurs jamais compris l’intérêt d'y mobiliser des soldats inutilement. Pourtant, le Roi exigeait une présence militaire dans son fief. « Hé, Marshall. Utopia, aujourd'hui. » lances-tu à travers le couloir en apercevant le seul et unique soldat de ton unité.
made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 3 Nov - 22:35
Invité
New Biginning

   
Je devais avoir été un monstre dans une vie antérieur, j'étais peut être un titan allez savoir, sinon comment expliquer que ma vie déjà bien merdique dans l'ensemble pouvait devenir encore pire. La seule personne qui connaissait mon histoire, qui avait toute ma confiance et surtout qui comprenait bien plus de chose sur moi que parfois moi-même avait tout simplement disparut. Le caporal Camus bien que jeune était toujours de bon conseil pour moi, il savait écouter et surtout avec lui je n'avais pas besoin de garder de masque, je pouvais être moi, juste moi. Pas le mari, pas le fils, pas l'héritier, juste Silas. Son départ avait été dur pour toute l'équipe, chacun de nous étions habitué à sa présence et surtout ne pas connaitre la raison de son départ était difficile à vivre. J'aurais pus me faire à son départ, j'aurais pus continuer et aller de l'avant sans trop me poser de question, seulement voilà, nos supérieurs avaient du trouver drôle de me tourmenter encore un peu plus. Ils avaient proposé à Tigern de devenir Caporal, elle était devenu la chef d'équipe et non pas qu'elle n'en soit pas capable loin de là, mais voilà s'était elle.

Nous avions été mis face à un choix, rester avec la jeune Mahon ou bien rejoindre les ordres d'un autre caporal. L'idée m'avait effleurer de partir, de ne plus la voir, de ne plus vivre chaque jour la tentation qu'elle représentait pour moi. Seulement voilà, même si j'étais souvent odieux avec elle, elle était devenu ma bouffée d'oxygène, celle qui faisait que se lever le matin en valait la peine alors non, non je ne pouvais pas quitter son escouade et c'est ainsi que bientôt se fut elle et moi. J'étais heureux et malheureux en même temps car cela voulait dire plus de temps avec elle, plus de risque de la toucher, d'apprendre à la connaitre et à me rapprocher d'elle, ce que je m'interdisait complétement depuis quatre maintenant. Olivia n'avait pas compris que je sois resté avec elle, j'avais d'ailleurs eut du mal à lui expliquer et aujourd'hui je voyais bien au regard qu'elle me lançait qu'elle n'était pas totalement satisfaite de mes réponses.

Je soupirais et posais ma tête contre le mur froid. J'étais appuyer dans le couloir de notre QG, je fumais une cigarette en écoutant les autres faire leur rapport de mission, moi en ce moment s'était calme, bien trop calme. D'ailleurs sa voix me parvint à mes oreilles et j'eus du mal à cacher mon sourire. Enfin sourire qui se fana rapidement quand elle me donna nos ordre de la journée. Fais chier ! J'entends les autres se moquer de moi, il faut dire depuis des semaines maintenant on est cantonné à aller se promener dans la rue alors que d'autres collectionnait les missions intéressante. Je soupirais, jetais mon mégots et sans un mot quittait le couloir pour la suivre. Elle ne m'avait pas attendu pourtant je la rattrapais vite au moment où elle sortait du bâtiment. Le silence s'installa entre nous, j'avais maintenant le choix, ne pas parler de la journée, lui jeter des regards hautain et n'ouvrir la bouche que pour accepter les ordres. Ou bien, pour une fois je pourrais faire en sorte que le temps passe plus vite, je pourrais être sympa comme Camus me le répétais souvent. Je glisse mes mains dans mes poches et je marche en regardant devant moi, mais sans réellement faire attention à ce qui se passe autour de nous. Je respire profondément et alors je sais que j'ai pris ma décision. Comment tu vas ce matin ?
   
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Silas Corey de Nury et Alary
» silas la vie.
» Silas who ? [4x21]- par Elora
» Silas Marner de George Eliot
» GEORGE ELIOT : Silas Marner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés
-
Sauter vers: