AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour une histoire de bourse - Raven & Hayden

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Invité
Invité
Ven 21 Aoû - 19:19
Invité
Pour une histoire de bourse
Ft. Raven Graymarck
Et encore une journée banale et ennuyante ! Y a des fois où je regrette d'être gradé, avec la paperasse quand y en a plus y en a encore qui vous tombe dessus sans crier gare. Et puis matez moi ce bordel, mon bureau ressemble plus à rien je m'y retrouve plus. Allez encore une bonne heure de rangement en prime. Une pile par ci, une pile par là, de la paperasse encore qui arrive, je remet à demain y en a marre. Je sors de mon bureau, personne. Mon escouade ayant quartier libre pas étonnant même si j'aurais pensé qu'Eileen m'aurait attendu sachant que j'allais finir à la taverne. Depuis qu'on est réunis c'est redevenu aussi compliqué qu'avant, on se cherche mais on se trouve pas. Dommage qu'Allan ne soit pas resté aussi il est de bonne compagnie ! Tant pis j'irai tout seul, je traverse le baraquement et met en route vers l'une des meilleurs taverne de Karanes.

Je vois l'enseigne et presse le pas. Il a l'air d'y avoir foule comme je l'espérait. J'entends le barouf d'ici, et je commence à me demander ce que je vais bien pouvoir commander en arrivant ainsi que s'il y a des gens que je connais. Enfin je n'ai pas vraiment le temps d'arriver à destination qu'un jeune homme dans l’adolescence me bouscule, un pas plus loin je comprend. Ma bourse, plus là. Je me retourne et poursuis le gosse. Après quelques minutes de poursuite et ayant réussi à bien identifier le gamin, il entre dans les bas fonds. Je m’arrête un instant, avisant une membre de la garnison qui me regarde bizarrement, se demandant sans doute pourquoi un lieutenant de l'exploration cours après quelqu'un.

Hey toi ! J'ai besoin d'aide, on viens de me piquer ma solde et hors de question que je laisse passer ça ! Bon sang journée de paperasse de merde et vla qu'on me coure mon argent. Bon vous venez avec moi on descend la dedans. Le gosse à une légère cicatrice sur le menton, cheveux blonds, taille moyenne, bien bâti. On y vas !

Avec le recul j'ai été un peu sec avec elle, la pauvre n'a rien demandé et je l'embarque avec moi comme ça d'un coup. Bravo Hayden, tu viens de te mettre à dos une potentielle alliée et camarade avec ton énervement va falloir rattrapé le coup quand tu te seras un peu calmé. Je passe devant et entre dans les bas fond.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 21 Aoû - 20:13
Invité

Hayden & Raven
    pour une histoire de bourse

Une autre journée routinière de fait. Mais après le festival, Raven ne se plaignait même plus des ronds sur le mur qui ne menait pas à grand chose. Parce qu'au final, le calme, c'était vraiment ce qu'il y avait de mieux. Mais elle avait bien mal aux pattes alors qu'elle prenait le chemin de chez elle. Enfin, si on pouvait dire que c'était vraiment chez elle. Elle était encore en train de s'habituer à vivre chez son oncle. C'était une maison qui n'avait pas abritée une âme féminine depuis bien longtemps. Et Raven devait donc encore y trouver sa place. Ce qui n'était pas forcément évident. Enfin, elle se sentait quand même relativement bien dans cette maison qu'elle connaissait par cœur, du coup, elle était quand même bien soulagée de rentrer. Mais elle se stoppa subitement, alors qu'elle passait par l'un des quartiers qu'elle aimait le moins de son district. Devant elle, se déroulait une scène assez comique. Pas tout les jours qu'on voyait un gradé de l'exploration courir après un gamin dans les rues de Karanes. Mais si elle, elle l'avait repéré, lui aussi la repéra bien vite. « Hey toi ! J'ai besoin d'aide, on viens de me piquer ma solde et hors de question que je laisse passer ça ! Bon sang journée de paperasse de merde et vla qu'on me coure mon argent. Bon vous venez avec moi on descend la dedans. Le gosse à une légère cicatrice sur le menton, cheveux blonds, taille moyenne, bien bâti. On y vas ! » Ah ouais carrément ! Il la prenait pour qui, son larbin ? Il doutait vraiment de rien. Elle se contenta alors un petit moment de le fixer en haussant un sourcil. « Vous savez qu'avec un s'il vous plait et un merci on obtient bien plus des autres. Mieux que ça, vous pourriez presque vous faire des amis. » Mais apparemment il ne s'inquiétait pas vraiment de la politesse. Et encore moins de son avis puisqu'il commençait à descendre vers les bas-fond sans même attendre de savoir si elle le suivait ou pas. Mais quel sale mec ! Raven hésite d'ailleurs un instant à le laisser y aller seul. Il ne connaissait pas son nom de toute manière, il ne pourrait jamais se plaindre à un des supérieurs de la jeune femme. Mais avec un soupir, elle le suit finalement. On pouvait dire ce qu'on veut sur sa manie à trop parler, elle avait tout de même un sens du devoir assez aiguë. Et laissez un supérieur -même s'il était de l'exploration- seul à la poursuite d'un voleur ne faisait pas vraiment partie de sa façon de faire. « Vous avez conscience que vous allez avoir bien du mal à le retrouver ? Surtout ici... Disons que vous allez surtout perdre beaucoup de temps. Dont le mien d'ailleurs. J'avais fini mon service pour la journée. J'avais l'intention de me détendre dans un bain. Vous avez tout gâché. » Même si elle lui suivait, elle ne le faisait pas de gaieté de cœur. Et elle comptait bien le soûler de paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 21 Aoû - 20:27
Invité
Pour une histoire de bourse
Ft. Raven Graymarck
Nous avons à peine entamé les recherches que j'entends ma camarade forcée prendre la parole. Les reproches de la soldate font mouche et écho à mes pensées. Heureusement que je suis pas du genre de gradés qui s'enferme dans sa position supérieure comme s'il avait raison sur tout. Je me stoppe, avec un air désolé que je n'ai pas à feindre. J'hésite un instant avant de parler, de peur d'être entendu tout de même. Niveau autorité ça la mettrai mal.

Vous avez raison, je me suis emporté et je m'en excuse. La colère de voir filer autant mon argent qu'une soirée de détente après cette dure journée m'a quelque peu fait sortir de mes gonds.

Nous continuons un peu, et je me dis immédiatement que ça va pas être de la tarte de le retrouver. Je ne connais pas les lieux et en plus je ne pense pas qu'on me renseigne facilement. Encore une fois elle fait une remarque tout à fait censée et en accord avec ce que je pense moi même.

Bon, en effet ça va pas être facile. Désolé de vous avoir dérangé j'ai cru qu'en agissant vite on l'aurait déjà retrouvé. Je suis un peu con des fois ahah ! Bon vous pouvez me laisser, je vous ais assez importuné, surtout si vous avez finis votre service je ne sais que trop que l'on souhaite en profiter. Encore désolé pour cet accrochage c'est ma faute !

Je me retourne alors vers les rues des bas fonds tout en me demandant comment j'allais bien pouvoir me débrouiller. Bon peut être qu'en questionnant un peu les gens. Mais sans pots de vins je n'allais surement pas aller loin. terroriser quelques personnes? Pas mon genre. Il semblerait que je doive jouer aux détectives. Bon réfléchit, si tu es un voleur agile et jeune pouvant courir vite? Tu fais quoi? Une ruelle sombre? Elles sont un peu loin mais avec sa pointe de vitesse il a tout à fait pu les atteindre avant que je ne débarque ici. Quel casse tête. Et lui laisser la bourse peut être? Non plus, j'en ai besoin et pas spécialement pour boire en plus, faut bien manger aussi et s'habiller.Et puis le vol j'ai jamais vraiment aimer cette pratique, au moins il prend pas à d'autres démunis c'est déjà ça. Allez en avant vers les ruelles.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 21 Aoû - 22:13
Invité

Hayden & Raven
    pour une histoire de bourse

On pouvait pas dire que Ravent était très heureuse de se diriger vers les bas-fond de Karanes. Surtout pas pour un lieutenant mal poli qui n'est pas capable de dire un pauvre s'il vous plaît. D'ailleurs elle lui dit très clairement. De toute façon pas son genre de ne pas dire ce qu'elle pense. Enfin sauf quand il s'agit de Lightwood. Mais là on s'enfonce vers une autre histoire qui n'a aucun rapport. « Vous avez raison, je me suis emporté et je m'en excuse. La colère de voir filer autant mon argent qu'une soirée de détente après cette dure journée m'a quelque peu fait sortir de mes gonds. » Voilà qui étonna Raven, pas tout les jours qu'on entend un supérieur s'excuser et admettre qu'il a eu tort. Il remonte un peu dans son estime. D'autant plus avec sa mine désolée qui a l'air bien sincère. Bon elle devrait peut-être lui accordé le bénéfice du doute. Ne serait-ce que pour ça. « Bon, en effet ça va pas être facile. Désolé de vous avoir dérangé j'ai cru qu'en agissant vite on l'aurait déjà retrouvé. Je suis un peu con des fois ahah ! Bon vous pouvez me laisser, je vous ais assez importuné, surtout si vous avez finis votre service je ne sais que trop que l'on souhaite en profiter. Encore désolé pour cet accrochage c'est ma faute ! » Et ils se détournent alors, prêt à partir seul de son côté. Elle pourrait l'écouter, après tout, maintenant plus rien ne la retient avec lui. Mais bon, ce serait vraiment cruelle de sa part de le laisser. Surtout qu'il n'a pas du tout l'air de connaître le coin. Elle pousse alors un long soupir.  Décidément, elle était trop gentille. « Attendez ! C'est bon je vais venir avec vous. » Elle accélère un peu le pas, revenant à son niveau. « Tant que vous ne parlez plus jamais à un autre soldat de cette manière. » Ajoute-t-elle tout de même en plissant les yeux, comme pour paraître autoritaire. Pas sure qu'elle y arrive vraiment, mais bon. Maintenant, il allait falloir trouver un moyen pour obtenir quelques informations. Elle tourne sur elle-même, parcourant l'endroit du regard. « Le problème ici, c'est que la plupart refuse de nous parler. Ils aiment pas vraiment les autorités. Mais une chance pour vous, j'ai grandit pas loin. Du coup, je connais quelques uns de ses gamins. » Un sourire apparaît d'ailleurs sur son visage quand elle en reconnaît un. « Là ! » Elle fait quelques pas, et se plante devant un gamin qui tente de faire mine qu'il ne la voit. « Toby, c'est pas parce que tu tournes la tête que moi je te vois pas. » Il pousse finalement un soupir avant de tourner la tête vers elle. « T'es pas cool Raven. Si on voit que je te parle, les autres vont me faire la gueule. » Et voilà ! Elle s'y attendait à celle-là. « Et moi, je pourrais aller dire à ta mère que tu as été malpoli. Et tu sais comment ta mère m'adore. » Il pousse un long soupir. « T'es vrai une casse-couille. » Elle hausse un sourcil. « Je fais tout mon possible pour toujours être au mieux de ma forme. » « Bon tu veux quoi ? » Ce que c'était chouette de gagné un peu. Elle lance un regard au lieutenant qui suit la scène. « Mon ami le lieutenant... » Elle marque une pause avant de se tourner de nouveau vers l'homme. « Désolé je connais pas votre nom ? Mais vous pouvez aussi lui raconter vous... J'ai pas vu la tête du type moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 21 Aoû - 23:01
Invité
Pour une histoire de bourse
Ft. Raven Graymarck
Je dois bien avouer que je ne m'y attendais pas. La jeune soldat a décidé de rester m'aider, je n'en reviens pas. Quoique j'aurai surement pu faire la même chose mais pas alors que je veux aller a la taverne. Cette fille doit vraiment avoir un cœur d'or pour aider un type qui l'a abordé de la sorte. Je marque un temps d’arrêt, vraiment surpris, esquissant même un sourire à ses propos.

Oh, c'est vraiment gentil de votre part. Je ... je ne m'y attendais pas je l'avoue. Ne vous en faites pas, je ne suis pas comme ça d'habitude.

Je la laisse parler, ses proposes sont pleins de sens et je n'ai rien à ajouter ou corriger. Elle ferait un bon soldat dans l'exploration. Les débrouillards on aime bien. Elle aborde ensuite un enfant qu'elle semble connaitre. Quelle veine, je tombe sur quelqu'un qui a des relations ici si je m'y attendais. Vraiment il semblerait que je vais avoir une dette envers elle à cette allure. Avec de la chance on aura réglé tout ça rapidement et sans esclandres. C'est lorsqu'elle me donne la parole devant le gamin qu'on se rend compte qu'on ne s'ets même pas présentés.

Lieutenant Hayden Malcal enchanté. C'est simple, on m'a volé alors que j'étais dans la rue. Vol à la tire en me percutant, pendant que je courrais après mon voleur j'ai pu l'apercevoir, blond, d'une taille moyenne. Il coure particulièrement vite. Ah oui une petite cicatrice sur le menton et il ne semble pas mourir de faim vu sa carrure. Ça te dit quelque chose?

Il semble réfléchir un peu alors je le laisse faire tandis que je me reporte sur ma camarade d'infortune. Et je fais les présentation même si elle a déjà entendu mon nom.

Hayden Malcal comme vous l'avez entendu, oh et pas besoin de donner du lieutenant ou monsieur, juste Hayden me suffit ça me met mal à l'aise en général. Et vous êtes?
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 22 Aoû - 14:12
Invité

Hayden & Raven
    pour une histoire de bourse

On ne s'en rend pas forcément compte, mais oui, Raven est généreuse. Pourtant, elle ne laisse jamais personne dans le besoin. Du moins, pas quand elle peut faire quelque chose. Et cela, même si elle ne rêve que de rentrer chez elle. Enfin, chez Aiji. « Oh, c'est vraiment gentil de votre part. Je ... je ne m'y attendais pas je l'avoue. Ne vous en faites pas, je ne suis pas comme ça d'habitude. » Elle espérait bien qu'il n'était pas comme ça au quotidien. Sinon, il risquait d'avoir de sacré problème. Il y avait des gens bien plus rancuniers qu'elle. Et bien plus brutal aussi. Enfin, maintenant qu'elle avait décidé de l'aider, elle allait tout simplement mettre ça de côté. Mais s'il lui parlait mal ne serait-ce qu'une fois, il pouvait être sure qu'elle allait l'envoyer bouler bien méchamment. Fallait pas non plus pousser le bouchon. Mais il a de la chance, elle remarque Toby dans un coin. Un gamin qu'elle a eut l'occasion de voir grandir. Et surtout, elle connaît très bien sa mère. Une ancienne amie à la sienne. Elle sait donc que le petit ne pourra pas l'ignorer et qu'elle trouvera bien un moyen de le faire parler. La preuve. La menace de la mère fonctionne toujours, peu importe à quel point il se prend pour un caïd. Elle se tourne vers le lieutenant, histoire qu'il explique tout ça au gamin. « Lieutenant Hayden Malcal enchanté. C'est simple, on m'a volé alors que j'étais dans la rue. Vol à la tire en me percutant, pendant que je courrais après mon voleur j'ai pu l'apercevoir, blond, d'une taille moyenne. Il coure particulièrement vite. Ah oui une petite cicatrice sur le menton et il ne semble pas mourir de faim vu sa carrure. Ça te dit quelque chose? » A la tête de Toby, elle voyait bien que ça lui disait quelque chose, mais il avait vraisemblablement besoin de faire comme s'il y réfléchissait. Elle pouvait bien lui laisser ça. D'autant plus que le lieutenant Malcal se tourne alors vers elle. « Hayden Malcal comme vous l'avez entendu, oh et pas besoin de donner du lieutenant ou monsieur, juste Hayden me suffit ça me met mal à l'aise en général. Et vous êtes? » Ça lui allait très bien de pas avoir à lui donner son grade dans chaque phrase. Elle le faisait déjà pas avec son propre caporal, donc là, avec un type qui lui avait mal parlé en plus. « Raven Graymarck, soldate de 1ère classe à la garnison. » Ouais, moins impressionnant son grade à elle. Mais bon, on a ce qu'on a. Et au moins là, son petit grade la rendait plus utile. D'ailleurs, elle se tourna de nouveau vers Toby. « Alors ta mémoire t'es revenue ? » Le gamin poussa un énième soupir. Visiblement, il hésitait toujours à dire ce qu'il savait. « Toby... » Dit-elle comme un avertissement. « Okay okay. Votre gars, c'est Cormick. » Raven fronce les sourcils, un nom qu'elle ne connaît pas. « Et on le trouve où ce Cormick ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 22 Aoû - 21:31
Invité
Pour une histoire de bourse
Ft. Raven Graymarck
Bon au moins il semblerait que j'ai un peu rattrapé le coup avec la dénommé Raven. Et au fond ça ma rassure, moi qui met un point d'honneur à être en bon terme avec mes soldats et être sympathique, ce serait mauvais qu'on dise que je me comporte mal avec la garnison. De quoi dégrader encore plus la réputation du bataillon d'exploration même si au point où elle en est on est plus à ça prêt. Je la laisse cuisiner le gosse afin qu'on ait un début de piste. Bon il m'indique un lieu où trouver le dénommé Cormick et comment m'y rendre. Enfin comme lieu il faut bien comprendre un endroit réunissant une bonne vingtaine de jeunes gens qui ne vont surement pas nous aider. Je me tourne donc vers ma camarade.

Bon et bien allons y. Ça fait très coupe gorge d'après ce qu'il raconte. Pense à bien ranger tes affaires de valeur on se fait cite voler j'en ai fait un peu les frais comme tu le sais.

Nous suivons le chemin donné, enfin disons que je suis Raven qui semble se repérer bien mieux que moi ici. Je n'avais encore jamais mis les pieds dans les bas fonds. Et maintenant que je constate de mes yeux l'endroit je me dis que j'aurais du venir depuis longtemps, ne serais-ce que pour y apprendre la survie. Oui un jour je ferai ça, me balader ici et apprendre, sans prendre d'argent sur moi évidemment. Au fond je dois pas être très net. Nous arrivons à destination.

Bon ça doit être ce bâtiment. Effectivement j'y mettrai pas les pieds de moi même c'est une bonne planque. Reste a espérer qu'ils auront pas tout dépenser avant qu'on les trouve.

Je passe devant et entre dans le bâtiment. Plusieurs yeux me regarde immédiatement et je reconnais tout de suite mon petit voleur qui se retrouve bloqué entre moi et un mur. Avant que je n'ai le temps de faire un pas vers lui il bondis et réussit à me passer entre les doigts filant vers la sortie. Je m'élance en espérant que Raven réussisse à l'intercepter, sinon je ne le retrouverai jamais.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 22 Aoû - 23:21
Invité

Hayden & Raven
    pour une histoire de bourse

Toby n'en menait pas large. Il avait beau tenter de jouer les durs, c'était bien raté. En même temps, elle connaissait des histoires sur lui de l'époque où il portait des couches culottes. Elle ne pourrait jamais avoir peur de lui. De toute façon, elle provoquait les titans et se bagarrait avec des gros dans les tavernes. C'était pas le petit Toby qui allait lui faire peur. Il avait donc finit par indiquer où trouver le dit Cormick. Un endroit qui ne disait qui rien qui vaille à la jeune femme. « Bon et bien allons y. Ça fait très coupe gorge d'après ce qu'il raconte. Pense à bien ranger tes affaires de valeur on se fait cite voler j'en ai fait un peu les frais comme tu le sais. » S'il avait suivi son propre conseil un peu plus tôt, ils n'en seraient pas là après tout. Enfin, on apprenait tous de ses erreurs. Elle, peu importe le quartier, elle rangeait toujours très bien ses affaires. En même temps, elle n'avait jamais beaucoup de liquide sur elle. Et dans Karanes, elle était en relative sécurité. On la connaissait bien. Ou si ce n'était pas elle, c'était le souvenir de sa mère ou son cousin qu'on connaissait. Peu de gens ont envie de se frotter à Aiji en pleine crise de pastoucheamacousine. Une maladie dont il semble être le seul à être touché. « Vous en faites pas. Ma bourse n'est jamais à porter de main. » De toute façon, la plupart des types auraient préférés tâtées autre chose que sa bourse. Mais là encore, c'était prendre le risque de perdre quelques doigts. Raven avait appris à les briser.

Ils se dirigèrent donc vers le chemin que leur avait indiquer Toby, Raven servant de guide au lieutenant. Ils y arrivèrent finalement. « Bon ça doit être ce bâtiment. Effectivement j'y mettrai pas les pieds de moi même c'est une bonne planque. Reste a espérer qu'ils auront pas tout dépenser avant qu'on les trouve. » « Ou qu'ils aient pas divisé le butin. » Marmonna-t-elle. C'était aussi une belle possibilité. Les voleurs se réunissaient souvent pour partager leurs butins ou les récompenses. Ils devaient penser qu'ils étaient plus forts à plusieurs. Ils finissent pas s'avancer le long du bâtiment. Raven tente de repérer un type qui ressemble à la description qu'en a fait Malcal plutôt, elle reste justement quelques pas derrière lui, histoire de couvrir plus de terrain. Mais il est le premier à le rp et parvient presque à le coincer contre un mur. Mais malgré son gabarit, il est agile le voleur, et arrive à passer entre les mains d'Hayden. Raven s'élance donc, et tente de se mettre devant lui. Mais c'est qu'il est rapide et lourd, elle se retrouve entraînée par le voleur et ils tombent tout les deux. « Mais ça fait mal ! La vache ! » Et voilà qu'elle les coudes et les genoux tout égratignés. Et c'est son compter tout les bleus qu'elles risquent d'avoir. Et le fameux Cormick, tente de se relever pour repartir. Mais cette fois-ci Raven est plus rapide. Elle l'attrape par les jambes, le refaisant tomber lourdement au sol, avant de s’asseoir sur son dos. « Tu ne vas nulle part mon coco ! » Elle tourne finalement la tête vers Hayden, qui arrive vers eux. « Vous pourriez prendre le relais. Histoire que je vérifie que si je suis encore en état de fonctionnement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 23 Aoû - 12:21
Invité
Pour une histoire de bourse
Ft. Raven Graymarck
A croire qu'elle fait tout le boulot ici et que je me contente de passer pour le rigolo. Il s'en est fallu de peu mais voilà que Raven est bien installée sur le dos du jeune homme. J'éclate de rire devant le spectacle  et la rejoint. Toujours souriant malgré moi, je prend le relais et maintient le dénommé Cormick et entreprend de le fouiller. Et bingo il semblerait que j'ai un eu de chance finalement, ma bourse est la et semble encore pleine. Je la récupère et en sort environ le tiers des pièces, représentant tout de même un bonne somme, et la laisse à Cormick.

Tiens je fais pas la charité mais c'est pour avoir réussi à me chourer ma bourse là ou je veille pourtant bien dessus. Maintenant file et évite de voler les soldats, beaucoup ne sont pas aussi gentil que moi et ça a tendance à mettre en rogne de se faire piquer son argent.

Je relâche la prise sur lui et il marque un temps d'arrêt avant de s'en aller. En marchant en plus le bougre. Comme pour montrer qu'au final il a quand même gagné. Au fond il a pas totalement tord avec ce qu'il a dans sa poche maintenant. Je me tourne vers Raven qui est en train de faire l'étendu de ses dégâts. Nous prenons le chemin du retour.

Il semblerait que je vous en doive une, souhaitez-vous repartir de suite ou puis-je espérer vous offrir un verre pour me faire pardonner? Vous pensez d'ailleurs qu'il peut y avoir des tavernes pas trop mal ici?

Bon évidemment si elle accepte je compte bien ne pas lui en offrir qu'un seul. Attendant sa réponse nous continuons notre chemin tandis que je la vois réfléchir. Surement en train de se demander si ça vaut le coup de rester avec un type comme moi qui agît aussi bizarrement.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 23 Aoû - 18:27
Invité

Hayden & Raven
    pour une histoire de bourse

C'est avec soulagement qu'elle laisse le voyou à Malcal. En profitant pour plutôt voir l'étendu des dégats sur sa propre personne. Comme elle s'en était doutée, c'était surtout des égratignures et des hématomes. Rien de bien grave. Mais elle avait bien envie de frapper le dénommé Cormick pour la peine. Mais le lieutenant semble avoir une tout autre idée alors qu'il sort de l'argent de sa bourses visiblement intact pour en donner à l'autre crétin. Raven le regarde carrément avec incrédulité. « Tiens je fais pas la charité mais c'est pour avoir réussi à me chourer ma bourse là ou je veille pourtant bien dessus. Maintenant file et évite de voler les soldats, beaucoup ne sont pas aussi gentil que moi et ça a tendance à mettre en rogne de se faire piquer son argent. » Ouais pourquoi pas... Surtout que le dénommé Cormick s'en va d'un pas tranquille. Sale gosse. Elle aurait vraiment dû le frapper. Un bon coup dans les parties intimes. Histoire qu'il ne transmette sa débilité à d'éventuels enfants. Ce genre de type ne devait pas se reproduire. Jamais. Enfin, tant pis. C'est avec un soupir qu'elle reprend finalement le chemin du retour en compagnie de Hayden. « Il semblerait que je vous en doive une, souhaitez-vous repartir de suite ou puis-je espérer vous offrir un verre pour me faire pardonner? Vous pensez d'ailleurs qu'il peut y avoir des tavernes pas trop mal ici? » Boire ? Ouais non peut-être pas. Elle a plutôt envie d'autre chose là. « Offrez-moi à manger plutôt. Je meurs de faim. J'ai louper le dîner à la maison à cause de vous. » Ce qui n'était pas plus mal en fait, parce que Aiji dans une cuisine, ça fait de sacré dégât. Vraiment. Raven n'était pas beaucoup plus douée, mais elle avait du se rendre à l'évidence, il fallait qu'elle s'y mette. « Mais franchement, on devrait éviter ce genre de quartier. J'ai une réputation à tenir quand même. » Une réputation de folle, certes mais quand même. C'était surtout que si son cousin apprenait qu'elle avait trainé par ici avec un homme, il pourrait bien la tuer. Et elle n'imaginait même pas la réaction de Lightwood. … Non, il valait mieux pas. Surtout qu'elle se demandait aussi ce qu'elle faisait. Pas vraiment son genre d'aller manger avec un inconnu. Elle avait peut-être envie de lui faire un peut payer de l'avoir trainé par ici. Il fallait bien qu'elle y gagne quelque chose quand même. Et puis, elle pourrait le soûler de paroles. Ce serait toujours ça de pris. Une petite vengeance tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés
-
Sauter vers: