AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lost World [feat. Hope]

Invité
Invité
Jeu 15 Oct - 14:33
Invité
Une nouvelle mission, qui dit mission dit extérieur, là ou le danger est partout. En soit, ça ne dérange pas du tout Ezra de sortir risquer sa vie. S'il a choisit de faire partie de cette unité, c'est qu'il l'avait voulu. Quelque part, il devait avoir soif d'aventure et envie de sauver les gens, de trouver un moyen pour anéantir les titans et sauver l'humanité. Est-ce vraiment possible ? C'est une question à laquelle ni lui, ni qui que soit d'autre ne peut avoir une réponse. Tout ce qui reste c'est l'espoir ! L'espoir de parvenir un jour à trouver une solution définitive. Comme on le dit, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Assit sur son cheval, il suivi le cortège du bataillon d'exploration. Les plaines étaient pour le moment calme, pas l'ombre d'un titans en vue, c'est rare, mais pas impossible. Tôt ou tard, le groupe finira pas tomber sur ses monstres et là un combat acharné s'engagera. Le mieux serait que ceci se passe hors des plaines, car sans arbres ou bâtiments, leur équipement est totalement inutile pour se battre contre eux. Après de longues heures de voyage, il était temps de faire une halte, histoire que les chevaux se reposent et reprennent des forces tout comme les hommes présents. On lui avait fournis de quoi manger. Cherchant un endroit ou se poser, il reconnu Hope au loin. Elle ne fait pas partie de son unité, mais il le connait et la trouve sympa. Bon, on sait bien que Ezra n'est pas le genre de type à avoir des amis. Mais parfois, il lui arrive de s'entendre assez bien avec des gens. Il s'approcha simplement et lui tandis une petite flasque, c'était de l'alcool, pas très fort, mais ça pouvait remonter le moral et donner du courage. "Une petite soif ?" demanda-t-il en se fichant qu'elle puisse être plus gradé que lui, car c'était le cas. L'autorité ne lui fait pas peur. "C'est assez calme pour le moment," observa-t-il en prenant place à coté d'elle. "J'aurai largement préféré croiser des titans sur notre chemin, ça me donne l'impression qu'ils sont cachés dans un coin en train de préparer un piège !" En soit ce n'est pas possible, ils n'ont aucune intelligence, c'est juste une mauvaise impression.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 19 Oct - 12:44
Invité



 ❝Lost world❞
Ezra & Hope


L’air est frais, vivifiant. C’est une belle journée qui s’annonce. Le soleil est déjà haut dans le ciel lorsque les soldats passent la lourde porte. A peine sortie, Hope prend déjà la direction de son escouade, envoyant quelques hommes en première ligne et gardant les autres avec elle. C’est avec un petit pincement au cœur qu’elle voit s’éloigner deux de ses meilleurs hommes, mais elle est bien obligée de mettre quelques uns de ses gars en avant, il le faut. Elle espère juste que ceux-ci reviendront entier… La jeune caporal lance un soupir avant de lancer une tripotée d’ordres. Son visage fermé ne laisse passer aucune émotion, elle a appris à masquer ses sentiments avec le temps. Lorsqu’on est soldat, il vaut mieux ne pas trop s’attacher aux autres. Combien de soldats avait-elle côtoyé et finalement étaient tombés ? Beaucoup trop. Au départ elle aimait parler aux autres, discuter, connaître leur passé. Mais à quoi cela a t’il servit ? Les trois quarts de ces hommes et femmes sont morts maintenant. Mieux ne vaut pas trop s’attacher à eux. Cela fait mal lorsqu’il faut récupérer leur blason plus tard. C’est bien pour cela d’ailleurs que Hope connaît si peu de choses de la vie de ses soldats. Ce n’est pas qu’elle n’a pas envie de les connaître… Enfin, si un peu. Mais elle ne veut juste pas s’attacher à eux. La jeune femme tourne son regard pour jeter un œil à ses soldats. Lukas, Jason, Harris et Edana. Quatre personnes dont elle ne connaît finalement, pas énormément plus que leur prénom. Elle ne sait pas si ceux si sont mariés, s’ils ont des enfants, ni même où ils habitent.  Ce qu’elle retient d’eux finalement, ce sont leur fait d’arme, ce qu’ils sont capables de faire, leurs points forts et leurs points faibles. Après… Oui elle leur parle, elle rit avec eux, mais Hope a décidé qu’il y avait une limite à ne pas franchir. Elle ne se lierait pas d’amitié avec, elle ne serait pas proche d’eux…

Les chevaux avancent à une allure soutenue, rapide. Des fusées rouges et vertes traversent le ciel, mais finalement tout le monde finit par arriver entier dans un petit coin où se reposer. Pas de titans en vue, voilà une bonne chose. Personne n’est mort, ou du moins pas encore, le groupe entier a réussi à éviter ces monstres. Finalement c’est vraiment une superbe tactique ces fusées…. Hope finit par descendre de son cheval, prenant soin de vérifier une dernière fois les alentours. « Lukas, Harris, allez vous postez sur ces collines avec vos chevaux. Si vous voyez une quelconque menace tirez une fusée, cela permettra à tout le monde de se remettre en selle… » Son ton est sec, presque cassant, mais Hope n’est pas tranquille. Un regroupement d’humains en plein territoire titan, ce n’est pas une bonne idée. Néanmoins, tout le monde a besoin de repos, les chevaux y compris. La jeune femme décroche alors la sacoche de sa selle, et après avoir murmuré quelques mots à ses compagnons d’arme, décide de se poser un peu à part. Elle recherche avant tout le calme et la tranquillité. Une fois son petit coin trouvé, Hope s’installa confortablement sur l’herbe et ouvrit sa sacoche. Elle en sortit une bonne tranche de pain et du fromage, ainsi que quelques carottes crues et de petits biscuits secs. Elle en profita pour sortir aussi son petit carnet qu’elle emmenait partout, et commença à faire de rapides croquis de ses hommes, annotant leur prénom. C’était sa manière à elle de se souvenirs de ses soldats. Elle était concentrée dans son dessin lorsqu’une voix se fit entendre. « Une petite soif ? » Hope releva la tête vers le jeune homme. C’était Ezra. Elle ne le connaissait pas si bien que ça, il n’était pas un soldat de son escouade, mais ils leur arrivaient parfois de discuter un peu. « Oui merci bien. » Dit-elle en tendant la bras pour prendre la flasque tandis qu’il s’asseyait auprès d’elle. Refermant son carnet, elle but une gorgée de l’alcool. « Hum. Pas mauvais, mais pas assez fort à mon goût. » Dit-elle en lui rendant sa boisson. « Mais cela vaut sans doute mieux. Un soldat soul auprès des titans, cela ne doit pas être une bonne chose. Il zigzaguerait sur son cheval et finirait très certainement par se prendre un tronc en pleine figure lors de sa manœuvre tridimensionnelle. » Elle rit doucement et finit par tendre quelques biscuits et morceaux de pain au jeune homme. « Sers toi si tu en as envie. Je me suis fais un repas digne d’un titan. » Hope finit par croquer dans une carotte tandis qu’Ezra reprend la parole. « C’est assez calme pour le moment. J’aurais largement préféré croiser des titans sur notre chemin, ça me donne l’impression qu’ils sont cachés dans un coin en train de préparer un piège ! » La caporal reste silencieuse pendant quelques instants. « Oh, je serais toi je ne demanderai pas à les rencontrer de sitôt. C’est bien rare de sortir et d’avoir toujours notre groupe entier après avoir passé tant d’heures dehors… » Elle regarde tranquillement son groupe de soldats, mangeant en silence. « Mais oui tu as raison dans le fond. C’est particulièrement stressant de n’avoir pas eu encore à nous battre. On s’attendrait presque à les voir surgir d’un coup d’un buisson et nous sauter dessus… Enfin, peut-être pas d’un buisson, ils sont trop gros pour se cacher dans les fourrés… » Hope finit par soupirer. « Alors, comment te sens tu dans ton escouade ? J’ai cru entendre que tu avais eu quelques problèmes avec l’un des soldats… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 25 Oct - 23:15
Invité

C'est sans la moindre peur que Ezra propose sa flasque d'alcool à un soldat plus gradé que lui. De toute manière, il sait qu'il est trop précieux pour être renvoyé et vu qu'ils se trouvent tous dehors, il ne va pas repartir seul, trop dangereux. Et puis, comme le lui fit remarquer rapidement Hope, ce n'est pas un alcool très fort, il n'est pas assez fou pour se saouler. Acker est peut-être un connard, mais il tient un minimum à sa vie, donc mourir, car il aurait trop bu ne rentre pas dans son programme de la journée. Lorsqu'elle lui propose de quoi grignoter, il se sert, après tout pourquoi se priver. Son ventre sembla apprécier le pain et le remercier de le nourrir un peu. Son regard zieuta rapidement le carnet de la jeune femme, elle était en train de dessiner, des dessins plutôt jolis, bien fait et réaliste des personnes qu'il avait pu croiser en venant la voir. On dirait bien qu'elle a une âme d'artiste. Si elle n'avait pas été dans l'armée, elle aurait surement fait une artiste de génie. "Si jamais un jour tu veux quitter l'escouade, tu auras de quoi te reconvertir !" remarqua-t-il en montrant le fameux carnet qu'il avait vu. "Je n'ai aucun talent pour ce qui est du dessin... Le seul domaine ou j'excelle, c'est la violence et le vol," confia-t-il simplement en se fichant pas mal qu'elle puisse le juger. Ez n'est pas vraiment du genre à se cacher ou à avoir honte de qui il est. Quiconque sait qu'il a grandi en partie dans la rue, sait que ce n'est pas le genre de type qu'il faut chercher. C'est un dur, un loubar, un gars qui n'a plus peur de rien.

Puis parlant du calme apparent et de l'absence cruelle de Titan, la jeune femme préféra dire que c'était peut-être mieux comme ça. Oui, sans doute, mais c'est trop anormal. Si au moins, le groupe aurait pu apercevoir les fesses d'un titan ce profiler à l'horizon. Là, ça donne l'impression qu'ils sont soit totalement autre part, en train d'attaquer peut-être la ville ? Ou de monter le coup de siècle. "Ouais... je me fais surement trop de mouron... mais j'aime pas quand c'est trop calme... Ça fait baisser la garde de beaucoup d'entre nous !" remarqua-t-il en sachant très bien que c'était vrai. La nouvelle question de Hope lui fit lever la tête. Elle avait entendu ce qu'il s'était passé entre Karhlya et lui. Son regard se tourna pour regarder au loin, est-ce qu'il faut vraiment ressortir ça sur le tapis ? "Je fais mon job c'est tout. Je ne demande pas à ce que les autres soient mes amis. Je surveille leur cul, ils font de même avec le mien. On se couvre mutuellement, point bar !" Cela avait le mérite d'être clair, ce n'est pas avec lui qu'on risque de devenir ami et de partir boire des pintes de bières le soir. "Ce qui a pu se passer au sein de l'unité ou je me trouve, c'est mon problème. C'est personnel et croit moi, t'as pas besoin d'en savoir plus. Ce n'est pas ça qui m'empêchera d'être compétent contre les Titans, je te le garanti." Le jeune homme se demandait ce qu'elle avait bien pu entendre et ce qu'elle savait ? Il faut dire, qu'il avait sauté sur Karhlya et l'avait agressé, il aurait presque pu la tuer... "Je suis pas un ange et j'ai jamais fait en sorte qu'on croit que j'en suis un !" ajouta-t-il histoire de lui faire comprendre qu'il n'a jamais tenté de donner l'impression d'être quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 28 Oct - 23:23
Invité



 ❝Lost world❞
Ezra & Hope


Le soldat a finit par s’asseoir à ses côtés. Dommage. Elle n’aura été tranquille que pendant quelques minutes, elle aurait préféré rester seule à gribouiller et à réfléchir dans son coin mais tant pis. Elle n’allait quand même pas rabrouer Ezra parce que celui-ci cherchait un peu de compagnie. Hope finit par soupirer, léchant ses lèvres sur lesquelles restaient quelques gouttes d’alcool avant de s’essuyer les mains sur son pantalon. Elle ne voulait absolument pas mettre des traces de gras sur son petit carnet. Elle referma son petit sachet de nourriture et ouvrit à nouveau son carnet. « Si jamais un jour tu veux quitter l’escouade, tu auras de quoi te reconvertir ! » La caporal releva la tête. Ezra regardait ses croquis. Pendant un moment, elle fut prise de l’envie de refermer son carnet d’un coup sec. C’était son monde à elle, son petit univers… Elle n’aimait pas que quelqu’un d’autre le voit. Après avoir cogitée quelques secondes, et le referma et le posa dans l’herbe à ses côtés, reposant aussi sa mine sur la couverture. Puis elle ramena ses bras autour de ses jambes, fixant le jeune homme. « Je n’ai aucun talent pour ce qui est du dessin… Le seul domaine où j’excelle, c’est la violence et le vol.. » Hope se tait pendant quelque seconde, observant le visage fermé du soldat. Il avait un beau visage, fermé. Un regard noir et déterminé. Un regard comme les aimait la jeune caporal. Hope arracha une touffe d’herbe, s’arrachant à la contemplation de son visage. « Pourquoi voudrais-je un jour quitter l’exploration ? Je suis venue ici parce que je le dois… Rien ne m’amènera à quitter mon escouade… Je ne laisserais jamais tomber mes soldats… » Hope s’amuse à tresser les brins d’herbe entre eux tout en continuant de parler. « Si je quitte cette escouade cela sera très certainement les six pieds sous terre… Je n’aimerai pas avoir à rester entre ces murs et à dessiner toute la journée, même si j’aime ça… » Elle prend un brin d’herbe qu’elle porte à sa bouche et qu’elle commence à mâchouiller. Puis elle tourne de nouveau son regard vers Ezra. « Le vol, la violence… C’est un talent comme un autre… Certains voient ça d’un mauvais œil… Moi je pense qu’on peut toujours trouver une utilité à un talent, tant qu’on sait comment s’en servir… » Elle lui sourit. « Je suis plutôt du genre à rester calme, mais mon frère est comme toi. Lui ne sait pas se faire comprendre sans chercher la confrontation. Parfois cela lui a valu quelques jours au trou… Parfois cela lui a sauvé la mise. T’en que tu t’en sors… » Hope étire ses jambes et relève la tête. Elle ne voit pas pourquoi Ezra lui dit ça. Pensait-il qu’elle s’amuserait à chercher la confrontation ? A lui dire qu’il n’était qu’un sale type ? Elle ne le sait pas. Mais elle ne le juge pas. Pas encore.

« Ouais... je me fais surement trop de mouron... mais j'aime pas quand c'est trop calme... Ça fait baisser la garde de beaucoup d'entre nous ! » Hope opina de la tête, poussant un soupir d’acquiescement. « Tu as raison… Il ne faut pas que les hommes s’endorment sur leurs lauriers… Mais pour l’instant on se repose. » Elle ferme les yeux pendant quelques secondes, laissant la brise fraiche caresser ses cheveux, et prête une oreille attentive au laïus d’Ezra. « Je fais mon job c'est tout. Je ne demande pas à ce que les autres soient mes amis. Je surveille leur cul, ils font de même avec le mien. On se couvre mutuellement, point bar ! » Hope se redresse et se tourne vers le jeune homme. Tiens. On dirait qu’elle vient de le mettre de mauvais poil. Ce n’était peut-être pas le sujet à aborder. Mais en tant que caporal, la jeune femme avait reçu de vagues échos de ce qu’il s’était passé. Oh elle ne savait pas grand chose, elle n’avait pas cherché à s’en mêler. Elle avait juste appris que Ezra s’était accroché avec une jeune femme. A savoir le pourquoi du comment… Elle n’en avait aucune question. « Ce qui a pu se passer au sein de l'unité ou je me trouve, c'est mon problème. C'est personnel et croit moi, t'as pas besoin d'en savoir plus. Ce n'est pas ça qui m'empêchera d'être compétent contre les Titans, je te le garanti. Je suis pas un ange et j'ai jamais fait en sorte qu'on croit que j'en suis un ! » La jeune femme resta silencieuse pendant de longues minutes, fixant  la nuque du jeune homme qui avait décidé de détourner le regard pour regarder au loin. Son visage était un masque impassible. Bien qu’elle n’avait pas compris le léger accès de colère d’Ezra, elle était bien décidée à rester calme et détendue. « Je ne te demande pas de te justifier Ezra. Je ne te surveille pas. Je désirais juste savoir si tu te sentais à l’aise au sein de ton équipe c’est tout. » Hope finit par retirer le brin d’herbe de sa bouche et s’allonge doucement dans l’herbe, étirant les muscles de son dos endoloris. « Tu fais du très bon travail d’après ce que dit Aiji. Mais en tant que caporal j’ai eu quelques échos sur ton comportement... » Elle tourne a nouveau la tête vers lui et enchaîne rapidement pour éviter qu’il ne se méprenne sur ses intentions. « Je ne suis pas là pour te redresser ou te rabrouer. Tu ne fais pas partie de mon escouade. Et puis… Ton différent avec cet autre soldat, qui qu’il puisse être, ne me regarde pas. » Elle soupire. Pourquoi diable a t’il prit la mouche si rapidement ? Oh. Elle pourrait très bien le rabrouer pour le ton qu’il a prit, pour la manière dont il l’a envoyé bouler, mais pourquoi ferait-elle ça ?  Elle reprend. « Je ne te juge pas Ezra. Et je ne le ferai pas. Pour moi tout ce qui importe, c’est que tu restes en vie. Que tu protèges les autres. Si tu es capable de le faire, alors cela me convient. Tu dis que tu ne veux pas d’amis, qu’il en soit ainsi. Dans ce cas nous ne parlerons que de soldat à soldat. Cela te convient-il ? » Tu hausses un sourcil interrogateur tout en le regardant. Tu le comprends dans le fond. Pourquoi vouloir des amis dans cette brigade alors que tu jour au lendemain ceux-ci peuvent mourir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 16 Nov - 0:37
Invité

Visiblement, la jeune femme n'avait pas envie de changer de poste. Après, quand il disait qu'elle avait de quoi se reconvertir, il ne lui disait pas de la faire maintenant. Ezra peut très bien comprendre qu'elle n'ait pas envie de quitter ce job-là. C'est un peu toute leur vie. Mais par la force des choses, un jour, elle pourrait être gravement blessée, blessé à un point qu'elle ne pourrait plus exercer le métier de soldat. Si ce jour arrive, il faudra bien qu'elle trouve une nouvelle utilité à sa vie. Ô, il y a peu de chance que ça arrive. Comme elle l'a si bien dit, si elle doit un jour ne plus faire partie du bataillon c'est parce qu'elle sera morte. Ce n’est pas faux, c'est ce qui arrive pour la plupart d'entre eux. Bien qu'il ne cherche pas à mourir, il est à peu près sûr que ce sera la même chose pour lui. De toute manière, ce n'est pas comme s'il pouvait aller faire un travail honnête. Vous imaginez Ez travaillé pour quelqu'un ? Non, jamais de la vie ! L'armée c'est suffisant, il reçoit assez d'ordre et surtout il y a un but bien plus important. Quant à son profil de voleur et de type violent, elle n'avait pas l'air de s'en étonner ou d'en avoir peur. C'est plutôt cool qu'elle ne le juge pas sur ce point-là. "Rassure toi, ce n'était qu'une observation. Au moins, tu as un talent caché !" assura-t-il alors qu'elle avait l'air de vouloir cacher son carnet.

Concernant cette sale affaire avec Karhlya dont elle avait eu vent, elle ne posa pas plus de questions et lui fut avare de détail. C'est un sujet bien assez pénible à aborder pour lui. Sa colère est toujours présente et ça rien ne pourra y changer. Que voulez-vous, il a accumulé des années et des années de haine envers presque tout le monde. Seul, abandonné, orphelin, mal aimé, mal traité, ignoré... Ce n'est pas vraiment le genre de choses qui aide ! Et puis un jour, il découvre qu'il a une sœur et que sa mère et de ce monde. A ce moment-là, vous vous posez de drôle de question ? Pourquoi a-t-il été abandonné et pas elle ? Du coup, la haine ne fait qu'augmenter et bien sûr ça a fini par exploser. Le jeune homme aurait pu tuer sa sœur, mais il ne l'a pas fait et se demande encore comment il a pu réussir à se contrôler autant. Hope n'était pas là pour le juger, du moins c'est ce qu'elle laissait paraitre. Qu'on le juge ou pas, il s'en fout. De toute manière, ce que peuvent penser les autres de lui ne l'a jamais intéressé. Qu'on l'aime ou le déteste qu'est-ce que ça lui apportera au final ? Rien de plus et rien de moins. Il se contente de faire son boulot, point final ! La jeune femme avançait des choses qui convenaient parfaitement au jeune homme. Le fait qu'elle ne l'engueule pas, qu'elle lui demande juste de faire ce qu'il faut dans son boulot et c'est tout. "Tu n'as pas de souci à te faire sur ce point-là. Je fais très bien mon travail même si je suis une sorte d’asocial pour l’autre. Je connais le prix de la vie et si je peux sauver quelqu'un je le ferais. J'ai beau être un salaud froid et peut-être sans cœur, je ne laisserais pas tomber mes camarades au combat, ami ou pas." Ouais, même sa sœur il pourrait la sauver, des fois que ça puisse lui permettre de sauver son cul un jour. On peut toujours avoir besoin un jour de la personne qu'on déteste le plus au monde. "Merci... Merci de ne pas me questionner sur ce qu'il s’est passé ou de me regarder avec un regard étrange comme tout le monde le fait. Ça arrive à tout le monde de péter les plombs un jour." Le jeune homme jeta un bref coup d'œil à Hope avant de regarder de nouveau les alentours. C'est marrant qu'il parle autant avec elle, c'est surement l'une des rares personnes avec qui il arrive à parler sans avoir l'air d'un mec horrible. "Avoir une relation de soldat à soldat me convient très bien, ça me semble même bien plus sain de toute manière." Etre ami pour après la voir mourir. Non, très peu pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 7 Déc - 14:41
Invité



 ❝Lost world❞
Ezra & Hope


Le vent souffle timidement. La journée avance. Il ne fait pas froid en cette belle journée, à dire vrai, il fait même chaud. Et le fait d'être assise là au beau milieu de la plaine n'arrange pas vraiment Hope. Oh certes c'est bien pratique pour repérer un titan, mais la jeune Caporal aurait aimé trouver une place à l'ombre pour se rafraîchir. Et puis, c'est toujours plus pratique pour dessiner, cela évite d'avoir le soleil dans les yeux, ou d'être aveuglée par les pages blanches du carnet. Enfin. Elle n'y peut rien de toute manière. Alors elle arrête de griffonner et paresse sur l'herbe verte et fraîche, laissant cette bonne odeur de terre et de prairie entrer dans ses narines. Elle savoure cette bonne odeur de liberté, savoure la sensation du vent dans ses cheveux, et la chaleur du soleil sur sa peau. Elle ferme à nouveau les yeux tandis qu'Ezra lui répond. " Rassure toi, ce n'était qu'une observation. Au moins, tu as un talent caché ! " Elle rit doucement. Oui, elle a un talent caché, plusieurs même, mais elle n'aime pas que les autres soit au courant. A vrai dire elle ne se confie qu'à ses frères. Et encore. Il est très rare qu'elle les laisse s'approcher de ses carnets de croquis. Ça, c'est son petit monde à elle, son petit jardin secret...

" Tu n'as pas de souci à te faire sur ce point-là. Je fais très bien mon travail même si je suis une sorte d’asocial pour l’autre. Je connais le prix de la vie et si je peux sauver quelqu'un je le ferais. J'ai beau être un salaud froid et peut-être sans cœur, je ne laisserais pas tomber mes camarades au combat, ami ou pas. " Tient, comme c'est drôle, Hope a l'impression d'entendre son ainé parler. Une tête de noeud, mais prêt à remplir son devoir quoi qu'il lui en coute. " C'est un bon état d'esprit. J'apprécie beaucoup ton caractère Ezra. " La jeune femme ne bouge plus, laissant son corps entier se détendre sur le sol. Elle laisse un petit sourire s'étendre sur son visage. " Quel dommage qu'Aiji t'ai recruté dans son escouade avant moi. Je suis sûre que nous aurions fait du très bon travail ensemble... " Elle soupire. Elle était la dernière à avoir été gradée, remplaçant sa propre supérieure, morte au combat. Elle avait déjà perdue de nombreux hommes. A vrai dire, il ne lui en restait plus qu'un ayant appartenu à son groupe originel... Enfin, tout ça pour dire qu'elle n'avait pas pu piocher parmi les plus braves. " C'est très... Droit de ta part de faire ça. Je ne sais pas si tout le monde en serait capable. Je ne pense pas... L'homme est tellement... Vil et méchant parfois... " Hope ouvre de nouveau les yeux, laissant son regard errer dans le ciel, se posant sur les rares nuages, pensive. Oui, parfois les hommes sont de véritables salauds... Et elle sait de quoi elle parle... " Merci... Merci de ne pas me questionner sur ce qu'il s’est passé ou de me regarder avec un regard étrange comme tout le monde le fait. Ça arrive à tout le monde de péter les plombs un jour. " La jeune femme tourne le regard vers lui et finit par se redresser sur les coudes. " Tu sais, tu n'as pas à me remercier. Chacun est libre de vouloir garder certaines choses pour lui seul, d'avoir ses secrets...[b] " Elle hausse les épaules. " [b]Si tu as besoin d'en parler un jour sache que je suis là. Je prête toujours une oreille attentive aux soldats. Mais si tu ne veux pas.. " Elle fait un vague geste de la main. " Alors c'est que tu es capable de gérer le problème seul et d'aller de l'avant. Tout le monde pète les plombs oui, un jour ou l'autre, mais il est vrai que nous n'aimons pas montrer nos faiblesses aux autres, je te comprend parfaitement. " Hope sent le regard d'Ezra se poser sur elle et finit par tourner de nouveau les yeux vers lui tandis qu'il se tourne de nouveau. " Avoir une relation de soldat à soldat me convient très bien, ça me semble même bien plus sain de toute manière. " La jeune femme le fixe de ses yeux perçants, mais finit par acquiescer doucement. " C'est une manière de voir les choses, de se protéger. En tant que soldat tu as de la chance, tu peux te permettre de n'avoir aucune attache... Moi, en tant que Caporal, je vois mes soldats tous les jours, je dois leur accorder ma confiance, et eux m'accorder la leur. Ce n'est pas facile, de ne pas s'attacher aux autres. Je ne sais pas comment le caporal Hodgen fait. " Elle finit par reprendre son petit carnet et l'ouvre à une page, au hasard. Deux soldats y sont croqués " C'est pour ça que je dessine le visage de mes soldats. Pour avoir en souvenir d'eux, un sourire, un regard rêveur... Non pas un masque figé d'horreur lorsque la mort les prendra... " Elle tourne quelques pages, fouillant, et finit par trouver ce qu'elle cherche. " Ah. Tu y es aussi. Je me disais bien que je t'avais dessiné quelque part. " Elle finit par tendre son carnet à Ezra après quelques secondes d'hésitation. C'est que Hope n'a pas l'habitude de montrer ses dessins aux autres..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 17 Déc - 1:20
Invité

C'est assez rare que Ez puisse se montrer aussi cool avec quelqu'un. Bon, ce n'est pas un ours mal léché tous les jours, mais en général, il n'est pas le genre d'homme qui fait la conversation. Il faut croire qu'il y a un certain feeling entre elle et lui. Est-ce le fait qu'elle soit plus gradée ? Ou autre ? Franchement, il n'en a pas la moindre idée. Tout ce qu'il sait c'est qu'il parvient à s'entendre avec elle et discuter de choses et d'autre assez naturellement. Pour tout dire, il admet même son sale caractère et le fait qu'il puisse être con. Le jeune homme ajoute même qu'il pourrait risquer sa vie pour les autres... ça c'est une chose que beaucoup doivent ignorer. Oui, ils l'ont déjà vu agir, aider des mecs en difficulté, mais il pourrait surement aller jusqu'à se sacrifier pour sauver une vie. Dans la finalité, ça n'a pas vraiment d'importance, car il y aura un mort quoi qu'il arrive. Mais il pourrait sauver un inconnu juste pour qu'il puisse continuer à vivre et profiter de la vie. Est-ce qu'il néglige son existence ? Pas vraiment, il vit sa vie comme il l'entend c'est tout. Disons qu'il n'a pas tellement d'attache et que s'il meurt en sauvant une vie, ça fera peut-être de lui un type bien. Le truc sympa avec Hope, c'est que le sale caractère qu'il peut avoir ne lui fait pas peur. Elle aurait même voulu de lui dans son escouade. "Fait une demande officielle, avec un peu de chance tu pourrais me voir intégrer dans ton unité," proposa-t-il sans vraiment se prendre au sérieux. C'était une proposition en l'air, mais ça reste une idée à garder dans le coin de la tête.

Concernant l'altercation qu'il a eue avec Karhlya, elle ne fut pas curieuse. C'était bien mieux comme ça. Les gens n'ont pas besoin d'en connaitre les raisons, c'est personnel. Et comme il l'a si bien dit, tout le monde a le droit de péter les plombs. Avec la pression, le stress et les horreurs qu'ils voient se serait inhumain de ne pas craquer au moins une fois. Peut-être qu'il avait vraiment un peu trop craqué pour aller jusqu'au point de tenter de la tuer... ce sont des choses qui arrivent... même aux meilleurs ! "En parler... ça ne sera pas nécessaire. C'est fait, c'est du passé. Je garderai ça pour moi, c'est préférable." Ezra posa sa main dans l'herbe et la fit glisser sur quelques centimètres, comme si se toucher pouvait l'apaiser et faire disparaitre sa rancœur contre sa sœur.

Quant aux relations entre les soldats, c'était clair pour Acker, il n'a pas d'attache, il ne fait pas ami-ami avec les autres. C'est surement triste d'agir ainsi, mais la camaraderie ne sert pas plus que ça sur le champ de bataille. Au contraire, ça rend faible. Il suffit de perdre un ami pour perdre les pédales et se lancer dans des envies néfastes de vengeance contre des titans. Hope disait devoir avoir un minimum d'attache, car elle est caporal. Sincèrement, il n'est pas sûr que ce soit nécessaire. On peut diriger et prend soin de ses hommes sans pour autant être si proche que ça d'eux. "Si je serai à ta place, je ne changerai pas mon comportement vis à vis des autres. On peut avoir confiance sans pour autant être proche de quelqu'un. Il suffit juste de les connaitre, pas personnellement, juste leur capacité, ceux dont ils sont capables ou pas. Je crois que c'est suffisant." Ce qu'il dit est peut-être faux, mais c'est sa manière de penser. Après, chacun agit à sa manière du moment que ça lui convient. La jeune femme fouilla dans son carnet et s'arrêta à une page précise avant de la montrer à Ez. Son regard se posa dessus et il observa son visage. C'était ressemblant, très ressemblant. Dessus, il avait le regard vide... ou plutôt perdu, un air sérieux et dur. Ça le représentait vraiment bien et c'était étrange de se voir ainsi. "Whaouuu, j'ai vraiment l'air aussi grincheux ?" demanda-t-il avec légèreté. "Les seules fois ou je me suis vu, c'était dans un miroir. C'est bizarre de se voir ainsi. En tout cas, c'est réussi," assure-t-il avec un petit sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 2 Jan - 19:03
Invité



 ❝Lost world❞
Ezra & Hope


Premier arrivé, premier servi. C'est une chose que Hope a pu remarquer lorsqu'elle est devenue Caporal dans le Bataillon d'Exploration. Non contente de récupérer les soldats de l'ancienne gradée, elle avait du faire avec des soldats récalcitrants et encore peinés de la perte de leur chef. Motiver une troupe qu'elle ne connaissait pas et qui venait de subir une telle perte, cela avait été un véritable combat. Mais Hope avait finit par réussir à s'installer parmi eux, à se faire accepter. Et maintenant qu'elle avait réussi à se faire sa place parmi les gradés, voilà qu'elle perdait la moitié de ses hommes. Et voilà qu'elle était de nouveau obligé de piocher parmi de nouveaux soldats, de nouvelles têtes qu'elle ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam. Des hommes et des femmes, pas forcément les meilleurs, pas forcément l'élite, puisque les caporaux Hodgen, Bailey et Ceylian avaient choisi avant elle. La jeune femme finit par soupirer, se demandant pourquoi elle avait terminé par accepter cette promotion. " Fait une demande officielle, avec un peu de chance tu pourrais me voir intégrer dans ton unité. " Hope sourit. Oui en effet, elle pouvait toujours essayer de récupérer le jeune homme de cette manière. Mais elle se dit que ce n'était peut-être pas la meilleure des choses à faire, du moins pour le moment. " C'est une bonne idée, je le ferais... Peut-être... " La demoiselle fait la moue, inspirant profondément. " Enfin. Je le ferais seulement si tu me le demandes. Si un jour tu viens vers moi parce que tu ne supportes plus ton équipe. Si tu as un problème ou autre. Je serais là pour t'accueillir. " Elle l'observe, sans expression. Hope ne sait pas si le jeune homme est sérieux ou non, elle ne sait pas si il serait capable de venir dans son équipe, de s'intégrer, mais elle est on ne peut plus sérieuse. Si jamais le jeune homme désirait changer d'équipe, elle le prendrait sous son aile. Peut-être parce qu'au fond, il lui faisait penser à son frère...

Hope sourit alors qu'Ezra refuse de parler de son problème. Une autre tête de mule... Cela lui plait. Elle n'est pas curieuse, la jeune femme lui dit qu'il peut venir lui raconter ses soucis surtout par pure politesse. Elle est une oreille attentive, sait être à l'écoute et peut parfois donner de bons conseils, mais jamais elle n'obligera quelqu'un à lui parler. Lorque l'on possède son petit jardin, on aime le garder secret. " En parler... ça ne sera pas nécessaire. C'est fait, c'est du passé. Je garderai ça pour moi, c'est préférable. " Il caresse doucement l'herbe en disant cela, et Hope ne peut qu'acquiescer. " Très bien. " La jeune femme opine en souriant. " Tu as raison, rien ne vaut mieux que de penser au présent. Il vaut mieux ne pas ressasser le passé parfois. Et quant au futur... Dans notre cas, mieux vaut ne pas voir trop loin dans la vie. " C'est triste, d'en venir à dire ça. Mais c'est pourtant la vérité. Hope ne se projette pas. Elle ne s'imagine pas au bras d'un charmant jeune homme, célébrant son mariage. Elle ne se voit pas avec un enfant dans les bras et d'autres courant en criant autour d'elle. Non, tout cela elle ne l'imagine pas. Si cela doit arriver, alors cela arrivera en tant voulu, mais pour le moment, elle vit chaque instant présent comme ci celui ci serait le dernier.

" Si je serai à ta place, je ne changerai pas mon comportement vis à vis des autres. On peut avoir confiance sans pour autant être proche de quelqu'un. Il suffit juste de les connaitre, pas personnellement, juste leur capacité, ceux dont ils sont capables ou pas. Je crois que c'est suffisant. " Hope hoche la tête, acceptant les remarques du jeune soldat. Ainsi donc il pense la même chose qu'elle... Cela ne l'étonne pas. Il dit bien ne pas vouloir d'attaches avec les autres hommes et femmes. " Je ne compte pas le changer. Mais il est parfois dur de garder une certaine distance. Je reste dure et froide avec eux, mais cela ne les empêche pas de venir me voir pour me parler de leurs problèmes ou de leur bonheur de temps à autre. Je fais au maximum pour être... professionnelle. Je ne leur parle pas, m'amuse rarement avec eux... Mais dans ces moments là je passe pour une caporal sans coeur... Ce n'est pas forcément l'effet que je recherche, mais je m'en contente. Cela m'évite de souffrir. C'est égoïste, mais il faut bien l'être parfois. " Elle hausse les épaules en disant cela, regardant loin devant elle, les bras enroulées autour de ses jambes. C'est étrange de se confier, mais cela a du bon. Elle apprécie de plus en plus le jeune homme.

Le bras tendu, le carnet en main, elle regarde Ezra, un sourire aux lèvres. C'est pourtant un sourire légèrement crispé, Hope se demande si c'est une bonne chose de lui donner son bien le plus précieux. Elle qui ne se sépare jamais de son petit bloc et de son crayon, c'est une partie de sa vie qu'elle confie à un... inconnu. Elle ne peut pas dire qu'Ezra soit un ami, c'est tout simplement une connaissance. Hope ne possède pas réellement d'amis. Comme le jeune homme, elle préfère se tenir éloigner au maximum des autres soldats pour ne pas souffrir. Toutefois, on ne peut pas dire que la mort de ses compagnons ne lui fasse rien, bien au contraire. Bien qu'elle ne montre pas ses sentiments, la jeune femme en est toujours affectée. Perdre un soldat, le voir mourir sous ses yeux alors qu'on vient de lui donner des indications, un ordre... C'est une terrible épreuve. Alors elle croque, elle les rend immortels ses petits soldats, à sa manière... Hope soupire et finit par relâcher la pression sur son petit carnet. Se décrispant, elle finit par le laisser entre les mains d'Ezra, croisant les bras et attendant sa réaction. " Whaouuu, j'ai vraiment l'air aussi grincheux ? Les seules fois ou je me suis vu, c'était dans un miroir. C'est bizarre de se voir ainsi. En tout cas, c'est réussi. " La jeune femme, dont les lèvres étaient pincées, finit par sourire devant le visage du soldat. " Je suis ravie qu'il te plaise. " Elle penche la tête, faisant tourner son crayon entre ses longs doigts fins. " J'aime beaucoup te croquer, tu as fier allure et tu dégage un certain charisme. Et puis, tu es la rare personne qui ne sourit presque jamais c'est vrai. " Hope laisse échapper un petit rire avant de tendre la main pour reprendre son carnet, espérant secrètement qu'il ne se mettra à le feuilleter pour y découvrir le visage des autres soldats. Elle ne sait pas encore comment elle réagirait s'il mettait son nez dans le reste de son univers. " Si tu veux... Je peux te croquer maintenant. Je pense que la pause va durer encore un petit moment. Tu es moins grincheux qu'à l'accoutumé, cela te changera de te voir sourire... " Elle finit par lui faire un clin d'oeil, rieuse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 11 Jan - 0:58
Invité

Quand le jeune homme lui dit de faire une demande officielle pour le recruter dans son unité, il était sérieux. Si elle tenait à avoir un soldat tel que lui, elle pouvait en faire la demande. Pour l'heure, il n'était pas vraiment attaché à son unité, ni à une autre. C'est juste un soldat, de la chair à canon qu'on envoie au combat. Alors qu'il soit avec tel ou tel personne au final ça ne lui importe peu. Du moment qu'il peut faire son boulot, c'est tout ce qu'il demande. Être dans l'unité de Hope ou dans une autre ne changera pas son comportement, il restera le même, c'est à dire un homme froid, distant, sérieux et peu bavard. Visiblement, la demande ne sera pas pour tout de suite, elle voulait qu'il lui en fasse la demande si c'est réellement son souhait. Le problème, c'est qu'il doute venir un jour la voir pour lui dire expressivement qu'il veut faire partir de son groupe. Il ne faut pas voir ça comme de la fierté, c'est juste qu'il ne se plaint pas, qu'il est capable d'assumer le fait qu'il soit dans l'unité de sa soit disant sœur. Pourtant, il sait que c'est une sorte de torture, de la voir presque tous les jours et de devoir faire équipe avec elle. Ou bien, il est juste con et maso, à se faire souffrir en la voyant chaque jour et en la détestant toujours plus. Bien sûr, ceci ne vient pas affecter son travail, il sait mettre ses sentiments de côté, c'est un professionnel avant tout.

La jeune femme avait l'air d'avoir le même type de manière de pensée que lui. Le fait de ne pas trop se mêler aux autres, de garder une certaine distance. Bon, on pourrait dire quand ce moment c'est le contraire de leur habitude. A parler de la sorte, à sympathiser, il pourrait naître une amitié. Une amitié qui tôt ou tard finira par se briser car l'un des deux finira par tomber au combat comme n'importe quel autre soldat. C'est ainsi... c'est ainsi que finissent les gens comme eux. Ils vivent un temps, ils se battent et voient des atrocités, des amis mourir et tant d'autres... ils survivent encore et encore jusqu'au jour où la chance les quittent et que la mort vient les chercher. Alors oui, ils ne peuvent vivre qu'au jour le jour sans se préoccuper du futur, sans voir plus loin que demain. Ça peut surement paraitre triste, mais tel est la vie d'un soldat qui se  bat contre les titans. "Il n'y a pas de honte à être égoïste et sans cœur. Si on est ainsi, c'est à la fois pour notre bien et celui des autres ! Du moins, c'est pour ça que je le suis. Je ne peux pas m'apitoyer sur chaque soldat mort, je dois être prêt pour me battre. Et je ne veux pas que les autres puissent un jour être tristes si je dois mourir. S'ils ne sont pas concentrés à cause de ça... en quelque sorte je pourrais être la cause de leur mort. Un mort c'est suffisant, pas besoin d'en avoir plus. Alors, oui ! C'est égoïste, ça peut donner l'impression qu'on est des sortes de monstres, mais au final, on essaie de les préserver." Finalement, l'homme qui n'a pas de cœur pourrait bien être celui qui en a le plus. Personne ne voudra croire ce genre de réflexion surtout de la part de Ezra, pourtant c'est la vérité. Certes, il se retrouve seul, mais c'est le prix à payer.

Ayant entre ses mains le carnet d'Hope, il regarda son portrait si fidèlement représenté. C'était ressemblant, si ressemblant que s'en était presque troublant. Son propre reflet dans le miroir ne semblait pas aussi fidèle, pas aussi humain. Dessiné sur le papier, il avait l'impression que ses traits étaient plus durs qu'à l'accoutumé. Au bout de quelques instants, il lui redonna son bien tout en hochant la tête pour la remercier de lui avoir permis de voir ce fabuleux dessin. La jeune femme expliqua aimer le dessiner à cause de son caractère et de ce qu'il dégage, c'est sûr qu'il doit être différent de la plupart des autres soldats. D'ailleurs, elle proposa de faire un autre portait, tout de suite avec ce changement d'expression, le voyant presque plus humain. Pourquoi pas, il aimerait bien lui aussi rencontrer le Ezra Acker qui semble humain et sympathique. "Va si ! J'ai toujours voulu voir un artiste à l’œuvre. J'imagine que je dois rester immobile ?" C'est la première fois qu'il va servir de sujet pour un dessin, alors il ne veut pas être un mauvais modèle et tout faire rater.

[Si tu veux, on peut clore le sujet ici ? Ca me semble être une bonne fin ?]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 4 Mar - 13:59
Invité



 ❝Lost world❞
Ezra & Hope


« Il n'y a pas de honte à être égoïste et sans cœur. Si on est ainsi, c'est à la fois pour notre bien et celui des autres ! Du moins, c'est pour ça que je le suis. Je ne peux pas m'apitoyer sur chaque soldat mort, je dois être prêt pour me battre. Et je ne veux pas que les autres puissent un jour être tristes si je dois mourir. S'ils ne sont pas concentrés à cause de ça... en quelque sorte je pourrais être la cause de leur mort. Un mort c'est suffisant, pas besoin d'en avoir plus. Alors, oui ! C'est égoïste, ça peut donner l'impression qu'on est des sortes de monstres, mais au final, on essaie de les préserver. » La jeune femme le fixe du regard tandis qu’il sort son petit discours. Elle finit par acquiescer. Ezra n’a pas tort. Dans ce monde de brut, et surtout dans ce monde où tu risques ta vie chaque jour, il faut bien être égoïste. Il faut bien penser à toi, à tes convictions, à tes désirs et à tes envies personnelles. Mieux vaut d’abord faire passer tes choix avant ceux des autres… « Ce que tu dis est tellement triste… Mais tu as parfaitement raison… J’ai vu des soldats mourir, totalement déboussolés par la perte de leur binôme et plus fidèle compagnon… » Elle comprend le point de vue d’Ezra, partageant le même avis, mais ne répond pas.

Il finit par lui rendre son carnet, et immédiatement, Hope pousse un petit soupir de soulagement. C’est étrange non, de s’accrocher à ces petits papiers, à ces gribouillis. Mais ce sont une grosse partie de sa vie. Ezra semble emballé par l’idée. « Va si ! J'ai toujours voulu voir un artiste à l’œuvre. J'imagine que je dois rester immobile ? » La caporal hoche la tête. « Pour sûre ! Je te laisse choisir la position qui te va le mieux, tu vas devoir rester immobile au moins une quinzaine de minutes, alors met toi à ton aise ! » Elle sourit et le regarde s’installer, se mettant elle aussi en position, assise en tailleur. Le crayon va et vient sur la page. Elle dessine, laissant ses yeux se poser tour à tour sur le soldat, puis sur son croquis. Elle griffonne d’abord vite fait l’attitude du jeune homme, marquant la pose qu’il a prise par de gros traits. Puis elle commence à s’attarder sur les détails. Ses yeux noirs, ses cheveux ébouriffés, son nez droit et enfin ses lèvres, qui s’étirent en un sourire. C’est la première fois que Hope voit Ezra sourire, et cela lui fait chaud au cœur. Et pendant que son crayon vole sur la feuille, elle laisse ses pensées se diriger vers ses frères et vers son village natal, là où tout a commencé. Là où elle a débuté l’art, maladroitement. Là où elle a décidé qu’elle écrirait, qu’elle conterait son histoire. Son esprit revient sur la feuille. Le croquis est presque terminé. Elle affine les traits, donne du mouvement à la cape, du relief aux vêtements. Elle ajoute les ombres et prend soin de créer l’effet lumineux du rayon de soleil qui tombe sur la moitié du visage du jeune homme, le rendant encore plus majestueux. Hope finit par reposer le crayon, tend le bras pour vérifier les proportions, puis, satisfaite de son œuvre la signe et la date, avant de se décider à arracher la feuille de son carnet, non sans regret. « J’ai terminé. J’espère que ça n’a pas été trop long pour toi ? Tu es vraiment très agréable à dessiner Ezra. Merci. » Puis elle lui tend le morceau de papier. « C’est pour toi. En souvenir de cette belle journée… Et…. Sache que si un jour tu viens à tomber au combat… Il y a au moins une personne qui te regrettera. Moi. » Elle lui sourit doucement. Non pas qu’elle souhaite sa mort bien au contraire. Mais elle se dit que l’air renfrogné d’Ezra doit cacher quelque chose. Peut-être un manque d’affection, elle n’en sait rien. Et elle ne veut pas le savoir. Peut-être le lui dira t’il un jour… Elle lui lance un dernier sourire, range son carnet dans sa besace. Ramasse le reste de ses affaires et retourne vers son cheval, lançant un petit signe au soldat avant de siffler ses hommes. « Lukas ! Harris ! Maniez vous on décolle ! »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» lost world of the warlord
» The lost world
» LARA CROFT : THE LOST WORLD (3D) - fond d'écrans
» The Lost World: Jurassic Park (1997,Steven Spielberg)
» Lost [mission] feat. Neith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés
-
Sauter vers: