AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EDWYN ▬ Quand le passé fait défaut...

Invité
Invité
Ven 31 Juil - 13:32
Invité

Edwyn Nevan
Ft. Thomas Brodie-Sangster

Nom ▬ Nevan. C'est juste un nom de famille parmi tant d'autres. Il ne te rend ni fier ni honteux, ton père est quelqu'un de bien, il y a mieux, mais t'aime ce patrimoine qu'il te donne. Prénom ▬ Edwyn. Signifiant " Celui qui triomphe ". On dit que notre prénom, ses origines et sa signification en disent long sur notre caractère. Pour le moment, tu trouves juste que tu n'as pas énormément brillé. T'aimes bien tom prénom, surtout si la signification de celui-ci se révèle exacte. Surnom ▬ Ed' on fait difficilement plus commun comme surnom. Tu le détestes. Il y a beaucoup de Ed' dans la nature, dès fois tu te rends compte que quelqu'un t'appelle... Et qu'en fait non ce n'est pas à toi qu'il s'adresse, mais à un autre Ed'. Age et date de naissance ▬ Le 15 août de l'année 833. Pas sous une forte chaleur non non, t'aimes bien commencer ta vie en faisant chier le monde. T'es né sous une bonne pluie battante. Tu es âgé de 17 jolies printemps. Lieu de naissance ▬ Enceinte du mur Maria, dans un petit village paumé qui n'a pas eu le temps d'être averti de l'arrivée des Titans. Métier / Corps de l'armée ▬ Futur soldat. Mais tu ne sais pas du tout dans quelle Brigade tu aimerais aller. Tu jongles éternellement et hésites. Statut social ▬ Pauvre. T'as tout perdu. Ta famille, ta maison, il ne te reste plus rien. Orientation sexuelle ▬ Homosexuelle. Mais pas encore pratiquant. Ça te fais un peu peur. Situation ▬ Célibataire. A 17 ans on a le temps... Et puis les filles tu trouves ça chiant, ça parle tout le temps, ça fait la gueule pour rien. Tu les comprends pas. Bien pour ça que tu préfères les mecs. Groupe ▬ Brigades d'Entraînement.
Émotif ▬ On t'a souvent dit que tu ressemblais énormément aux filles sur le plan psychologique, et forcément, ça t'énerve. Tu n'as pas envie qu'on te prenne pour une fillette, tu n'es pas une chochotte. Ce n'est pas ta faute si tu ne réussis pas à contrôler tes émotions. Tu as toujours l'impression d'être un volcan en ébullition, et que tes émotions déferles sur toi comme une vague. Pourtant ton tempérament explosif te joue bien des mauvais tours. Tu cherches à te contrôler mais tu n'y arrives pas. Lorsque tu es en colère tu hurles à t'en casser la voix. Lorsque tu es triste tu pleurs à n'en plus finir. Ça t'agace mais rien n'arrive à changer ça. Du coup à cause de ton impulsivité tu regrettes parfois ce que tu dis ou fais. Et lorsque tu es trop énervé ou triste, tu préfères fuir. Certains parleront de lâcheté, d'autre de prudence. Colérique ▬ Tu es toujours en ébullition. C'est ce côté explosif, violent parfois, qui constitue l'élément le plus frappant de ton caractère. Tes crises de colère sont légendaires, tout le monde s'en souvient. Cela peut-être pour tout et n'importe quoi. Une phrase que tu vas mal prendre, parce que oui, tu es quelqu'un de super susceptible, un mot de travers, un coup d'épaule... Si tu es dans la période où tu es toujours en rogne tu peux même aller jusqu'à rager pour ce qu'il y a dans ton assiette si ce n'est pas à ton goût ! Tu sais que beaucoup se moque de toi dans ces moments là, te demandant si tu n'as pas tes règles. Que cela t'agaces. Tu as déjà foutu ton poing sur le nez d'un de tes camarades, mais tu sais très bien que tu n'as plus le droit de recommencer. Secret ▬ Tu ne parles jamais beaucoup de toi. Tu n'aimes pas que les autres s'intéressent trop à toi. Les gens, ça pose trop de questions, ça te saoule parfois. Tu ne comprends par pourquoi les autres veulent connaitre ton passé, à quoi cela va-t'il leur servir? Tu es énigmatique, tu ne parles pas de ton passé. Par contre lorsque tu t'emportes contre quelqu'un celui-ci va connaître le fond de ta pensée. Parfois tu peux laissé passer deux ou trois bribes, deux ou trois souvenirs, mais rien de réellement important. Ce n'est pas avec ce que tu dis aux autres qu'ils réussiront à te connaitre. Impulsif ▬ Tu ne prends pas le temps de réfléchir, tes émotions prennent très souvent le contrôle de ton corps et de tes pensées. Lorsqu'on te met en colère tout de suite tu deviens méchant, voir violent. Tu peux devenir sarcastique, ironique, critique. Tu peux faire beaucoup de mal aux autres, même s'ils se trouvent être tes amis. Souvent tu regrettes ce que tu leur dis. A force ils en ont l'habitude, mais tu sais que tu ne peux pas continuer comme ça au risque de les perdre. Combatif ▬ Tu as ça dans le sang. Tant d'émotions qui se confrontent en toi, du coup tu es une véritable pile électrique. Tu bouges tout le temps et partout. Tu n'es pas du genre à désobéir aux ordres bien au contraire, mais il faut que ça bouge. Tu aimes bien te battre avec les autres, tu aimes bien jouer des poings. Tu perds rarement. Mais cela te permet de te libérer. Tu es d'ailleurs excellent au corps à corps. Tu veux mettre ta combativité au service des autres, mais où, tu ne le sais pas... Indépendant ▬ Tu possèdes un sens profond de l'amitié mais ta sociabilité est variable. Tu peux tour à tour avoir envie d'être entouré d'un auditoire, comme te fermer complètement et rentrer dans ta coquille. Tu en fais parfois trop, tant ton dynamisme est important et tant ça t'amuses. Au contraire, tu peux aussi te plonger dans ton mutisme et te cacher derrière une timidité de façade, feignant l'indifférence. T'aimes bien rester seul dans ton coin des fois. T'es débrouillard depuis ta plus tendre enfance. Mais tu as aussi besoin des autres parfois. Tu as des amis, mais tu aimes bien qu'ils te lâchent un peu la grappe. Complexe ▬ Tu possèdes une multitude de facettes qui trouble et déconcerte, d'autant qu'au premier abord, on croit saisir la complexité de ton caractère. Or, c'est tout le contraire. Ta grande confiance en toi, ton aplomb ne sont bien souvent que des façades qui te permettent de passer pour un dur, tout en te laissant le temps de réfléchir. Tu as une volonté écliptique, c'est-à-dire que tantôt tu joues au volontaire, tantôt tu fais preuve d'un entêtement singulier et paresse. Les autres ont beaucoup de mal à te cerner tant ton tempérament est volcanique. Un jour tu vas aimer le lard, le jour d'après tu t'énerveras d'en avoir dans ton assiette. Une véritable girouette. Inflençable ▬ Tu es assez influençable même si ce n'est pas l'image que tu donnes, il faut te laisser le temps de réfléchir, sans essayer de te convaincre sur le moment. Tu finis bien souvent par peser le pour et le contre et adoptes souvent le point de vue de l'autre. Mais tu ne t'en rends pas compte. Bien souvent tu dis que c'est ton choix. Réfléchi ▬ Même si tu es fortement influençable, il n'empêche que tu prends le temps de réfléchir à certaines de tes actions. Tu es intelligent, tu comprends et analyses rapidement les situations qui s'offrent à toi. Le problème n'est pas de savoir comment résoudre les obstacles qui se dressent devant toi, mais bel et bien de canaliser ton énergie et ton impulsivité. Souvent, tu agis avant et réfléchis après. Mais pour toutes décisions importantes que tu dois prendre, tu peux rester des heures assis dans ton coin à ruminer et à peser le pour et le contre. Rêveur ▬ Tu a souvent tendance à t'éparpiller. C'est pourquoi tu as besoin de discipline et de rigueur pour obtenir un travail précis. Tu suis les ordres et les conteste très rarement. D'autant plus que tu es rêveur, très imaginatif et parfois un peu paresseux. Tu aimes rêver de ce qui peut se trouver hors des murs, c'est bien l'une des rares choses qui t'apaise. Sensible ▬ Il t'es difficile de t'adapter aux différentes situations et tu es très sensible à l'échec, même si ton découragement est de courte durée, il est souvent théâtral. Tu es très sensible à ce que peuvent penser les autres, à l'opinion qu'on peut avoir de toi. Sous ton aspect fonceur, tu as besoin d'amour et de tendresse mais tu es difficile à apprivoiser et les démonstrations d'affectivités ne doivent ni t'être imposées, ni refusées. Fidèle ▬ Tu as un vrai sens de l'amitié qui peut même aller jusqu'au sacrifice. Tes amis, tu les aimes, tu les adores. Tu en as peu, mais ce sont les rares qui réussissent à te supporter.

Tu es excellent au corps à corps. Désarmer un adversaire, le projeter au sol, tu adores ça. Tu as beau être chétif, mieux ne vaut pas te sous estimer. Tu as perdu une partie de ta mémoire, ce qui explique le fait que tu ne veuilles pas parler de ton passé. Tu ne sais toujours pas quelle brigade choisir. Et tu ne comptes pas sur tes amis pour t'aider ! Chacun d'eux souhaite rejoindre une brigade différente. Du coup tu changes d'avis tous les jours. Tu aimes bien la pluie, rester des heures en dessous, même si tu finis par rentrer trempé. Tu as les chats en horreur. Ces bestioles te font peur, elles réagissent bizarrement. Lorsque tu t'énerves, tu as pour habitude de compter jusque dix à voix haute pour te calmer. Parfois cela marche. Tu aimes bien boire et surtout fumer, cela te détend.
Et sinon, en dehors de ça je suis une Ka'pote, je suis un(e) fille et j'ai un certain âge ! J'ai découvert le forum grâce à FB, TOP, Google..., et j'aimerais juste vous dire que ; j'aime les cookies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 31 Juil - 13:32
Invité


History
I wanna be stronger.
Un homme et une femme se prélassent. Adossés contre le tronc d'un arbre, ils regardent en souriant la vie qui s'offre à eux. Un peu plus loin, des brebis et des moutons paissent tranquillement. Le soleil est haut dans le ciel, ses rayons chauds balayent la prairie, mais plus pour longtemps... Le couple ne se soucis guère du temps. L'homme à la tête posé sur les genoux de sa compagne, qui lui caresse les cheveux tout en riant. " Et moi je suis sûr que cela sera un garçon ! " Ses cheveux roux volent au vent, et sa seconde main est posée sur son large ventre. L'homme la regarde avec des yeux tendres, puis ses sourcils se froncent, ayant reçu une goutte d'eau. " Il va falloir rentrer Léah. " Il se redresse et s'apprête à aider sa femme lorsque celle ci pousse un hoquet de douleur. " Qu'y a-t'il? " S'inquiète l'homme alors que la fine pluie tombe maintenant à verse, les trempant tous les deux. Léah se rassoit lentement. " Le bébé... Il arrive... " Il la regarde, stupéfaite. " Quoi? Maintenant? Mais tu ne peux pas attendre un peu là? Juste le temps de rentrer... " La femme le regarde avec des yeux noirs. " Tu as cru que cela se faisait sur commande Vik' ? " L'homme recule d'un pas. " Non non, mais juste, si tu pouvais attendre d'être rentré à la maison... Parce qu'au cas ou tu ne l'aurais pas remarqué, il pleut... " Léah se tient le ventre avec les deux mains et finit par hurler à son mari. " VA CHERCHER LE DOCTEUR ! " Vik bredouille quelques mots, quelques excuse avant de se tourner pour aller chercher le médecin du village, laissant sa femme se cramponner à l'arbre. " Les hommes... " Murmure t'elle, agacée, frissonnante et apeurée. Puis elle se met au travail.

--------------------------------------------

" Mais. J'aime. Pas. Les. Carottes !!! " Tu gigotes sur les genoux de ta mère, cherchant à tout prix à échapper à ses bras t'enserrant la taille. Elle attrape une cuillère et essayes tant bien que mal de t'enfourner dans la bouche, les rondelles orangées. " Mais enfin Edwyn ! Tu en as mangé hier ! " Tu gigotes de plus belle. " Eh ben j'en veux pu ! J'aime pas ! " Tu réussis à te dégager et cours te cacher en dessous de la table, essuyant à l'aide de ta manche, ton visage couvert de nourriture. Tu entends ta mère souffler. " Tu m'agaces ! " C'est le moment où ton père choisit d'entrer, tenant à la main le cadavre d'un lapin. Ta mère se rue vers lui pour lui expliquer la situation. Tu l'entends marmonner et jurer dans sa barbe, et finalement, il s'approche dangereusement de toi. " Ed'. Sors de là et viens manger. " Tu fais la moue et sers tes petits poings, agacé. " Non. " Tu vois ton père s'approcher encore plus. " Ed. Ne m'oblige pas à me répéter. " Tu grimaces. " M'appelle pas Ed' je déteste ça. J'aime pas les carottes je veux pas en manger. " Il se met à genoux. Tu n'as pas le temps de fuir. Il attrape tes jambes, te tire et te soulève. Te voilà maintenant la tête en bas. Tu hurles et essayes de t'agripper à ton père, mais celui-ci te tient loin de lui. Le rouge te monte aux joues, et tu t'énerves de plus belle. " Laisse moi descendre ! Laisse moi descendre ! " Il finit par te lâcher et tu lui donnes un coup de pied dans le tibia en lui tirant la langue. Ton père t'attrapes et te tient face à lui. " EDWYN ! " Tu le regardes, en colère. " On ne frappe pas ses parents d'accord? On ne frappe personne ! " Tu le regardes, boudeur, acquiesce, et finis par manger tes carottes après une heure de combat acharné contre ta mère.

-----------------------------------------------

Tranquillement juché sur ton cheval, tu regardes le troupeau de montons se balader dans la plaine. Tu as des fourmis dans les jambes, tu as envie de grimper sur les hauts arbres là bas, loin derrière toi. Tu as envie de courir avec les gros chiens de berger que ta famille possède. Tu as envie de te défouler, tu es trop énergique, trop dynamique. Tu sais qu'on te le dit souvent. Mais aujourd'hui tu ne peux pas t'amuser. Aujourd'hui tu dois surveiller le troupeau, pour éviter qu'il ne s'éparpille. Tu soupires. Ton père revient vers toi. " Alors Fils, tout va bien? " Tu hoches la tête. Vous restez silencieux plusieurs minutes. Mais finalement, tu ouvres la bouche. " Papa. J'aimerai intégrer la Brigade d'Entraînement l'année prochaine. " Il se tourne vers toi et se met à rire. " Je ne te savais pas blagueur Edwyn. " Mais devant ton visage fermé, il reprend immédiatement son air sévère. " Tu n'es pas sérieux? " Tu lèves les yeux au ciel. " Bien sûr que si, sinon je ne t'en parlerais pas. " Il te regarde, incrédule, et tu finis par faire tourner ton cheval, agacé par ce silence et le regard torve de ton père. " Edwyn attend ! " Il te rejoint prestement. " Qu'est-ce que c'est que cette lubie? Nous sommes bergers dans la famille de père en fils. C'est une tradition. " Tu le regardes, sentant déjà la colère monter en toi. Tu sens qu'il sera difficile à convaincre. " Et si moi je n'en veux pas de cette tradition ? Et si je ne veux pas être berger? " Il fronce les sourcils. " Enfin Ed', tu ne peux pas te défiler... " " NE M'APPELLE PAS ED ! " Cries-tu. Qu'est-ce que tu détestes ce surnom. " 1... 2... 3... 4... 5... 6... 7... 8... 9... 10... " Tu inspires profondément par le nez. Ne t'énerves pas. Tu souffles. " Je ne me défile pas. Mais je ne veux pas de cette vie. Je veux pouvoir bouger, je veux pouvoir être libre d'aller où je veux, courir, voler... " Tu regardes droit devant toi et désignes le mur. " Je ne veux pas avoir cette chose immense devant moi, qui me gâche la vue. Je veux pouvoir me sentir libre, et non pas enchaîné à de stupides bêtes à quatre pattes qui produisent de la laine. " Ton père te regardes, surpris et peiné. " Tu ne songes quand même pas à rejoindre l'exploration Fils? " Tu pinces les lèvres. " Je ne sais pas. Mais je veux pouvoir me défouler... " " Ta mère ne voudra jamais... " Tu le regardes, froid et en colère. " Et pourquoi? Qu'a t'elle a dire de toute manière? Qu'avez-vous à y redire finalement? C'est MON avenir ! MON futur ! J'ai le droit de faire ce qu'il me plait ! D'aller où je souhaite ! Je ne veux pas moisir dans ce petit village paumé ! " Puis tu fais partir ton cheval au galop, ne désirant pas continuer cette discussion qui, de toute évidence, ne mènerait à rien.

----------------------------------

" Coucou M'man ! Coucou P'pa ! " Ça y est, tu es revenu au bercail après trois années passées dans les Brigades d'Entraînements. Tu as décidé de venir leur dire bonjour, leur assurer que tout va bien. Ta mère est là, elle est heureuse de te voir, même si les choses ont un peu changé depuis ton départ. Vous parlez un peu, tu prends de ses nouvelles et elle s'enquiert des tiennes. Puis elle finit par te dire que ton père garde le troupeau un peu plus loin. Tu la remercie, l'embrasse sur la joue. Elle te donne une veste en laine. " Au cas où tu aurais froid au Camp. " Tu lui assures que tout vas bien. " Et puis Maman, on est en été ! " Elle rit et t'ébouriffe les cheveux. " C'est ça une mère, ça pense toujours que son fils n'est pas bien sans elle. " Tu ris, mais comme elle a raison. Son rire cristallin lui est resté gravé dans ta mémoire. Tu l'embrasses une dernière fois, te remet en selle et entreprend de rejoindre ton père. Tu te tournes pour lui adresser un signe de la main, sans savoir que cela sera la dernière fois... Ton père est bien là où te l'a indiqué ta mère, ce n'est pas une surprise. " Ed ! " Tu le regardes, blasé. Il sourit avant de te donner une accolade. " Désolé Fils, les habitudes ont la vie dure. " Tu siffles et finis par rire. Tu ne vas quand même pas te disputer aujourd'hui, alors que cela fait si longtemps que tu ne l'a pas revu. Là encore tu prends de ses nouvelles. Il te dis qu'il a perdu cinq moutons à cause d'un loup. Vous faites un tour ensemble, comme au bon vieux temps. Viens la question qui fâche. " Alors. Dans quelle Brigade vas-tu aller? " Tu lui réponds que tu n'en sais rien, que tu n'arrives pas à te décider. Il essaye de te guider, de te diriger vers les Spéciales. Tu lui réponds, abruptement, que le mur Sina est encore plus petit et que toi tu veux bouger, pas lécher les bottes du roi. " Mais tu y seras en sécurité... " Tu luis dis que l'Exploration t'attires beaucoup, et finalement ton père s'énerve. " Pourquoi tu veux risquer ta vie dehors ! Je ne veux pas te perdre ! " Tu t'énerves encore plus, tu lui dis que tu as besoin de savoir ce qu'il y a dehors. Finalement la dispute éclate, jusqu'a ce que des bruits de pas résonnent, lourdement. Les moutons s'éparpillent. Ils n'ont pas peur, mais quelque chose les dérange. Arrêté dans votre élan, ton père et toi vous regardez et partez au triple galop en direction de la colline. Ce que vous y voyiez vous sidère. Là bas, plus loin, deux Titans se dressent. Tu es abasourdi, paralysé. Qu'est-ce que cela voulait dire? Maria était tombée? Ton père te hurles de filer, de rejoindre Trost. Tu lui dis non et cherches à le suivre, lui qui veut retourner chercher ta mère. " Bon Dieu pour une fois Edwyn fais ce que je te dis ! " Tu n'as pas le temps de répondre. Ton cheval se cabre, et tu tombes. Ta tête heurtes une pierre, le choc résonne dans ton crâne, te vrille les tympans. Tu sens qu'on te remet difficilement en selle. A moitié sonné, du sang dans les yeux, tu sens une pression sur ta main. " Fais le bon choix Fils. Je t'aime, et sache que je serais toujours fier de toi... " Une claque, et le cheval part au galop. Sonné, nauséeux, tu n'arrives plus à bouger. Tu vois vaguement ton père retourner vers le village où les Titans se pressent tandis que tu t'en éloignes. Tu perds connaissance...

Tu ne sais pas comment ton cheval à fait pour rejoindre Trost, toujours est-il qu'il t'y a amené sain et sauf. On te bande la tête, on te soigne. Et tu te mets à la recherche de tes parents, avant de retourner au Camp d'Entraînement.

Ce sont les seuls souvenirs qu'il te reste de ta famille. Depuis ce jour où tu es tombé de cheval et où ta tête a heurté un caillou, tu es devenu amnésique. Pitoyable que ces souvenirs qui ne t'apportent rien, aucun réconfort. Tu n'as plus de passé, rien qui te rappelle les bons moments que tu as passé en paix avec ta famille. Tout s'est effacé, et tu sais que jamais plus tu n'auras de souvenir avec eux, puisqu'ils sont maintenant morts lors de la chute du mur... Et tu ne cesses de te souvenir de la peine que tu as vu ce jour dans les yeux de ton père, ce regard qui te suis, qui te hante... Du fait que, jusqu'au bout, tu te seras disputé avec lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 31 Juil - 13:48
Invité
Bienvenue ! Et bonne chance pour ta fiche :21:

Nous on recrute dans l'escouade de recherche et on à des cookies et du miel :10: … *tente encore et toujours de se trouver de futurs nouveaux amis* :5:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 2 Aoû - 22:23
Invité
hoo mon chou ♥
c'es tristounet !

Félicitations !




Tu es maintenant validé(e) & tu fais donc officiellement partie de la communauté ! Pour éviter que tu ne sois perdu au milieu du bazar administratif, voici un petit guide utile sur les choses qu'il te reste à faire. Ce ne sont que des formalités, héhé, mais des formalités qui tout de même ont leur importance. Pour commencer, passe donc par le bottin afin de faire recenser ton avatar. Une fois cela fait, je te propose d'aller te créer ta petite fiche de liens et de RPs, dans cette partie du forum. Tu pourras ensuite commencer le RP, et si tu ne trouves pas de partenaires, un sujet a été mis en place pour t'aider. Pour t'amuser, le flood est aussi à ta disposition.

Maintenant que tout c'est fait, nous pouvons te souhaiter bonne chance ! Nous espérons de tout cœur que tu te sentiras chez toi ici, et que tu t'amusera en notre compagnie !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand la mémoire fait défaut..
» QUAND LE PASSE RESURGIT ^
» Quand la mort fait rire
» Quand le passé vous ratrappe, il ne pardonne pas!
» Quand la créativité, l'imaginaire fait défaut....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Terminés
-
Sauter vers: