AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Everybody Love Heroes
 :: Registres d'admission :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RAVEN ▬ When the darkness comes

Invité
Invité
Mar 9 Juin - 23:27
Invité

Raven Graymarck
Ft. Chloé Bennet.

Nom ▬ Graymarck, le nom de son papa. Elle ne l'a jamais connu, mais on lui a toujours dit qu'il était un héros. Rien que pour ça elle porte son nom avec fierté. Prénom ▬ Raven, sa mère avait voulu lui donner un prénom asiatique, en hommage à ses origines aujourd'hui si rare. Mais au final, elle a opté pour le choix de son mari. Surnom ▬ Sa mère l'appelait Karasu, qui signifie corbeau en japonais, donc Raven. Certains l’appellent d'ailleurs le corbeau, mais ce sont rarement ses amis. Age et date de naissance ▬ le 26 avril 827, elle a 23 ans aujourd'hui. Lieu de naissance ▬ District de Karanes, elle a grandi en voyant le bataillon d'exploration partir en mission. Métier / Corps de l'armée ▬ Bien qu'elle est toujours rêvé de faire partie de la brigade d’exploration, elle fait partie de la garnison. Statut social ▬ Moyen. Orientation sexuelle ▬ Certains la pense lesbienne, a passé tout son temps avec Dylan, mais en réalité, il n'y a que les hommes qui l’intéressent. Situation ▬ Célibataire, elle n'a pas vraiment le temps de penser aux histoires de coupes sérieusement, mais elle doit bien avouer être amoureuse de son instructeur pendant ses classes et un léger de flirt c'est installé entre eux. Rien de bien méchant. Groupe ▬ La Garnison.
Caractère ▬ Elle ne sait tout simplement pas se taire quand il le faut. Dans une situation complètement stressante, elle est capable de sortir une énormité sans nom. C'est son moyen a elle de gérer la tension. Ca ne veut pas pour autant dire qu'elle ne prend pas la situation au sérieux. Les gens qui la connaissent le savent très bien. + Pour elle, son entrainement est primordial. Tout les jours elle continue les exercices pour être toujours plus rapide, plus forte, plus utile surtout. + Elle a toujours été prête à tout pour ses proches. Elle veut les protéger plus que tout au monde. Mais maintenant, elle n'a plus vraiment personne a protéger et perdre sa mère a été un choc énorme. Sans doute pour ça qu'elle joue la tête-brûlée et veut se jeter dans la mêlée. Elle n'a plus personnes à perdre maintenant. Enfin, c'est ce qu'elle veut se faire croire. + Faute d'avoir un grand frère ou une grande sœur, son admiration s'est porté sur son cousin, Aiji, membre du bataillon d'exploration. Il est l'une des raisons pour laquelle elle veut tant en faire partie. + L'autre raison est son papa. Scientifique, il a participé aux recherches sur les titans auprès du bataillon d'exploration. Il est mort avant sa naissance en mission. Il est pour elle son plus grand héros, tout juste avant son cousin Aiji. + Elle a honte de l'avouer, mais elle a besoin de lunette pour lire. En gros ses yeux se fatiguent bien vite quand elle doit se concentrer sur des mots. Mais bien souvent, elle se force juste pour ne pas le montrer aux autres. Oui, elle a aussi un petit côté fière en elle. + Le principe du œil pour œil et dent pour dent est bien intégrée pour elle. Elle est rancunière et ne s'en cache pas. La trahir c'est prendre le risque de supporter sa mauvaise humeur et sa vengeance pendant un long -très long- moment. + Elle parait toujours sociable et il est facile de l'approcher et de parler avec elle. Pourtant, peu de gens connaissent vraiment toutes ses pensées profondes. Mais peu se rendent compte qu'elle est plus secrète que ce qu'elle laisse paraitre.  + Le premier homme qu'elle a vu nu, c'est son cousin Aiji. Un accident stupide qui a fait rire toute la famille, mais elle, elle en rougit encore. D'autant plus que c'est lui aussi qui lui a raconté comment on faisait les bébés. Une conversation que la mère de Raven a moyennement apprécie de découvrir. + Elle ne boit pas d'alcool ou très peu. Ce que peu de gens savent. Elle arrive facilement à donner le change auprès des autres. Le truc, c'est de rire aussi fort qu'eux. Mais encore une fois, si elle le cache, c'est pour ne pas paraitre faible aux yeux des autres, parce qu'en vérité, elle ne tien pas du tout l'alcool. Lui faire boire un verre, c'est prendre le risque de la voir chanter à tue tête, debout sur une table. Et au bout de deux, ce sont ses vêtements qui volent.
Et sinon, en dehors de ça je suis maman dragibus / Elisa., je suis un(e) fille/garçon et j'ai 25 ans, j'ai atteint le quart de siècle T_T. ! J'ai découvert le forum grâce à Un leprechaun qui s'est transformé en titan. Un titan irlandais ça fait peur, jvous jure., et j'aimerais juste vous dire que ; :37: ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 9 Juin - 23:28
Invité


History
underneath the echoes
« Maman ! T'as vu, t'as vu ? C'est le bataillon d'exploration. » Raven est juste carrément surexcitée. Comme toujours quand elle assiste à une sortie du bataillon. Sa mère se contente de lui faire un sourire. Même si elle espère bien que cette fascination finisse par disparaître. C'était tout simplement le fait que son père en ait fait partie qui fait que la brune les regarde toujours avec une cette admiration qui donne des frissons à sa mère par moment. « Il est temps de rentrer ma puce. » Dit-elle doucement, tentant de détourner l'attention de sa fille. Sans vraiment beaucoup de succès pour le moment. Mais bientôt le bataillon est hors de portée de ses yeux. « Maman, tu voudras bien raconter encore une histoire sur papa pour m'endormir ce soir ? » La mère passe une main dans les cheveux de sa fille. « Oui, Karasu. » Comme toujours, la petite ne peut qu'avoir un sourire en entendant sa mère parler japonais, même si c'est juste pour un surnom. Elle aime la sonorité de cette langue. « On doit aller voir Aiji aujourd'hui. » Le prénom magique qui lui fait oubliée la bataillon. Aiji c'est le cousin de Raven. Son autre héros, il est comme son grand frère. Le voir semble toujours lui faire plaisir. Sa mère l'a bien compris.

Avec un soupir Raven s'agenouilla en face de sa mère, qui pleurait assise sa chaise. « Maman, s'il te plaît, regardes-moi. » Mais cette dernière se contente de secouer la tête, incapable de parler. Raven doit bien avouer, elle a dû mal à comprendre la crise de sa mère. Depuis qu'elle est petit elle clame haut et fort qu'elle veut suivre les traces de son père, faire comme son cousin. Et voilà que sa mère se met à éclater en sanglot quand elle lui annonce qu'elle va démarrer l’entraînement. C'était logique pourtant, elle avait atteint l'âge d'entrer, alors pourquoi attendre plus longtemps, quand on est sure de ce qu'on veut. « Maman... » « Vous voulez tous me quitter. D'abord ton père, puis toi maintenant. » Elle a fini par relever la tête, mais la brune n'aime pas du tout ce qu'elle voit alors. Cette terreur dans le regard de sa mère. Elle se contente alors de serrer sa mère dans ses bras. Après un petit silence, elle murmure à son oreille. « Je ne mourrais pas comme papa, je te le promets. » Elle sent alors les bras tout maigre de sa mère la serrer davantage. Comme pour l'empêcher de partir. Mais finalement, après un moment, elle desserre son étreinte, comme si elle avait compris qu'elle ne pouvait plus rien faire pour retenir sa fille de toute manière.

Raven se laissa tomber sur ce qui lui servait de lit pour le moment. Un truc pas du tout confortable mais qui au vu de ce qu'elle avait enduré aujourd'hui lui paraissait aussi tendre qu'un nuage. Un autre corps finit par tomber à côté d'elle à son tour. Elle a un sourire en reconnaissant le visage de Dylan. Leurs entraînements n'avaient pas commencer depuis longtemps mais les deux filles s'étaient déjà liés. Elles avaient après tout toutes les deux la même rage de vaincre. Et finalement, quand il fallait se mettre en binôme, c'était naturellement qu'elles se mettaient ensemble. Et puis Dylan était aussi la seule à supporter son flux de paroles constant. Même leur instructeur semblait vouloir la bâillonner à chaque fois. Raven était fière les fois où elle pouvait voir un sourire apparaître sur ses lèvres. « Dis, tu sens plus tes jambes, toi aussi ? » Lui demanda alors Dylan, sa voix brisant le silence. « Des jambes ? Parce que j'en ai eu un jour ? » Répondit-elle avec un petit rire. Mais elle le perdit bien vite, prenant conscience qu'elles allaient endurer exactement la même chose le lendemain. « En vraie, ça va être une horreur de se lever demain matin... »

Raven prit un grande inspiration en étirant ses bras au dessus de sa tête. Elle appréciait ce moment de calme. Et il n'y avait qu'à la nuit tombée que ses moments arrivaient. Son corps meurtri surtout. Elle avait beau avoir 16 ans maintenant, l’entraînement ne lui paraissait toujours pas plus facile. Il fallait croire qu'elle allait devoir encore attendre un moment pour que ça arrive. Son regard tomba alors que son instructeur qui gagnait un autre bâtiment. « M'sieur Lightwood ! » Elle le vit se stopper. Elle aurait même pu presque pu voir ses épaules s'abaisser et elle l'imaginait sans problème le voir lever les yeux au ciel. Pourtant quand il se tourne vers elle, c'est un sourire qu'elle voit sur son visage. « Tu as conscience que t'as façon de t'adresser à moi, n'est pas du tout protocolaire, Graymarck ? » Elle eut un haussement d'épaule. « Je sais que c'est pour ça que je vous plaît. » Glissa-t-elle en papillonnant faussement des cils. Il tente de prendre une mine exaspéré, mais finalement, elle voyait bien qu'elle l'amusait. Elle savait qu'elle ne ferait jamais partie des dix premiers de sa promotion, mais au moins, elle marquait les esprits. Et si au début ses instructeurs n'avaient eu de cesse de tenter de la stopper dans ses délires, au final ils avaient appris à laisser filer, en voyant à quel point derrière elle se donnait à fond. Mais Lightwood était toujours le plus intéressant à gaver de paroles. Il tentait toujours d'afficher une image stoïque alors qu'un sourire finissait toujours par apparaître après coup. Dylan ne cessait de lui dire que ce jeu allait lui retomber dessus un jour, mais elle ne voyait pas vraiment comment. « T'as pas autre chose à faire que de me faire perdre mon temps ? » Lui demanda-t-il alors en prenant un ton qui se voulait agacé, mais il ne semblait même pas y croire lui même. « Vous faire perdre votre temps est l'une de mes activités favorites, mais en fait là j'attends juste Dylan. » Il leva les yeux au ciel. Mais fit le choix de ne pas prendre compte la première partie de sa phrase. « Vous faites du bon travail ensemble toutes les deux. » Elle eut alors un sourire, un vrai, pas ceux qu'elle affichait tout le temps pour balancer ce qu'elle pensait. Elle aimait qu'on reconnaisse la valeur de son travail. « Merci, chef ! » Il jeta un regard derrière elle, avant de reporter son regard sur elle. « Voilà ta partenaire. Je vais pouvoir aller perdre mon temps autrement. » Il tourna alors les talons, non sans passer une main sur le sommet de la tête de Raven pour lui ébouriffer les cheveux.

« C'est pas ton cousin ? » Raven releva la tête vers la direction que lui montrait Dylan. Ils étaient tous dans le réfectoire. L’entraînement touchait à sa fin et ils n'avaient tous plus qu'une conversation en bouche : où ils allaient allés après. Pour sa part, pas besoin de chercher bien loin, elle le savait depuis longtemps. « Si c'est lui. » Répondit-elle finalement en regardant son cousin arrivé vers elle. Elle s'attendait comme d'habitude à voir ses yeux pétillés en la voyant, alors qu'il tentait d'être sérieux, mais pas cette fois-ci. Au contraire, il semblait qu'il aurait préféré être partout ailleurs qu'ici. Elle se leva doucement, au moment où il arriva à son niveau. « Aiji ? » Avant même d'ouvrir la bouche, il l'attira dans ses bras. Elle se laissa faire, habituer à ça de la part de son cousin. Mais pas à ce qu'il s’apprêtait à lui dire. « C'est ta mère. Elle est mourante. » Elle se figea subitement, incapable du moindre mouvement. Elle sentit la main de Dylan se saisir de la sienne, mais elle ne bougea pas. Quand elle le fit finalement, c'était pour se tourner vers Lightwood qui regardait la scène.  Elle ouvrit la bouche, mais elle fut finalement incapable d'émettre le moindre son. Il le fit pour elle. « Va la voir Graymarck, ne perds pas de temps. » Elle ne se le fit pas dire deux fois, la main d'Aiji enserra la sienne et elle le laissa la guider jusqu'à chez elle. (…) Elle reconnaissait à peine sa mère. Elle avait tant maigri. Ses joues étaient plus creuses que jamais. Elle était malade, très malade. Et n'avait jamais rien dit à sa fille. « Pourquoi tu ne m'as rien dit ? » Demanda-t-elle finalement en serrant sa main entre les siennes. Elle pleurait déjà et il lui semblait que cela allait durer un moment. Elle aurait aimé pouvoir avoir des réponses, mais sa mère ne répondait pas. Se contentant de concentrer ces dernières forces pour sourire à sa fille. Mais elle finit par ouvrir la bouche, tentant de dire quelque chose. Mais Raven ne pouvait même pas entendre ce qu'elle disait. Elle se pencha alors, collant pratiquement son oreille sur sa bouche. « Ne rentre pas dans le bataillon, je t'en prie. » Raven se redressa subitement, écarquillant les yeux, choquée par la demande de sa mère. Mais ce moment passe vite alors qu'elle finit par pousser son dernier souffle.

C'était toujours avec un regard envieux que Raven regardait la bataillon partir. Surtout son cousin. Elle n'avait pas pu se résoudre à ignorer les dernières paroles de sa mère. Elle avait alors rejoint la garnison. Au moins elle n'était pas seule. Dylan était avec elle. C'est d'ailleurs elle qui la tira de sa rêverie. « Faut qu'on y aille, on est sensé rejoindre notre nouveau caporal. » Raven fit une légère grimace avant de suivre son amie. Ils avaient nommés un nouveau caporal il y a peu. Et comme elles devenaient des soldates de 1ère classe, on les avaient affectés à son commandement. La brune craignait déjà de découvrir qui était ce caporal. Rien de pire de se retrouver avec un débutant quand on veut faire ses preuves. Mais elle est finalement surprise en découvrant de qui il s'agit. En fait un sourire se dessine sur son visage en le voyant. Voilà qui allait être intéressant. Et quand il passe devant elle, elle ne peut pas s'empêcher de glisser une petite phrase à voix basse. « Je savais que vous ne pouviez pas vous passer de moi, Lightwood. » Elle jurerait avoir vu un sourire sur son visage.

Elle ralentit à peine sa course, se contentant de se baisser alors que des gravats volaient au dessus de sa tête. Elle ne s'arrête que quand elle arrive au niveau de Lightwood, se laissant glisser le long du mur. Elle n'apportait pas vraiment des bonnes nouvelles. « Maria est tombé. » Dit-elle alors, sans qu'aucune remarque pleine d'esprit ne lui vienne. Son caporal lui semble sous le choc, alors que ses yeux s'écarquillent. Il ne faudrait pas beaucoup plus pour avoir l'impression que c'est la fin du monde. Si ce n'était déjà pas le cas. Et au vu de l'expression de son caporal, il devait penser la même chose. Et finalement les mots lui viennent plus facilement. « Si vous voulez me déclarer votre flamme, c'est le moment ou jamais. Vous n'aurez peut-être pas d'autres chances. » Aucun sourire n'apparait sur le visage de la jeune femme, alors que ses mots en mériteraient. Mais parler sans réfléchir, c'est surtout le meilleur moyen pour elle d'éviter de penser au pire, de décompresser. « Graymarck... » Dit alors le caporal à voix basse, comme s'il tentait d'avertir la jeune fille. « Non ? Tant pis. Je retourne à mes affaires. » Elle commence à se relever avant de sentir subitement une pression sur sa main pour la faire redescendre. Et quand elle est a genou, le bras de Lightwood passe au dessus de sa tête pour la protégé des gravats qui passent subitement au dessus d'eux. Voilà qu'elle se laissait surprendre, qu'elle n'avait même pas fait attention à ce qui se passait autour d'elle. Quand elle relève la tête, elle croise alors le regard de son caporal. Ce qui suit, elle ne la pas du tout vu venir. Pourtant Lightwood vient de l'attirer vers lui pour poser ses lèvres sur les siennes. Et elle reste tout simplement figée, incapable de réfléchir. Quand ils se séparent, il est le premier à prendre la parole. « Vas retrouver Gladstone. » Pour une fois, elle obéit aux ordres sans discuter. Elle en a même arrêté de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 9 Juin - 23:32
Invité
Bienvenue touahhhhhhhhh :coeur: J'ai réussi ! Huhu. *fais la danse du chat bizarre*
Bon courage avec la fiche, toussa, toussa. & tu sais où me trouver. :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 9 Juin - 23:43
Invité
mais c'est que t'es fière de toi en plus xD
T'inquiètes, je sais comment te harceler !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seven Iceveins
« wings of freedom »
+ MESSAGES : 1241
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Juin - 9:39
Bienvenue ici !

*tend son pot de Titans en chocolat Kinder*

Bon courage pour ta fiche, contente d'avoir réussi à t'attirer, si tu as des questions n'hésite pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 10 Juin - 19:17
Invité
Hey Hey coucou ma sista d'arme XD

Faut que je te MP pour que l'on se mette d'accord sur leur histoire commune
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 16 Juin - 13:07
Invité
Félicitations !




Tu es maintenant validé(e) & tu fais donc officiellement partie de la communauté ! Pour éviter que tu ne sois perdu au milieu du bazar administratif, voici un petit guide utile sur les choses qu'il te reste à faire. Ce ne sont que des formalités, héhé, mais des formalités qui tout de même ont leur importance. Pour commencer, passe donc par le bottin afin de faire recenser ton avatar. Une fois cela fait, je te propose d'aller te créer ta petite fiche de liens et de RPs, dans cette partie du forum. Tu pourras ensuite commencer le RP, et si tu ne trouves pas de partenaires, un sujet a été mis en place pour t'aider. Pour t'amuser, le flood est aussi à ta disposition.

Maintenant que tout c'est fait, nous pouvons te souhaiter bonne chance ! Nous espérons de tout cœur que tu te sentiras chez toi ici, et que tu t'amusera en notre compagnie !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Castlevania: Legacy of Darkness - N64 - 1999
» Castlevania Curse of darkness
» La Raven Guard arrive !
» Edge of Darkness (mini-série BBC 1985)
» Raven's Flight par gav thorpe (3,5/5)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Everybody Love Heroes
 :: Registres d'admission :: Archives
-
Sauter vers: