AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour une histoire de bourse - Raven & Hayden

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Invité
Invité
Jeu 3 Sep - 14:42
Invité
Pour une histoire de bourse
Ft. Raven Graymarck
Y a pas a dire je me sens un peu idiot avec ma mousse au chocolat, en plus maintenant Raven sait que je suis le supérieur d'Aiji, y a de quoi rassurer. Je ne peux que sourire tandis qu'elle m'explique son plan pour se faire offrir un autre repas dans un bon restaurant. En plus elle a les connaissances pour le faire, maligne c'est vrai que si elle le souhaitait elle pourrait monter de bonnes combines.

Malheureusement je t'ai a l’œil maintenant, et je te garantis que mon argent sera bien caché désormais, une fois mais pas deux. Oh et tu peux me tutoyer le "vous" ça me met un peu mal à l'aise, j'aime pas cette convention comme quoi on doit vouvoyer les gradés ça m'énerve.

Elle a aussi bien vu que je tente de ne pas trop m'étendre sur ce qu'Aiji a bien pu me raconter. A vrai dire je me suis un peu trop laissé aller même en racontant tout ça, on s'est dit ces choses en privé pour se marrer un coup sur nos protégées respectives, faudrait pas que ça lui retombe dessus. J'esquisse un sourire en voyant la tête de Raven, ouai de toute façon il va surement déjà en prendre plein la tronche le pauvre. Au fond ça me fait sourire, je vois très bien la même scène entre moi et Saly.

Oh quelque chose me dis en te voyant que tu en a aussi fais quelques unes adultes, ça se voit à la petite moue que tu fais ahah ! AH voilà l'addition, je m'en tire pas trop mal au final. Tu veux rentrer on on peut continuer et parler un peu. Comme tu le sens j'ai le temps moi.

Je règle l'addition qui en fait est un peu plus salée que je le laisse entendre, mais il me reste encore de quoi prendre quelques verres à la taverne plus tard. C’est vraiment une bonne fin d'après midi au final, je vais même économiser un peu pour emmener Saly ici un jour. Quoique bon elle doit bien manger elle dans les forces spéciales.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 11 Sep - 10:28
Invité

Hayden & Raven
    pour une histoire de bourse

Oui Raven avait toutes les ressources pour monter des coups pareilles. Mais c'était si loin de son tempérament. Elle avait beau fanfaronner, voler ou faire du mal aux autres ne lui ressemblaient pas du tout. Mais elle pouvait le laisser faire croire à ça. Bien que son sourire devait bien la trahir quand même. « Malheureusement je t'ai a l’œil maintenant, et je te garantis que mon argent sera bien caché désormais, une fois mais pas deux. Oh et tu peux me tutoyer le "vous" ça me met un peu mal à l'aise, j'aime pas cette convention comme quoi on doit vouvoyer les gradés ça m'énerve. » Elle n'allait pas se faire prier dans ce cas. Il lui semblait qu'il n'y avait qu'un gradé qu'elle ne tutoierait jamais, Lightwood. Se serait trop personnel, et il fallait bien qu'elle garde quelques barrière en place. Il n'en restait déjà pas beaucoup de dressé, pas la peine d'en faire tomber davantage.

Mais le bougre ne raconte toujours pas ce qu'Aiji a pu lui dire. Il semblait à Raven qu'elle n'allait pas savoir du tout. Surtout que le repas arrivait à sa fin. Et puis le terme bêtise pouvait être pris dans un sens tellement large. C'était pas ça qui allait l'aider à deviner ce que son cousin racontait dans son dos. « Oh quelque chose me dis en te voyant que tu en a aussi fais quelques unes adultes, ça se voit à la petite moue que tu fais ahah ! AH voilà l'addition, je m'en tire pas trop mal au final. Tu veux rentrer on on peut continuer et parler un peu. Comme tu le sens j'ai le temps moi. » Genre, elle était un ange, suffisait de demander à son caporal. … Non, en fait, faut pas lui demander. Sa réponse pourrait faire peur en réalité. Elle même n'était pas sure de devoir l'entendre. Enfin, tant pis, c'était un sujet difficile que de se défendre, elle sentait sa crédibilité en prendre un coup. Du coup, la question de savoir si elle voulait encore le supporter un instant se posait réellement. « Merci pour le repas, déjà. » Oui, elle était polie. Sa mère lui avait appris les bases, quand même. Même si on pouvait en douter en la voyant. Ou en l'entendant parler. « Mais sinon oui, j'ai encore du temps devant moi. Et si jamais papa Aiji râle que je rentre tard, tu me fourniras un mot d'excuse. » Plaisanta-t-elle. Oui oui, comme à l'école. Pas sure que le cousin le prenne bien par contre. Mais bon, il n'était pas non plus protecteur à ce point. Surtout qu'il avait lui aussi une vie en dehors des murs de la maison. S'il était pas en mission, c'était possible aussi. Tout pouvait se décider tellement vite. « De toute façon, je ne pars pas tant que tu ne m'as pas dit ce que mon cousin t'as dit exactement sur moi. » Têtue ? Elle ? A peine...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 13 Sep - 17:31
Invité
Pour une histoire de bourse
Ft. Raven Graymarck
Mais elle ne manque pas d'humour la petite, le mot d'excuse ... je ris à cette blague. Ouai il en faut peu pour que je me marre des fois. Des blagues pourries font largement l'affaire. Tenez il y a peu on jouait à un jeu avec d'autres de l'explo, tandis que j'explique son rôle à un personne je sors "Pour ce rôle faut être fin, sinon tu meurs !". Et voilà que Karlhya me sors "S'il est gros l'est foutu !". J'ai eu un fou rire durant bien dix minutes. Bon la encore ça va je me reprend vite et la fixe en haussant les épaules.

Et bien pourquoi pas, allons faire un tour alors. Aiji ne pourra pas râler de toute façon j'en fais mon affaire ! Il m'aime trop pour ça.

Bon pas de chance, j'ai beau avoir essayé de changer le sujet pour ne pas avoir a mettre Aiji dans l’embarras mais c'est foiré. Raven semble déterminée à savoir ce que je sais sur elle. Au fond d'ailleurs je ne sais pas grand chose, juste des anecdotes qu'Aiji lâche de temps à autre. Du coup nous voilà dans la rue en train de vagabonder au hasard dans la fraîcheur du début de soirée. Je soupire avant de me décider a donner un exemple que m'a fourni Aiji.

Bon très bien je vais en donner une. Mais pas plus ! En fait il me parle souvent de tes moments très décalés. Comme là fois où il semblerait qu'en plein patrouille tu sois tombée dans une flaque, et que sans te démonter tu aurais dis que tu voulais juste faire des bulles pour t'amuser.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 18 Sep - 21:30
Invité

Hayden & Raven
    pour une histoire de bourse

Le coup du mot d'excuse, c'était une blague plutôt drôle. Si seulement ce n'était pas à moitié vraiment. Sérieusement, Aiji pouvait se montrer si protecteur qu'elle devait justifier tout ce qu'elle avait bien pu faire dans la journée. Le pire, c'était quand il avait découvert que sa petite cousine avait découvert les plaisirs charnels. Il avait longtemps demandé le nom de ce garçon, un nom que Raven continuait de lui cacher aujourd'hui encore. Avec Aiji, on ne pouvait pas savoir. Et encore moins prévoir ses réactions. Mais bon, pour le moment, elle pouvait se permettre de ne pas rentrer tout de suite. Et puis ça aurait fait un peu profiteuse de partir tout de suite après le repas fini et payé. « Et bien pourquoi pas, allons faire un tour alors. Aiji ne pourra pas râler de toute façon j'en fais mon affaire ! Il m'aime trop pour ça. » Comme si l'amour qu'il pouvait avoir pour les autres rentrait en ligne de compte quand il s'agissait de Raven. Enfin, pas la peine de le lui signaler. Parfois, il fallait laisser les gens avoir encore leur insouciance.

Ils finissent donc par sortir du restaurant. Et Raven demande à nouveau à savoir ce que son cousin avait pu raconter sur elle. Oui, elle ne voulait pas lâcher l'affaire. Et ne la lâcherait sûrement pas. « Bon très bien je vais en donner une. Mais pas plus ! En fait il me parle souvent de tes moments très décalés. Comme là fois où il semblerait qu'en plein patrouille tu sois tombée dans une flaque, et que sans te démonter tu aurais dis que tu voulais juste faire des bulles pour t'amuser. » Non mais il était sérieux Aiji là ? Il n'était même pas là ce jour là. Qui lui avait raconter ça ? En plus, ce n'était pas vrai. Enfin pas tout à fait. « Il t'as raconter des crack ! Il devrait au moins vérifier ses sources avant de raconter tout ça. » Non mais c'est vrai  que la beauté de ses moments « décalés » -comme il le dit- c'était exactement ce qu'elle disait, pas l'a peu près. « J'ai dis que je voulais me baigner, pas faire des bulles. Pour faire des bulles, il aurait fallu rajouter du savon. » Oui, il y avait un semblant de logique dans les bêtises qu'elle racontait. Au moins elle était soulagée. « Enfin, si c'est ça que Aiji raconte sur moi, ça me va. De toute façon, ce n'est plus un secret que je raconte n'importe quoi. J'ai traité un titan de tigrounet une fois. » Elle ne s'était pas fait que des amis avec cette tirade sensée provoquée le grand méchant monstre. Enfin, si Aiji se contentait de raconter des choses qui pouvaient être su par les bruits de couloirs, elle s'en sortait plutôt bien. « J'ai de la chance d'avoir un caporal qui arrive à me supporter. » Oui, Lightwood est un saint. Enfin presque...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 18 Sep - 22:01
Invité
Pour une histoire de bourse
Ft. Raven Graymarck
Je ne peux pas m’empêcher de sourire tandis que Raven se défend. Je m'y attendais en fait, Aiji m'avait prévenu qu'elle tenterait de changer l'histoire. Mais un bon point pour elle, il n'était pas présent lors de l’événement. En revanche sa nouvelle version n'est guère mieux et j'ai du mal à retenir un petit rire, bon sang j'aurais aimé voir ce genre de scène. Me faudrait quelques soldats comme elle dans mon escouade, ça détendrait l'atmosphère. je suis sûr qu'elle est capable d'aller nous cueillir des fleur en pleine expédition.

Au final ces deux versions ne sont pas très différentes, et sont autant marrantes l'une que l'autre ! Et puis si on peut faire des bulles sans savon, en soufflant dans l'eau eh ! Bon sang on doit pas s'ennuyer avec quelqu'un comme toi dans son escouade.

On continue de se balader un peu dans la rue principale, j'essaie de me remémorer d'éventuels moments marrants en mission avec l'exploration. Non y en a pas, ce bataillon a le don de vous calmer avec l'humour. Comme quoi Raven ferait bien de rester au chaud dans la garnison en fait, ce serait dommage qu'elle ne fasse plus autant de moments drôles comme ceux là. Et puis d'un coup j'ai un flash, mais oui j'ai déjà entendu parlé d'elle de la bouches d'autres que Aiji.

En fait je viens de me rendre compte que j'ai plus entendu parler de toi que je le croyais, enfin il me semble. Y a quelques discussions à la taverne qui tournent sur une jeune femme de ton age qui enchaîne les situations de ce genre. J'avais pas fait le rapprochement mais il semblerait bien que ce soit de toi qu'ils parlent ! T'es célèbre bravo !
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 18 Sep - 23:53
Invité

Hayden & Raven
    pour une histoire de bourse

Rétablir la vérité paraissait important pour Raven. Même si certaines personnes risquaient de trouver cette différence très minime. Voir carrément inutile. Mais pour elle, c'était important. Quitte à ce qu'on parle d'elle, autant que ce soit avec exactitude. L'importance était dans les détails. « Au final ces deux versions ne sont pas très différentes, et sont autant marrantes l'une que l'autre ! Et puis si on peut faire des bulles sans savon, en soufflant dans l'eau eh ! Bon sang on doit pas s'ennuyer avec quelqu'un comme toi dans son escouade. » Elle fit une grimace. « Bwaah c'est dégouttant de souffler dans l'eau d'une flaque ! » Comme si se baigner dedans faisait une grosse différence... Il fallait croire que pour elle oui. Faut pas chercher une logique chez une fille qui dit faire des compositions florales en pleine crise de toute manière. Mais Raven ne devrait pas s'arrêter sur des détails, surtout pas après ce que le lieutenant Malcal allait lui dire. « En fait je viens de me rendre compte que j'ai plus entendu parler de toi que je le croyais, enfin il me semble. Y a quelques discussions à la taverne qui tournent sur une jeune femme de ton age qui enchaîne les situations de ce genre. J'avais pas fait le rapprochement mais il semblerait bien que ce soit de toi qu'ils parlent ! T'es célèbre bravo ! » Une célébrité ?? N'importe quoi. Surtout qu'étrangement, elle n'aimait pas du tout cette idée. Surtout si ses fans étaient une bandes de poivrots de comptoirs. Surtout qu'avec l'alcool, les histoires devaient naturellement changés, en passant d'oreille en oreille, de bouche en bouche. Là, elle allait être mal barré pour rétablir la vérité sur toutes ses histoires. « Mais nooon ! Ce doit pas être moi ! » Elle plissa les yeux, réfléchissant un instant. « Je dois pas être la seule folle à la langue bien pendue quand même ? » Quoique maintenant qu'elle y réfléchissait, elle devait bien être la seule dans son genre. La preuve, peu son ceux qui la supporte. S'il y en avait d'autres comme elle, ce serait bien plus facile, non ? « J'aime pas du tout cette idée. Mais alors pas du tout. Comment je vais pouvoir rétablir la vérité sinon ? Je veux pas qu'on pense que je puisse faire des bulles. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 19 Sep - 23:47
Invité
Pour une histoire de bourse
Ft. Raven Graymarck
Au final elle est vraiment pas mal cette soirée improvisée avec Raven, je ne m'attendais pas a rire autant avec une inconnue, enfin pas si inconnue que ça finalement. Elle continue de tenter de s'en sortir avec sa version des faits, ce qui contribue a accentuer mon sourire. Je ne vois même pas comment on peut sortir ce genre de chose après s'être gamelé dans une flaque. Je pense que je vais suivre ses faits d'armes avec attention ça promet.

Pas sûr que se baigner dedans soit meilleur pour la santé, mais bien tenter AHAH ! Merci pour de me faire rire en tout cas du coup j’imagine assez bien la scène.

Le coup de grâce m'est donné lorsqu'elle découvre des ragots de taverne tournent sur son compte. Je crois que j'ai jamais vu quelqu'un être aussi effrayé par cette idée, et ça me confirme qu'il doit y avoir pas mal de vérité qui traînent sur elle au final. J'explose littéralement de rire du coup. J'ai du mal a me retenir et je dois faire une halte pour reprendre mon souffle.

Je crois qu'au final si tu dois être la seule langue aussi bien pendue du coin. Et c'est pas si terrible d'être connue dans les tavernes t'en fait pas ! Au moins t'as plein d'amis que tu connais pas, sans compter les fans. Et on pense en effet tous que tu veux faire des bulles ! Faudra traîner un peu dans les bars le soir pour rétablir la vérité c'est simple.

Voilà que j'en pleure de rire, non vraiment c'est trop. Et puis sa mine déconfite non je craque. J'essaie de me recalmer tant bien que mal et retrouver un semblant de contenance.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 20 Sep - 16:06
Invité

Hayden & Raven
    pour une histoire de bourse

Oui, Raven pouvait raconter n'importe quoi. Et non, elle n'en avait pas honte. Si elle en avait honte, il y aurait bien longtemps qu'elle aurait trouvé le moyen de retenir sa langue. Ne serait-ce qu'en y faisant un nœud. Elle disait ce qui lui passait par la tête, mais surtout, elle le faisait parce qu'elle aimait ça  et pas parce qu'elle était incapable de se retenir. En fait, elle ne savait même pas si elle en était capable. Elle n'avait jamais essayé. « Pas sûr que se baigner dedans soit meilleur pour la santé, mais bien tenter AHAH ! Merci pour de me faire rire en tout cas du coup j’imagine assez bien la scène. » C'était assez marrant de voir comment les réactions changeaient autour de cette histoire. Non, parce que sur le coup, elle n'avait pas fait rire avec ses bêtises. Elle avait surtout agacé. Il n'y avait que Dylan qui avait eu un petit rire. Et elle avait cru voir un sourire sur le visage de Lightwood. Mais le reste de ses coéquipiers... Disons qu'ils étaient content de ne pas être son binôme. Et tant qu'elle faisait son travail. Parce que oui, elle le faisait et très bien. Mais apprendre subitement qu'on parle d'elle dans les tavernes était vraiment une horrible idée. Sérieusement, il y avait rien de pire que de voir une bande d'ivrognes parler sur son dos. Après tout, ils ont un don pour transformer les histoires. Raven tenait à l'exactitude de ses propos. « Je crois qu'au final si tu dois être la seule langue aussi bien pendue du coin. Et c'est pas si terrible d'être connue dans les tavernes t'en fait pas ! Au moins t'as plein d'amis que tu connais pas, sans compter les fans. Et on pense en effet tous que tu veux faire des bulles ! Faudra traîner un peu dans les bars le soir pour rétablir la vérité c'est simple. » Elle grimaça alors que Malcal, lui, était absolument mort de rire. Il riait aux éclats, en pleurait même. Voilà que Raven devenait une comique. C'était vraiment n'importe quoi. « Des amis ? Des gens qui ne me connaissent pas et rient sur mon dos ? » Mais il devait l'écouter à peine tellement il riait. Autant parler d'en le vide. « En tout cas, je suis ravie de t'amuser... » Elle continuait à avancer, les mains dans les poches, boudant pratiquement. Elle était pas sure de vouloir continuer cette soirée finalement. Et elle risquait fortement de devenir paranoïaque. A chaque fois qu'elle allait entrée dans une taverne, elle allait écouter les bruits de couloirs pour vérifier qu'on ne parlait pas d'elle. « Je vais plus jamais mettre les pieds dans une taverne. » C'était sûrement le mieux. Au moins, elle n'allait pas se transformer en vieille folle qui écoute au porte. Il n'y avait rien de pire. Elle même les critiquait souvent, ses mamies qui jacassaient. Raven lâche alors un profond soupir avant d'étirer les bras au dessus de sa tête et de les redescendre. « C'est sûrement le lot commun des gens exceptionnels. » Oui, oui, elle tentait de se faire appeler comme étant quelqu'un d’exceptionnel. On pouvait bien se lancer des fleurs de temps en temps. Surtout quand on découvrait qu'on était le sujet de conversation préféré des ivrognes. « Vas falloir que je m'habitue à mon statut de célébrité... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 22 Sep - 11:43
Invité
Pour une histoire de bourse
Ft. Raven Graymarck
Apparemment l'idée d'être célèbre ne l'enchantais vraiment pas, et voilà qu'elle grimace. Pourtant moi je trouve ça sympa, enfin après c'est moi aussi je suis un peu bizarre. Mais bon du coup elle peut se pointer ou elle veut elle est sûre d'avoir des gens avec qui discuter ! Certes y a toujours les gros relous de la soirée, souvent les premiers a rappliquer même, m'enfin une fois qu'on le sait on fait vite le tri. tandis que je tente de reprendre contrôle de moi même, je me tourne vers elle.

Oh tu sais c'est pas trop mal au final, et puis y a des histoires un peu sur tout le monde qui traînent on y a tous droit. Mais en tout cas oui je te remercie pour ce fou rire, j'en ai rarement en dehors des tavernes. Le lot des gradés faut être sérieux la plupart du temps c'est presque barbant.

Oula mon pote faut pas que je commence a me lancer dans ma déprime du gradé de l'exploration. Je me focalise sur Raven, qui semble un peu pensive, comme si elle cherchait un moyen de retourner la situation et sa célébrité. La pauvre elle peut se creuser la tête un moment, ça m'arrache un autre sourire. Me sentant aussi un peu courbaturé je commence quelques étirements distraitement tout en lui parlant.

Mais si faut continuer d'aller dans les tavernes, c'est cool les tavernes on s'y marre bien. Et puis personne ne te reconnaîtra, sauf moi maintenant eheh !Après je peux m'arranger pour faire passer le mot comme quoi c'est bien toi notre célébrité qui fait des bulles.

Je lui jette la dessus un regard un peu moqueur, avec un large sourire. Elle va surement mordre à l'hameçon en plus.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 24 Sep - 9:50
Invité

Hayden & Raven
    pour une histoire de bourse

Si Raven devait être célèbre elle aurait certainement préférée que ce soit pour autre chose que ses répliques cinglantes. Enfin pas vraiment cinglantes. Pour ses répliques sortis de nulle part qui n'ont aucun sens, sauf dans son esprit à elle. Si elle avait pu choisir sa célébrité, elle aurait sans aucun doute choisi autre chose. Même, n'être juste que la cousine de caporal Bailey lui allait. Après tout, c'était comme ça qu'on la connaissait dans presque tout les coins de l'exploration. « Oh tu sais c'est pas trop mal au final, et puis y a des histoires un peu sur tout le monde qui traînent on y a tous droit. Mais en tout cas oui je te remercie pour ce fou rire, j'en ai rarement en dehors des tavernes. Le lot des gradés faut être sérieux la plupart du temps c'est presque barbant. » Elle lui jeta un regard en coin. Il croyait vraiment la réconforter en la remerciant pour un fou rire qu'il avait eu en se moquant d'elle... Ce mec n'y connaissait absolument en rien en sensibilité féminine. « Tu dois en faire un beau de gradé. J'arrive même pas à t'imaginer sérieux moi. » Marmonna-t-elle dans sa direction. Mais après l'épisode de la mousse au chocolat, elle ne pourrait sûrement plus jamais le prendre au sérieux. Lui aussi il allait finir par se tailler une drôle de célébrité.

Raven en vint finalement à se dire qu'elle allait devoir apprendre à vivre avec cette célébrité non voulue. Mais si elle pouvait éviter les tavernes, se serait sûrement pour le mieux. « Mais si faut continuer d'aller dans les tavernes, c'est cool les tavernes on s'y marre bien. Et puis personne ne te reconnaîtra, sauf moi maintenant eheh !Après je peux m'arranger pour faire passer le mot comme quoi c'est bien toi notre célébrité qui fait des bulles. » Le début de son discours, c'était digne d'un ivrogne. Qui disait que les tavernes c'était cool sinon ? Raven ne voyait pas d'autres explications pour ce genre de phrase. Par contre, elle n'aimait pas du tout ce qui lui dit ensuite. Si un regard pouvait tuer, elle l'aurait au moins assommé à cet instant précis. « Fais attention, je pourrais te faire tomber toi aussi avec ma notoriété. Ca devrait pas trop être difficile de trouver les bonnes oreilles pour raconter comment tu t'es fait tirés ta bourse par un gamin et qu'une pauvre fille a du te sauver la peau parce que tu n'étais pas capable de le faire tout seul. » Première fois qu'elle faisait du chantage, et elle même n'arrivait pas à se prendre au sérieux. Elle était mal barrée. « Et puis il ne faut pas oublier les mousses au chocolat. Surtout ne pas les oublier... » Le petit sourire amusée qu'elle affichait n'allait vraiment l'aider à paraître menaçante. Elle ne ferait même pas peur à un chaton avec cette tête. Il fallait vraiment qu'elle travaille son regard de tueuse. Elle allait s’entraîner sur Aiji. Lui apprendra à parler d'elle dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sujets similaires
-
» Ma passion pour l'histoire
» Scenar pour courte histoire pour fev2012
» Pour vous, choisir une montre Russe c'est ?
» pour les vieux messieurs
» Liens pour l'histoire des mort-vivants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés
-
Sauter vers: