AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MISSION SPÉCIALE • Time to die.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Invité
Invité
Mer 4 Nov - 22:28
Invité
Time to die Si on oubliait un instant le danger constant lié à la présence des titans, Saly aurait pu énormément prendre plaisir à pouvoir sortir ainsi des murs, mais la jeune femme restait constamment sur ses gardes et ne cessait d'observer autour d'elle. Elle avait pu voir l'efficacité de leurs adversaires à s'en prendre à eux et, même si cela ne la dérangerait pas de devoir se battre, elle espérait ne pas avoir à le faire. Ce n'était plus la même chose que de s'entraîner contre un mannequin immobile. Elle avait beau faire sa forte, la blondinette n'en restait pas moins une soldate des brigades spéciales et jusqu'à présent, ses seules missions avaient été de veiller à la sécurité des cités de Sina. Cependant la remarque d'Ethan la tira de ses pensées. Une nouvelle fois il faisait une remarque sur ce qui se passait, mais la blondinette fit comme si elle n'avait pas écouté, considérant que cela ne la regardait pas. L'heure n'était pas d'attiser quoi que ce soit et elle préférait se concentrer sur ce qui les entourait. La jeune femme avait suffisamment confiance dans le jugement de son frère pour ne pas remettre ses ordres en doutes. Mais Saly ne put s'empêcher d'avoir un sourire amusé quand elle l'entendit demander qui était Hayden, après que celui-ci ai cherché à la rassurer. Il ne savait donc pas ? Cependant la plus jeune du groupe regardait du coin de l'oeil les réaction d'Hayden, curieuse de voir ce qu'il ferait suite à ce que venait de dire son camarade d'escouade. Au moins cela détendait un peu l'atmosphère.

Quand elle entendit la nouvelle, Saly ne put cacher son étonnement qu'avec une certaine difficulté. Comment ça les trois membres de l'exploration étaient vivantes ? On leur avait annoncé le contraire et c'était ce qui avait entraîné cette expédition. La jeune femme cherchait à comprendre sans poser de question, quand son regard accrocha l'immense silhouette qui approchait droit devant eux. Indéniablement, c'était un titan, personne ne pouvait le contredire. Cependant, là aussi elle n'y comprenait rien. L'une des premières choses qu'on leur apprenait durant l'entraînement était la taille moyenne de ces créatures et celui-ci devait bien au moins faire le double. C'était donc contre cela qu'ils allaient devoir se battre ? Retenant son cheval qui commençait à s'agiter en sentant le danger, la soldate observa son aîné, attendant les ordres, qui ne tardèrent pas. Elle écouta avec soin et se prépara à faire décoller sa monture en même temps que les autres. La blonde s'interdisait de réagir sur des détails, sachant pertinemment que le temps était désormais précieux. De toute façon elle n'était pas forcément la meilleure stratège et était plutôt du genre à obéir sans chercher à trouver les failles.

Galopant à côté des autres du centre, la jeune femme dirigeait le cheval d'une main, préférant garder l'autre sur son équipement, prête à l'utiliser si jamais le besoin s'en faisait ressentir, mais elle atteignit la forêt plus rapidement qu'elle ne l'aurait imaginé. Prenant ses positions, elle se fit toute petite pour ne pas se faire voir du titan et ainsi avoir plus de possibilité d'actions. Comprimée comme un ressort, Saly était prête à bondir au moindre ordre et n'arrêtait pas de scruter entre les troncs pour analyser le moindre détail. Elle avait mis toutes ses craintes de côté et se concentrait vraiment sur ce qui se passait maintenant, retrouvant le même état d'esprit que lorsqu'elle qu'elle souhaitait faire ses preuves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ethan Wideed
« military police »
+ MESSAGES : 51
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Nov - 22:48

Be brave
Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.
Que c’est long… Si long… Cette chevauchée t’épuise, tu en as marre d’avoir le cul vissé sur la selle de ton cheval. Qu’est-ce que tu t’emmerdes. Et ce sont ces sorties qui font rêver des tas de mioches ? Ce sont ces… Expéditions dans les plaines qui donnent des étoiles plein les yeux ? Le fait de voir de vastes étendues vertes, des arbres, des arbres et oh, encore des arbres tiens, quelle surprise. Ah non là bas, y’a une petite maison dans la prairie. Té. Manquerait plus qu’il y ait une Laura Ingalls qui débarque en courant avec ses deux sœurs à sa suite… Putain mais qu’est-ce que tu racontes toi là ? Tu tires une bouffée sur ta cigarette avant de la prendre entre tes doigts pour l’observer d’un œil suspicieux. Qu’est-ce que c’est que cette merde ? Ils te l’ont fourrée à quoi cte clope ? Tu débloques ou bien ? Tu hausses les sourcils et fais une moue dubitative avant de la jeter sur le sol, où elle finit par être piétinée sous les sabots de la monture de James. Tu fais un clin d’œil à ce dernier, et te retourne pour regarder à nouveau devant toi.

Une fusée rouge traverse soudainement le magnifique ciel bleu, et la formation dévie, suivant les ordres du lieutenant. Tu retiens une nouvelle remarque cinglante. Tsé. Ça évite les Titans et ça revient quand même avec moitié moins d’effectif que prévu. C’est quoi ce bordel sérieusement ? Comment ils font pour se faire défoncer alors qu’ils passent à côté ? Tu secoues la tête et soupires. Tu t’en fous en fait. T’en as rien à branler de leur système, tout ce que tu veux, c’est ne pas rejoindre les rangs des morts…. D’ailleurs en parlant de morts… En voilà trois qui reviennent à la vie. Apparemment. La jeune messagère revient voir le lieutenant, visiblement secouée. Karhlya, Iliana et Astrid sont de retour. Ben tiens. Ça te fait une belle jambe. « Magnifique. Les mortes sont en fait vivantes, cette expédition et ces beaux discours n’auront servis à rien. » Tu grinces des dents. Non mais sérieusement c’est une blague là ? On te fait chier des bulles toute la mâtiné, on t’emmerde dans les couloirs. On est prêt à te flanquer une raclée parce que tu oses dire ce que tu penses. T’as eu les oreilles agressées par les pleurs, les babillements et les hurlements de rage. Les promesses de vengeance à la con, les sermons et les insultes. Et voilà que ces trois femmes reviennent parmi vous comme des fleurs, comme si elles avaient décidé de camper hors des murs et revenaient d’une soirée marshmallows grillés autour d’un feu de camp. Té. Quelles conneries. « Vous récupérez vos morts à chaque sortie, comment cela se passe ? Oh finalement c’est pas plus mal, pour une fois vous reviendrez peut-être avec plus d’effectifs que ce avec quoi vous étiez parti… » C’est ignoble ce que tu viens de dire, mais tu t’en moque. Derrière toi, tu entends James murmurer et grogner quelques mots à ton encontre, mais tu ne lui réponds pas. Tu défis le regard de cet homme, ce lieutenant, qui semble ne rien comprendre à la situation, tandis que derrière toi, un brouhaha se fait entendre.

Des cris. Des bruits de chute. Des grondements sourds… Tu finis par tourner le regard. Ton visage se fige tandis que tu vois au loin se dresser le gigantesque titan. Cette chose est immense. Cela te coupe momentanément la chique. Tu regardes le monstre avancer vers vous. Ton corps entier se tend. La peur, passe, passagère. Là voilà déjà qui file. Pourquoi aurais-tu peur de cette chose informe, ce bouffeur d’hommes ? Tu es fort, tu es très fort. Tu as confiance en tes capacités. Tu ne mourras pas. L’une de tes mains empoigne une lame, prête à la sortir, mais, docile, tu attends les ordres. Tu aimes faire ton malin, mais tu connais tes limites. Tu ne vas pas te jeter à corps perdu dans cette bataille. Ici, au centre, tu es en sécurité… Ou du moins tu l’étais jusqu’à ce qu’Hayden l’ouvre. « Le combat est engagé on va devoir faire avec. On doit aller dans la forêt derrière le titan, sinon on va tous y passer, et pareil en battant en retraite. Que la section de recherche passe par le flanc doit du titan et se réfugie dans les bois en attendant son arrivée, ils auront le loisir de l'observer et d'agir. Le centre les suivra et se déploiera ensuite pour couvrir l'arrivée d'éventuels autres titans, la caporal Hogden fera de même sur le flanc gauche une fois dans la forêt. L'avant garde doit se replier petit à petit dans les bois aussi afin de profiter des arbres pour le combat et des renforts. Une fois la manœuvre terminée, que nos rescapées surprises et les blessés me rejoignent entre le cordon de sécurité et la section de recherche. Pour finir j'envoie une première vague de renfort à l'avant garde, toi là, Ethan c'est ça? Vas y avec ton pote et ces trois gars de la garnison. » Tu souffles, fort, afin qu’il t’entende. Putain. Ça y est, voilà que tu vas devoir jouer avec le feu. Bordel de merde pourquoi il t’envoie là bas ce connard. Tu lui lances un regard glacial et tu surprends son regard fixé sur toi. Ah c’est donc pour ça… Il ne t’aime pas, tu le sens, tu le vois dans sa manière de te reluquer. Quoi, qu’est-ce qu’il a le blondinet, il a peur que tu lui piques Saly ? Té. Il a de quoi avoir peur, avec sa gueule de mangouste là… Tu soupires une nouvelle fois, avant de lui balancer une réplique cinglante. « A vos ordres… Lieutenant. » Tu appuies sur ce mot avec force, lui indiquant de ce fait que tu ne le portes pas non plus dans ton cœur. « J’espère au moins que vous saurez garder Saly en vie… Ne la perdait pas…. Ne faites pas la même chose qu’avec ces trois femmes… » Tu lui lances un regard appuyé, souriant de toute des dents. Puis tu te tournes vers Saly. « Ne t’en fait pas ma jolie ! Je reviendrais ! Et lorsque nous serons rentré on fêtera notre victoire sur ce titan ! Et maintenant, tu vas pouvoir me voir entrer en action, admire le spectacle ! » Tu lui lances un clin d’œil avant de lancer ton cheval au galop, direction l’avant garde.

« Putain Ethan… Tu voulais pas la fermer ? Regarde dans quel pétrin tu nous as fourré… » Grogne James à tes côtés. Tu hausses les épaules. « De toute manière il nous aurait quand même envoyé au casse pipe à un moment ou à un autre cet abruti. Que veux-tu que je te dise, ma tête ne lui revenait pas. » James soupire. « De toute manière, ta tête ne revient à personne. » Tu souris, agrippant tes poignets. « C’pas faux. » Te voilà arriver à la hauteur de l’avant garde. Bah tient. Tu sens que tu ne vas pas mieux t’entendre avec ceux là. T’as le mec qui voulais te casser la gueule tout à l’heure, pis l’autre là qui a défoncé le mur… Enfin bref. T’es pas vraiment bien entouré. Ah puis si en fait, y’a cette nana là, plutôt joli malgré la puanteur qu’elle dégage et sa tête de déterrée. Elle a pas l’air trop en forme, elle est dégueulasse, mais elle crise pour avoir du gaz. Té. Ces gens… Tu lances un regard vers James qui hoche la tête. Bien, ça va être drôle, tu vas jouer à l’appât pour la première fois de ta vie… Tu balances tes grappins dans la première jambe qui passe à ta portée, puis tu te laisses glisser. Tu entends ton ami faire de même derrière toi. Quant aux autres membres de l’avant garde, tu ne sais pas ce qu’il foute. Tu lances à nouveau tes grappins, tire du gaz, décroche, tire, file… Tu es rapide, agile. Tu montes le long du corps du titan, lame à la main. Tu évites ses bras puissants qui te menacent. Tu sais que tu ne dois pas le tuer, que tu dois l’amener vers la forêt. Mais cette bête là, il semble bien qu’elle soit attirée par la bonne femme qui est à ses pieds. Tu arrives au niveau de son visage, et, frustré de voir qu’il ne se dirige pas là où il devrait aller, tu lui plantes ta lame dans l’œil, avant de te poser en équilibre sur celle-ci. « Bah alors mon grand, on est amoureux ? » Tu lui craches dessus. « Ça va tu m’as bien vu là ? Allez suis moi connard. » Un cri. Tu te dégages avant que le monstre ne t’attrape. Tes grappins sont tirés en direction de la forêt. James te hurle une bordée de juron mais tu lui réponds par un sourire. « Ça marche vieux ! Il nous suit ! » Et celui-ci te répond. « Je le vois bien que ça marche ! Maintenant tire toi ! » En effet, derrière vous, le monstre se dirige droit vers les arbres feuillus…



(c) AMIANTE

_________________
Ouh Darling !
Next time? There won't be no next time! I apologize even though. I know its lies. I'm tired of the games I just want her back. I know I'm a liar. If she ever tries to fucking leave again.•• »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seven Iceveins
« wings of freedom »
+ MESSAGES : 1241
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Nov - 22:51
I'm alive.
All
Say it with me. I'm alive I'm alive, well you're dead inside, I'm a slap in the face, to your lullaby, got your all come down 'Cause your living alive my friend. I'm alive I'm alive ▬ SHINEDOWN

Iliana ne dit rien. Tu baisses le regard durant une fraction de seconde. Tu ne l’aurais quand même pas perdu en route au moins ? Genre pendant que tu speedais ton cheval comme une forcenée ? Non mais parce que tu n’est pas une formidable cavalière, tu aurais très bien pu la faire tomber sans t’en apercevoir. Ah non c’est bon. Son bras est toujours serré autour de ta taille, cela te rassure. Tu ne regardes pas où se dirige Karhlya, tu supposes qu’elle te suit, ou du moins qu’elle va retrouver son groupe. Toi, tu n’as d’yeux que pour Kelsier…. Mouais bon. En même temps, tu ne connais pas énormément de monde dans l’exploration, peut-être aussi pour ça que tu te diriges vers lui… Non, tu n’as pas d’excuse. Tu as envie d’aller vers lui pour… Pour quoi au juste ? Le rassurer ? Lui dire que tu es là, saine et sauve, ou presque ? Lui dire qu’il n’a pas perdu un de ses soldats, que tu as été forte, que tu es toujours en vie finalement… Non il y a plus encore. Tu as besoin toi aussi d’être rassurée, de voir ses yeux se poser sur toi, pour te sentir plus… Vivante ? Être sur que tu es de nouveaux parmi les autres… Tu as besoin de sentir sa force, une étreinte, quelque chose de sa part qui te ferait penser que non, tu n’es pas qu’un simple soldat qu’il peut remplacer en un claquement de doigt. Que tu es plus que ça, qu’il s’est attaché à toi… Mais finalement, la réalité est tout autre.

Il tourne les yeux, et les talons. Il rejoint son escouade, leur lance une tripotée d’ordre, et lorsque, enfin tu te retrouve à son niveau, le voilà qui revient vers toi, fonçant, et braque de nouveau les yeux sur toi. Toi qui t’attendez un soupir de soulagement, une parole… Tu ne sais pas, non certes pas gentille, tu connais Hodgen, il n’est pas du genre à se laisser aller dans l’émotion et le mélodrame... Mais tout de même, quel accueil. « Eïvinnd ! Vous êtes en retard, soldat. Rejoignez l'arrière, il semble que Malcal vous réclame. On va s'occuper de ce Titan. » Tu le contemples pendant quelques secondes, incapable de parler, avant de hocher la tête. « Ravie de vous revoir aussi Caporal. » Ta voix claque, sèche. Tu le sais bien, que ce n’est pas méchant ce qu’il vient de te dire, qu’il fait ça pour te mettre en sécurité. Qu’au fond de lui, il doit être ravi de te voir…. N’est-ce pas ? Tu essayes de t’en persuader. Mais face à son visage froid et impassible, tu as du mal de remarquer quoi que se soit. Se ficherait-il de toi comme une guigne ? Tu ravales un commentaire acerbe. Ce n’est ni l’endroit et surtout pas le moment pour commencer une nouvelle bagarre avec ton supérieur. Tu soupires et reprends les rênes. «  Bien Monsieur. J’y vais de ce pas. » Tu ne discutes pas ses ordres pour une fois. Autant à Karanes tu avais fait ta tête de mule et tu étais retourné l’aider, autant là tu sais que tu ne pourras rien faire. Tu as trop mal, et ton bras est immobilisé. Tu talonnes ton cheval, mais ne peux t’empêcher de te retourner pour le regarder une dernière fois tandis qu’il tire une lame. « Faites attention s’il vous plait… Je ne peux pas veiller sur vos fesses aujourd’hui… » Tu esquisses un faible sourire avant de te lancer au galop en direction de la forêt. Tu déglutis difficilement… Finalement, tu as peur pour lui… Tu espères qu’il reviendra entier, et surtout en vie…

La forêt n’est plus très loin, tu vois là bas, plusieurs soldats, blessés et médecins, agglutés près d’un tronc. Tu t’y diriges et finis par passer la lisière au trot. Ton cheval semble apprécier le fait de pouvoir s’arrêter. Tu laisses Iliana descendre et entreprends de te laisser glisser laborieusement sur le sol. Tu manques de te casser la gueule, mais un contact chaud et doux réussit à te maintenir debout. Tu te retournes pour faire face au lieutenant. « Hayden ! » Tiens quelle surprise ! Ou pas d’ailleurs. Kelsier t’avait prévenue. « Merci pour m’avoir aidé à rester debout, je ne tiens plus sur mes jambes. Il faut dire que je me sens un peu cassée de partout… » Tu essayes de sourire, tu es heureuse oui, tu es vivante, tu retrouves des gens que tu aimes, cela te fait un bien fou. Mais au fond de toi, tu sens ton cœur se serrer. Tu as peur pour ton supérieur… Surtout que tu entends des cris et d’autres bruits hors de la forêt. Tu frissonnes, tu as froid, et regardes autour de toi.  « Ça va Iliana ? Tu vas pouvoir t’allonger pour que les autres te soignent… » Puis tu te tournes à nouveau vers Hayden, le regardant et lui parlant comme si rien ne s’était passé. « Qu’est-ce qu’il se passe ici ? Deux sorties en deux jours, c’est pas habituel. Et pourquoi il y a des soldats des Spéciales et de la Garnison ? » Tu te frottes doucement le visage. Tu es fatiguée bon sang, et ce bleu, immense qui te donne mal au crâne… Pour autant tu ne veux pas t’allonger, tu as besoin de comprendre ce que signifie tout ce bordel. « Oh. Tu n’aurais pas de l’eau ? Je crève de soif, et je crois qu’Iliana aussi. »




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 7 Nov - 12:17
Invité
     

Dylan ♦ les autres

Time To Die
Le trajet te semble interminable, tu écoutes les autres discuter d'une oreille distraite, j'aimerais que les choses bougent un petit peu plus et surtout que les zigotos autour d'elle prennent les choses avec plus de sérieux. Ils rêvent d'étudier ce titan comme si se n'était pas un monstre sanguinaire, mais un être totalement inoffensif. Il a tué des soldats bordel, il a tué ma cousine et elle, elle voudrait qu'on l'épargne, qu'on lui fasse un câlin peut être aussi. Ma mâchoire se serre, je agrippe aux rênes sur cheval et la douleur m'empêche de me retourner pour lui hurler dessus. Nous approchons enfin d'une forêt, cela change après ces paysages plats que nous avons parcourus jusqu'ici. Seulement soudain, un murmure se répand comme une trainée de poudre dans les rangs et mon cœur se gonfle, la joie ballais la tristesse et la colère. Les filles sont en vie, Karhlya est en vie et même si je ne comprend pas comment cela peut être possible, je ne peux d'être heureuse. Je respire profondément, nous allons rentrer en ville en sécurité derrière les murs et après une longue explication nous pourrions fêter le faite qu'elles soient vivante. J'étais euphorique, mais j'étais aussi terriblement naïve il faut croire, car soudain un tremblement se fit ressentir à travers les sabots de ma monture, un bruit atroce se fit entendre et il me fallut un moment pour comprendre qu'il s'agissait d'arbre qui se font fracasser. La peur vint remplacer tout autre sentiment, alors que devant nous se redressait le titan que l'on nous avait décrit, si grand que même l'arrière ligne devait le voir clairement. Je déglutis difficilement, si un petit titans ne me faisait pas totalement peur, celui là me terrifiais. Je jetais un coup d’œil autour de moi et ne fus pas surprise de voir non pas de la terreur dans le regard de mes camarades, mais plutôt de la joie, de l'anticipation, vraiment je ne comprenais pas ces trois personnages qui ne semblait pas voir le danger que ces monstres représentaient. Les ordres arrivèrent rapidement, ils nous fallait foncer dans la forêt pour nous mettre à l'abri pendant que les autres attaquaient le colosse. Eden partit rapidement et je me retrouvais à l'arrière, nous étions plusieurs de la garnison à les suivre, à lancer nos montures peu habitué à ce rythme.

L'orée des bois n'était plus très loin, mais le titan également, cela allait être juste, mais s'était encore faisable. Du moins, je le pensais vraiment quand Garisson, ce gros plein de soupe qui nous avait attaquer à la taverne quelques semaines plus tôt décida que s'était le meilleur moment de paniquer et de choisir que finalement il ne voulait pas être là. Soudain alors qu'il se trouvait devant moi, il s'arrêta en scrutant le monstre. GARISSON QU'EST CE QUE TU FOUS ? Je m'approchais de lui, j'allais le forcer à repartir, il n'allait pas nous emmerder dans un moment pareil, surtout que je ne comprenais pas le pourquoi de sa présence ici. Je n'étais qu'à quelques pas de lui, j'allais lui prendre les rênes et mener son cheval dans les bois, quand il décida de ne plus jouer à la statue, soudainement, il fit demi-tour son regard était fou, il paniquait totalement et je savais que rien ne pourrait le raisonner pour le moment. Se que je n'avais pas prévu, c'est qu'il me foncerait dessus comme s'il ne me voyais pas, il avait lancer sa monture à toute vitesse et je n'eus pas le temps de me décaler pour le laisser passer, il me percuta, Onyx paniqua et s'ébroua violemment me faisant tomber au sol, ma main blessé se cogna contre un pierre rouvrant la blessure et le bandage s'imbiba de sang et ma tempe tapa fortement au sol, la douleur explosa dans mon crâne et j'eus le souffle couper. Bordel de merde. Je me relevais lentement, la tête me tournait et je cherchais un moment mon cheval qui malheureusement avait fuit dans la forêt apeuré.

GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 7 Nov - 18:17
Invité
La Vie Est Un Jeu
La vie et la mort sont soumises à la destinée. Karhlya & Astrid & Iliana
Astrid à lancé notre monture dans ces derniers retranchement pour réussir à rejoindre l'avant garde et la seule peur que j'ai c'est qu'elle finisse par s'écrouler épuisé. Chaque galop est une torture pour moi car les vibrations résonne dans mes côtes cassés. Pourtant je serre la mâchoire, je la laisse faire et de toute façon le bruit du titan derrière nous me donne plus envie d'encourager le cheval à aller plus vite plutôt qu'autre chose. Je souffle quand elle rejoint son unité, on a réussit, bien sur rien n'est encore gagné, le monstre est toujours derrière nous, pourtant, je me sens en sécurité, nous ne sommes plus perdue, nous ne sommes plus seules et même si je ne comprend pas la présence de certains, nous avons une chance accrue de rentrer à la maison. J'écoute à peine l'échange entre Astrid et son Caporal, je respire doucement alors que la tension s'apaise un peu, tous ce que je saisis de la conversation, c'est que l'on doit se rendre au centre, allez voir Hayden et je suis heureuse qu'elle n'insiste pas pour ce battre, nous ne sommes pas en état toutes les deux d'affronter le titan.

On repart alors, direction la forêt, direction les médecins et je souffle quand enfin le cheval s'arrête pour de bon, je me rend compte que je suis complètement crispé sur la selle et il me faut quelques secondes pour me détendre, pour me souvenir comment bouger mes muscles et alors avec lenteur je commence à descendre, je souffle fort pour laisser évacuer la douleur et pousse un petit cris de surprise quand deux mains se pose sur ma taille, en relevant les yeux je croise ceux d'Hayden et souris doucement. Merci ! Je recule de quelques pas alors qu'il aide Astrid à descendre et de nouveau je me retrouve perdu dans mes pensées, vaguement, je me demande si je ne suis pas en état de choc, mais je ne vais pas plus loin dans mon questionnement, car Astrid se retourne vers moi, je lui souris, heureuse d'être en vie et finis même par éclater de rire à sa remarque. Je pense que tu devrais toi aller t'allonger, je n'ai qu'une ou deux côtes cassés, tu es plus abimée que moi. Bon là je joue ma fière, car en vrai, mes côtes me brule atrocement et je donnerais tout pour aller m'allonger et dormir de longues heures, mais pas encore, pas tout de suite. Surtout quand on parle d'eau, ma gorge s'assèche soudain et je me dis que je pourrais boire des litres et des litres avant de me sentir mieux. Je sursaute de nouveau quand je sens un bras se passer autour de mon épaule, mais me détend aussitôt, Allan est prêt de moi, je me blottis contre lui et soupire alors en reportant mon attention sur le combat en cours.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 9 Nov - 22:12
Invité

Don't leave me.


La chevauchée continue. Rapide et pourtant si lente. C'est que ce Titan si spécial ne daigne pas à pointer son nez. Tu n'en aperçois même pas un morceau de pied, de bras... Pourtant t'aimerai bien mater ses jolies fesses bien rebondies quoi ! Tu soupires tandis qu'Eden se rapproche de toi. " Faudra être plus rapide. Hors de question que cette bande de barbares ne casse mon nouveau jouet avant que j'ai pu l'essayer. Il est intelligent … je l'ai vu agir. Il est spécial... " Bawé. Tu opines immédiatement la tête. C'est ça qui est génial avec cette rousse. Vous avez les mêmes idées, la même passion. Bon ok, elle est peut-être un peu plus chtarbée que toi, mais dieu que tu t'entends bien avec... Alwan ne comprend pas cette passion qui vous anime. Lui c'est le chef, c'est pas trop le scientifique de la bande. Tu souris. Eden et ses Titans... Si elle pouvait elle ferait de ces montres ses animaux de compagnies. M'enfin. Elle s'attirerait les foudres de tout le monde si elle faisait ça, et tu es certain qu'elle finirait sur un bûcher, entourée de villageois hurlant leur haine entre deux " HÉRÉTIQUE ! " ... Oulà... A quoi tu penses là Gem? Tu es partis trop loin. Tu te racles la gorge avant de sourire à nouveau. " T'en fais pas la rousse. On l'aura ce Titan ! Quitte à attacher Aiji et ses amis autour du tronc d'un arbre avec mes filins s'il le faut ! "

Le voyage continue. Interrompu de temps à autre par de minces volutes de fumées dans le ciel. Aucun Titan en vue. Rien pour égayer cette journée. C'est long. Si long... Tu as arrêté de gigoter sur ton cheval lorsque tu as finis par remarquer qu'il ne restait même plus une miette de cookies, ni du moindre autre gâteau dans ton sac. Et faire une route sans sucrerie, sans rien avoir à manger, c'est insupportable. Tu te maudis d'ailleurs d'avoir distribué tous tes cookies avant de partir. Ton ventre grogne, manifestant son mécontentement tandis que tu grommelle. " C'est trop calme... J'aime pas trop beaucoup ça... J'préfère quand c'est un peu trop plus moins calme..." Même Eden a perdu son entrain. Elle soupire. Bruyamment. " C'est la mission la plus naze de l'histoire des missions … je sais pas moi … on pourrait pas juste avoir un Titan .. n'importe lequel rien que pour ... " Elle s'interromps dans sa phrase alors que des cris retentissent. Mais tu es bien trop occupé à te chamailler avec ton jumeau pour t'en rendre compte. " ALWAAAAAAAAN.... Alwan t'as pas un truc à manger j'ai faim moi... " Tu commences à bouder lorsque tu remarques qu'il ne te prête pas attention. " Alwawa donne la becquée à ton frère sinon je le dis à ma... " Tu te coupes dans ton élan lorsque tu entends des arbres se fracasser au loin, et Eden commencer à hurler. " Yihouuuuuuuuuuuuuuuuu ! Hé Gem' t'as vu sa taille, dis tu l'as vu ? Il est énorme il dépasse largement les trente mètres ! Regarde comme il court vite ! Tu le vois dis, hein ? Tu le vois ? Tu crois que je pourrais le toucher ? J'en veux au moins un petit bout pour le mettre dans le labo .. en souvenir. On l'accroche au dessus de la porte, qu'est-ce que t'en dis ? " Et la voilà qui s'élance sans attendre les ordres en direction de la forêt...

" Eden attend moi ! " Tu hurles et ris toi aussi de ton côté. Ce titan est juste énorme ! Il est immense, génialissime ! Tu espères qu'Aiji ne va pas trop faire des siennes, sinon promis tu vas le saucissonner avec tes câbles jusqu'à ce que vous ayez trouvé votre bonheur ! " Attend, attend, moi aussi je veux en profiter ! Moi aussi je veux le tâter ! " On dirait un gosse devant le sapin de noël et découvrant la hotte remplit de cadeaux tiens.  Oh oui ! On le mettra sous une cloche, comme un petit trophée ! Puis on le vénérera ! En espérant qu'il nous apprenne plein de chose ! Tu veux prendre quel bout? Pas un oeil s'il te plait, on se sentirait drôlement observer... Une main peut-être? Ou les deux c'est mieux, parce que les mains ça va par deux, ça forme une paire... " Ta monture entre dans les bois, et tu lances tes grappins à la suite d'Eden, ignorant les ordres d'Alwan au loin, qui s'époumone. " On l'a dépassé .. si j'ai bien calculer mon coup il va passer juste en dessus de nous. Je pourrais même lui sauter dessus ! Tu viendras avec moi Gem', hein dis ? " Tu souris et t'appuies sur elle. " Bien sûr très chère tout ce que tu désires. Assures toi juste de ne pas te faire gober sinon Alwan m'en voudrais durant tout le reste de ma misérable existence... "

Tu ris. Vous voilà tous deux en train trépigner sur la branche, attendant avec hâte le passage du monstre. Eden babille. Son large sourire ne la quitte plus désormais. Et pourtant, alors que tu regardes à nouveau vers le monstre, un hurlement de rage sort de ta bouche. " NOM D'UN TITAN NON MAIS TOI LÀ BAS QU'EST-CE QUE TU FOUS ? L'ABIME PAS ESPÈCE D'ORCHIDOCLASTE !!! " Tu enrages lorsque tu vois ce soldat des spéciales rendre le titan borgne. " NODOCÉPHALE ! COPROLITHE ! ALBUROSTRE ! " Et voilà que tu époumones sur ces deux soldats qui filent à travers la forêt tandis que le Titan les suit. Tu remarques tout de suite que ce truc va littéralement arracher l'arbre sur lequel vous vous tenez, Eden et toi. De ce fait, tu tires tes grappins sur la Titan, prêt à l'examiner sous toutes les coutures. " Allez ma vieille ! Il est temps d'aller faire coucou ! " Et tu t'élances vers le monstre, passe devant son unique oeil et agite la main. " AH QUE COUCOU TOI ! " Tu virevoltes, esquives ses dents et finis par te poser sur le sommet de son crâne. " T'en fait pas ptit gars ! C'est juste une visite de routine ! La barjo rousse et moi même on va juste t'ausculter pour voir si tu vas bien ! On a même ramener le thermomètre au cas y'a quelque chose qui cloche pas vrai Eden? " Dis tu avec un grand sourire tout en sortant une lame. Puis tu commences à réfléchir à voix haute. " Bon ma rouquine adorée, par quoi commence t'on? On a bien vu, il est pas normal, il est bien trop grand. Pis il agit bizarrement. C'est pas un Titan normal. Mais c'est pas non plus un déviant... Tu me crois si je te dis que j'ai l'impression qu'il a choisit délibérément ces trois femmes? Comme une gosse choisirait une poupée parmi ses jouets? "
(c) Colyn


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 13 Nov - 16:11
Invité
Time to die × ft.# Le monde



Être le plus censer d'un groupe de fou c'était bien non ? Parce que c'est un peu la manière dont se sentait Alwan à voir le regard étonné et en colère des soldats de la garnison qui les accompagnaient. Oh bien sûr il avait l'habitude, tout le monde n'adhérait pas aux idées du bataillon de recherche. Il espérait juste que personne ne sauterait à la gorge d'Eden ou Gémaël d'ici la fin de la mission, il se réservait ce droit. "C'est trop calme... J'aime pas trop beaucoup ça... J'préfère quand c'est un peu trop plus moins calme…" Gémaël et sa parfaite maîtrise du français … "C'est la mission la plus naze de l'histoire des missions … je sais pas moi … on pourrait pas juste avoir un Titan .. n'importe lequel rien que pour ..."  Yep, c'est définitivement trop calme, pour une fois Alwan est bien d'accord avec eux. Il soupire aussi et sort un biscuit d'un de ses sacs de selle, c'est qu'il y a pensé pendant la panique générale du départ, bon c'est pas les fabuleux cookies de son frère, mais ça dépanne quand même. "ALWAAAAAAAAN.... Alwan t'as pas un truc à manger j'ai faim moi…" Le gouffre humain l'avait vu malgré sa grande discrétion, il lui aurait sans doute accordé son souhait mais lui, contrairement à Gém', avait entendu les cris. "Alwawa donne la becquée à ton frère sinon je le dis à ma..." Le caporal fit signe à son frère de se taire en pointant l'horizon devant eux. "Yihouuuuuuuuuuuuuuuuu ! Hé Gem' t'as vu sa taille, dis tu l'as vu ? Il est énorme il dépasse largement les trente mètres ! Regarde comme il court vite ! Tu le vois dis, hein ? Tu le vois ? Tu crois que je pourrais le toucher ? J'en veux au moins un petit bout pour le mettre dans le labo .. en souvenir. On l'accroche au dessus de la porte, qu'est-ce que t'en dis ? Et bien sûr Eden est déjà en train de s'élancer au galop, très vite suivi de Gémaël … D'expérience Alwan sait qu'il faut mieux éviter de les laisser seul en mission, surtout une mission comme ça, ils vont aller foutre un boxons monstre. Mais d'un autre côté il est bien obligé de s'assurer que les autres membres provisoires de son escouade s'en sorte. Alwan soupira alors qu'il faisait signe aux autres de partir devant les rejoindre, lui fermant la marche.

Alors qu'ils approchaient des bois, un des soldats eut la bonne idée d'être pri d'une crise de panique à la vue du titan, impressionnant il est vrai mais pas de quoi faire cligner des yeux un caporal non plus. Un énième soupir et il s'élança vers le poids mort, comme s'il avait besoin de ça avec les deux zigotos hors de sa périphérie. Apparemment il n'était pas le seul à se sentir responsable des boulets. Sauf que quand on sait pas tenir sur sa monture on évite de jouer les héros … C'était plein de bons sentiments mais pas vraiment intelligent. Au moins le boulet numéro un avait détalé, bon dans le mauvais sens et avait faillit le bousculer lui aussi, s'il n'avait pas les excellents réflexes qu'il avait. Alwan lança donc sa jument au galop vers la soldate à terre, membre de la garnison, il n'avait rien contre eux, mais il était content de ne pas les avoir sur le dos en mission. "Hey, on se redresse princesse, on n'est pas ici pour dormir." Alwan avait beau être très gentil, une fois en mission en terrain hostile avec des titans pas loin il fallait mieux faire son boulot ! Le caporal arrêta sa monture à côté de la jeune femme, il pouvait dire sans aucun doute qu'il était blessé et il ne l'imaginait pas se battre avec une main en moins. Il soupira et lui tendit le bras. "Allez dépêche toi, grimpe." Une fois hissée derrière lui, il lança sa jument au galop vers l'escouade restait en retrait d'Hayden. Il espérait sincèrement ne pas regretter son choix de laisser Gémaël et Eden gérer seuls le titan, faire confiance à ses hommes, c'était bien ça le dicton des grands stratèges ? Le Caporal arriva rapidement, pas assez à son gout, à rejoindre le groupe en retrait, s'arrêtant uniquement une fois devant le lieutenant. "J'ai une blessée et deux timbrés partis seuls affronter la bête, c'est maintenant pour les ordres de dernières minutes."

code by lizzou × gifs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 14 Nov - 12:32
Invité
Mission spéciale : Time to die
Ft. Beaucoup d'autres

J'attends les rapports de tout les groupes afin d'avoir confirmation que mes ordres ont étés respectés. Cette position me déplaît vraiment, on va devoir décrocher en vitesse très bientôt, mais ce titan est une trop grosse menace si l'on s'en va comme ça. Alors que je commence à réfléchir à la suite des événements, un premier cavalier arrive depuis la position de Kelsier. Il me faut un moment pour remarquer qu'il y a deux cavalières que je reconnais comme étant Astrid et Iliana. Je me dirige vers elles et réceptionne Astrid alors qu'elle manque de tomber. Je jette aussi un coup d'oeil à l'autre fille, qui est déjà prise en charge par Allan qui la connait bien. Je reporte donc mon attention sur Az' qui me bombarde de question.

Tu m'étonnes, tu reviens d'entre les morts Az' faudra me raconter ton histoire quand on sera au chaud. Quand à la sortie disons que beaucoup étaient près a y retourner contre les ordres, alors une expédition a été montée sur le volontariat, et nous voilà. Le but était de trouver et abattre le titan, ou l'observer pour la section recherche. Et comme aucun autre haut gradé n'a voulu venir c'est moi qui doit donner les ordres. Ne t'en fait pas pour ton caporal, il surveille nos arrières.

Malheureusement je ne peux accorder beaucoup plus de temps à Astrid tandis que de nombreux rapports me parviennent. Je demande rapidement à Saly d'aider Astrid et j'écoute ce que mes messagers me rapportent. La section recherche est partie comme un boulet de canon sans écouter les ordres mais par chance sont partis ou je le souhaitai, les combats font rage avec le titan et l'avant garde, j'ignore s'il y a des pertes. Et pour finir mon cordon de sécurité m'annonce de que nombreux titans de toutes tailles se dirigent vers nous et sont même pris dans des combats. Comme je le sentais la situation commence à craindre vraiment. Puis je vois débarquer Alwan avec une soldate de la garnison blessée, il la dépose et viens me voir pour de nouveaux ordres.

On va devoir partir, des titans arrivent de partout si on reste on va y rester. Rejoins l'avant garde et ta section et dit leur que l'on doit décrocher en vitesse et d'innover de quoi ralentir le titan si on veut pas l'avoir sur le dos. Messagers ! Dites à l'arrière garde de se replier, on s'en va que tout le monde rejoigne son groupe et on rentre.

Il ne me reste plus qu'a espérer que tout le repli se fasse sans trop de pertes. Notre situation est précaire, j'ai peur que nous soyons piégés et surtout que l'avant garde et la section recherche n'arrivent pas à se retirer du combat avec le titan hors norme. Comme nous n'avons pas assez de chevaux pour tout le monde plusieurs doivent prendre un second cavalier aussi. Allan prend Iliana derrière lui tandis que je prend Astrid. Quand a la fille de la garnison je la fait monter derrière Silver puis nous nous mettons en route alors que mes hommes reviennent dans les rangs.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shifter
« pnj »
+ MESSAGES : 3
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Nov - 16:02


Hello Baby
Keep it secret
Le vent siffle aux oreilles de l'inconnu. Les sabots du cheval martèlent le sol dans un rythme régulier. Au loin, des bruits se font entendre. Un combat fait rage. Des cris. Des hurlements. L'écho des voix, de la rage des soldats, se propage dans l'air. Au loin, se dresse un titan, gigantesque, immense, dépassant les trente mètres. Du jamais vu. Un cas particulier, un cas que la section de recherche rêverait d'étudier sous toutes les coutures. Mais certains secrets valent mieux d'être gardés...
Les soldats sont regroupés autour de la bête immense. Garnison, exploration, spéciale, section de recherche... Tous sont ébahis par cette espèce hors du commun. Lames à la main, certains sont prêt à en découdre avec lui, visages fermés, tandis que d'autres l'observent et l'admirent, des étoiles dans les yeux. Il est étrange ce titan, tant de chose à apprendre sur lui.... Sur le pourquoi du comment... Pourquoi n'a t'il pas digérer ces femmes... Pourquoi semble t'il posséder quelques caractéristiques... Humaines? Oui, parce que c'est à cela que pense la section de recherche. Il semble... Intelligent comparer aux autres estomacs sur pattes. Il a... Choisit ses victimes. Fait étrange... Il faut donc en apprendre plus sur lui... Malheureusement tout ne se déroule pas comme prévu...
Un autre titan jailli soudain d'entre les arbres dans un vacarme assourdissant précédé d'un éclair. Les soldats s'affolent. Les chevaux hennissent. Brusquement, c'est le chaos. Le nouveau venu est grand, mais pas aussi grand que le premier. Mesurant un peu plus de la moitié de sa taille, il possède de longs bras semblable à ceux d'un chimpanzé. Il saute d'arbre en arbre, dégageant quelques soldats gênants, puis finit par agripper le monstre. Il lui grimpe dessus jusqu'au niveau du cou, agilement grâce à ses bras puissants... Et finit par lui lacérer la nuque. Ses crocs s'enfoncent, déchiquetant la chair tandis le géant s'effondre sous les cris des chercheurs. Plusieurs soldats s'élancent vers ce nouveau titan, mais celui-ci les balaye de la main avant de se retourner. Quelques pas... Et voilà qu'un épais nuage blanc s'élève, et lorsqu'il se dissipe... Plus aucune trace de l'individu...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Sujets similaires
-
» Une Nuit dans l'Enfer Juif: 1945 [Mission spéciale #1 : Time Crisis] [Ft Barry Allen, Reverse-Flash, Ace]
» Emission Saint Seiya du Club Dorothée (avec vintage dedans)
» Fort Boyard 2008 - Émission 07 - Équipe Spéciale acteurs
» Fort Boyard 1991 - Émission 27 - Équipe Spéciale animateurs d'Antenne 2
» EMISSION 11 (29/12/2012) - Équipe Anne-Gaëlle Riccio - Spéciale Nouvel An

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés
-
Sauter vers: