AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

raven + welcome home

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité
Lun 17 Aoû - 10:18
Invité
welcome home × ft. raven


Tu es triste pour ta cousine, parce que tu sais que c’est dur pour elle et qu’elle a surement besoin de faire le point sur sa vie actuellement, sur ce qu’elle va pouvoir faire pour retrouver son indépendance. Elle se dit surement qu’elle restera chez toi pour un temps mais il faut se mettre à l’évidence que retrouver une maison n’est pas chose facile, surtout après ces événements. Tu l’aideras autant que possible, tu lui trouveras un toit quand elle voudra quitter cette seconde maison, et tu l’hébergeras jusqu’à ce que vous deveniez vieux s’il le faut. Ta famille est tout pour toi, et tu chéris les seuls membres qui te restent. Raven est ton unique cousine, l’unique fille de la famille aussi, et à vous deux vous reformé le clan de ta maman. Le nom de change rien, vous partagez le même sang asiatique et c’est ce qui fait de vous des gens exceptionnels et tu ne veux pas, tu ne peux pas, abandonner ta cousine. « Hey ! » Tu redresses les yeux vers la demoiselle et tu hausses un sourcil quand tu vois la tenue qu’elle porte. Elle est sérieuse là ? Elle sait que tu reste un homme ? Bon ok, tu n’auras jamais de pensé étrange envers elle mais c’est tellement amusant de l’embarrasser. « Tu pourrais me donner ce t-shirt robe que tu m'as promis ? » Tu prends une petite moue et tu te redresses alors, tu poses les papiers que tu avais en main et tu t’avances vers elle. Tu imagines déjà la tête que pourrais faire Tigern si elle te rendait visite à ce moment là, mais malheureusement pour toi, elle est déjà à Utopia, reprenant son service parmi la brigade spéciale. « C’est la première fois que tu me demandes mon accord pour voler mes affaires, c’est bizarre. » Tu lui tire la langue et tu grimpes les escaliers menant à l’étage pour ensuite entrer dans ta chambre parfaitement en ordre et nettoyer. Tu n’es pas un maniaque de la propreté, mais tu aimes que tout sois en ordre et que tu ne dois pas faire le ménage comme un idiot en rentrant de mission. Tu attrapes alors un t-shirt, noir tout simple et tu le lui tends. « Tiens, voilà votre robe de soirée, mamzelle ! » Tu lui tires la langue à nouveau et tu quittes la chambre pour qu’elle puisse se changer tranquillement. « Tu as faim ? » Si elle dit oui, tu vas devoir lui faire à manger et elle risque de mourir empoisonnée. Tu es vraiment nul comme cuisinier et tu n’es même pas capable de faire cuir un œuf. Mais c’est le risque à payer quand on mange chez toi, au pire, vous irez à l’auberge. Ca vaut mieux même.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 19 Aoû - 23:40
Invité

Aiji & Raven
    I'm coming home...


Il traverse fugacement l'esprit de Raven que son cousin aurait pu avoir de la compagnie. Quelqu'un aurait pu arrivé et sous la douche, elle n'aurait pas entendue. Elle se serait trouvé vêtue en tout et pour tout d'une serviette. D'accord, deux, mais vu que cette deuxième serviette ne servait qu'à ses cheveux, elle n'allait pas préserver son corps. Mais elle n'avait pas du tout penser à cette possibilité. Elle n'avait pas beaucoup penser non plus. « C’est la première fois que tu me demandes mon accord pour voler mes affaires, c’est bizarre. » A ça non plus elle y avait pas penser. Pourtant il avait foutrement raison. Elle ne s'était jamais gênée pour se servir dans ses affaires. Une habitude qu'elle a depuis son plus jeune âge. Et c'était pas maintenant qu'elle allait la perdre. Enfin maintenant il lui fallait trouver une excuse pour ne pas paraître bizarre. Ou qu'Aiji ne s'inquiète encore plus pour elle. Pas la peine de lui offrir encore un autre sujet d'inquiétude. D'autant qu'il est fier de lui et lui tire la langue. « Je vais pas commencer notre colocation en te volant quand même. Tu vas vouloir te débarrasser de moi encore plus vite que je ne l'espère sinon. » Pour le coup, elle fière d'elle, elle aussi. Elle s'étonne de parvenir à plaisanter alors qu'il y a quelques minutes à peine, elle pleurait tout ce qui était possible de pleurer. Mais c'était ce qu'elle devait faire, elle le sait. Elle devait affronter chaque jour avec le sourire. Elle avait perdu sa maison, pas la vie. Pourtant elle aurait bien pu à chercher à provoquer les titans comme l'idiote qu'elle est. Elle suite donc son cousin dans l'escalier en gardant son sourire, même si elle le force un peu. Deux secondes après, elle avait un t-shirt dans la main. « Tiens, voilà votre robe de soirée, mamzelle ! » Nouveau tirage de langue et il est sorti de la pièce. Tournant la tête vers la porte, elle élève un peu la voix pour qu'il l'entende au travers. « Bah j'espère que t'achètes des robes mieux que ça à tes copines, sinon c'est pas comme ça que tu vas te casée ! » C'était presque apaisant de taquiner Aiji. De reprendre des habitudes qu'elle aimait. Elle parlait sans avoir à réfléchir et c'était encore le mieux au vu de son état. Encore une fois, elle n'aurait pas pu le faire avec tout le monde. De toute façon, c'était pas tout le monde qui la supportait quand elle jactait sans cesse. Elle laisse alors tomber la serviette pour enfiler le t-shirt. Ouais, ça faisait une robe, mais une robe ultra-courte. Et elle ne tiltait que maintenant qu'elle n'avait même pas de sous vêtement. « Tu as faim ? » Elle tourne de nouveau la tête vers la porte, alors qu'elle réfléchis à une solution. « Bof, pas tant que ça. J'ai plus envie de grignoter en fait. » Elle ouvre finalement un des tiroirs de son cousin, cherchant une solution. Elle fini par tomber sur des caleçons propres. Elle hausse les épaules alors qu'elle en prend un. Il allait lui falloir des vêtements assez vite. Enfin, pour ce soir ça ira. Elle allait laver ses affaires et demain se serait sec. Elle demandera à Dylan des vêtements en urgence. Elle enfile donc le caleçon. Bon, sur elle c'est plus un short qu'autre chose, mais bon. Heureusement qu'elle est en famille. Et que le ridicule ne tue pas. Mais avec elle, c'était au quotidien que cette phrase se vérifiait. Attrapant sa serviette au sol, elle sors finalement de la chambre et se tourne vers son cousin. Elle fait un tour sur elle-même, comme une fille qui se préparerait pour sortir. « Alors je suis belle ? » Elle devait avoir une mine affreuse en vérité. Et sur l'instant, elle est bien heureuse que Lightwood ne la voit pas comme ça. Avant de se rappeler qu'il l'avait déjà vu couverte de sang. Puis qu'elle ne devrait même pas s'inquiéter de savoir ce qu'il pense d'elle. Elle tire finalement sur sa serviette-turban et libère ses cheveux humide. « Je suppose que vous avez pas de brosse à cheveux dans cette maison ? » Demanda-t-elle en faisant une petite grimace.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 22 Aoû - 1:02
Invité
welcome home × ft. raven



« Je vais pas commencer notre colocation en te volant quand même. Tu vas vouloir te débarrasser de moi encore plus vite que je ne l'espère sinon. » L'entendre plaisanter élargit ton sourire et tu es content de voir qu'elle se sent un peu plus à l'aise et qu'elle surmonte cela. Ta cousine est forte, c'est un trait de famille chez vous et tu sais qu'elle surmontera tout cela avec un peu d'aide et ça, tu te charges de le lui donner au maximun. Tu l'amènes donc à l'étage et dans ta chambre pour lui donner de quoi s'habiller et par la suite tu vas pour sortie. « Bah j'espère que t'achètes des robes mieux que ça à tes copines, sinon c'est pas comme ça que tu vas te casée ! » Tu pouffes de rire derrière la porte, dans le couloir car évidement tu ne vas pas rester là à la regarder de changer tu n'es pas comme ça. Pourtant ses propos te font rire parce que t'imagines un peu la scène si tu offrais ce genre de chose à une femme, autre que ta cousine. On te prendrait pour un vrai débile et encore plus boulet que tu ne l'es déjà avec elles. Cependant, tu n'as pas vraiment de soucis à te faire pour le moment e ce qui concerne de te caser puisque tu débutes sagement une relation avec une demoiselle qui as le don de t'apaisait le cerveau et le coeur. Tu hésites un instant, est-ce que tu lui en parles ou non ? Il faut dire que ça changera de sujet et que ça lui permettrait de ne pas penser à sa maison. Pourtant tu veux garder cette relation encore fragile secrète, au moins pour le début. Alors finalement tu reprends. « A vrai dire... Tu n'as plus à t'en faire pour ça. » Tu laisses planer le suspense et rapidement tu change de sujet pour lui demander si elle n'a pas faim. « Bof, pas tant que ça. J'ai plus envie de grignoter en fait. » Sa réponse te va parfaitement puisque tu ne sais pas cuisiner, elle pourra fouiller les placards à la recherche de quelque chose de mangeable dans cette maison. Il faut dire que tu es ici seulement entre les missions et que tu passes beaucoup de temps au quartier général de l'exploration donc tu ne laisses rien pourrir dans la maison sous peine de devoir faire le ménage à fond en rentrant. Et quand tu reviens, tu ne penses pas forcement à cela.

Ta cousine finit par sortir et tu lui souris en la regardant. « Alors je suis belle ? » Tu ricanes un peu et tu reprends aussitot. « en tant que cousine, tu a l'air ridicule. Mais je suis sur qu'un homme normalement composé trouverait cette tenue plaisante ! Je préfère même pas l'envisager !» Tu es un cousin protecteur et Raven le sait très bien. tu n'es pas le genre de cousin a laisser sa cousine faire ce qu'elle veut. Bon oui, mais tu veilles sur elle comme un grand frère et tu es là à chaque instant où elle peut avoir besoin de toi. Tu ne peux pas être autre chose pour elle, tu seras toujours l'homme qui fera attention à ce que personne ne l'a fasse souffrir et qui prendra sa revanche contre ceux qui ose lui briser le coeur. « Je suppose que vous avez pas de brosse à cheveux dans cette maison ? » Tu prends une petite moue, la secouant. Non y'a pas de brosse dans cette maison, t'en a pas besoin, tu te coiffe avec tes doigts en mode n'importe quoi et si ca rend bien tant mieux, sinon tant pis. Donc tu hausses les épaules et tu souris avant de lui répondre; « Fais comme moi, effet coiffé décoiffé !» Heu, ouai, ok.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 22 Aoû - 20:32
Invité

Aiji & Raven
    I'm coming home...


« A vrai dire... Tu n'as plus à t'en faire pour ça. » Il vient de dire quoi là ? Elle rêve pas, son cousin vient de lui annoncer comme ça, qu'il a une copine. Et il le fait alors qu'une porte les sépare ? Il pouvait rêver pour qu'elle oublie ça, même s'il changeait de conversation en parlant du repas. De toute façon, elle allait en passer du temps avec lui maintenant. Elle lui accordait alors un peu de temps. Mais il ne perdait rien pas pour attendre. Elle allait le questionner et lui tirer les vers du nez. Mais pour l'instant, elle allait devoir sortir de cette chambre avec cette tenue. Autant le prendre avec humour. De toute façon s'en plaindre n'allait pas faire apparaître sa garde-robe comme par magie. Du coup, elle sort en faisant même un tour sur elle même avant de demander à son cousin si elle est jolie. « en tant que cousine, tu a l'air ridicule. Mais je suis sur qu'un homme normalement composé trouverait cette tenue plaisante ! Je préfère même pas l'envisager !» Encore une fois, elle ne peut s'empêcher de penser à Lightwood. Et face à son cousin, ce n'était pas du tout une bonne idée. Il suffisait qu'elle laisse échapper un malheureux mot pour qu'il se questionne. Et pas la peine que son cousin se demande quel sentiment elle nourrissait véritablement pour son caporal. Et pour n'importe quel homme en fait. Elle se souvenait parfaitement de sa tête la fois où elle avait glissé involontairement qu'elle n'était plus vierge. Pire qu'un papa gâteau le Aiji. « Ne l'envisages pas alors ! De toute façon si je viens chez toi, c'est bien parce qu'aucun homme ne peut me voir dans une tenue pareille. » Aucun homme et aucun être vivant en réalité. Aiji sera le seul, elle va y veiller. Pas qu'elle fait vraiment attention à son apparence. En fait, elle en faisait que très peu cas. Mais elle était loin d'être exhibitionniste. Très loin même. Enfin, pour le moment, un autre problème lui vient à l'esprit. Ses cheveux. Les avoir long pouvait être jolie, mais peu pratique. Surtout quand on se retrouve dans une maison d'hommes où le mots brosse à cheveux ne doit même pas exister. « Fais comme moi, effet coiffé décoiffé !» Elle fixe un instant son cousin. Il est sérieux là ? Elle secoue finalement la tête avec un soupir. « Je trouverais bien quelque chose pour me les démêler. Une fourchette ferait l'affaire. » Avec ça il ne lui manquera plus qu'une queue de poisson. Elle pose finalement ses serviettes dans la chambre de son cousin, avant de reprendre le chemin du rez-de-chaussée. « Franchement ça se voit que tu n'y connais rien en femme. D'ailleurs c'est à se demander comment t'as pu te choper une copine. Ne crois pas que je ne t'ai pas entendu derrière la porte. » Elle lui lance un regard par dessus son épaule, histoire qu'il se rende compte que le temps des questions étaient arrivés. Il allait vivre un vrai interrogatoire. On ne faisait pas de cachotteries à Raven. Jamais. « Dooonnc... Comment elle s'appelle ? Comment tu l'as rencontré ? Elle fait quoi dans la vie ? Et quand est ce que tu me l'as présente ? » Voilà, ça c'était fait. A lui de se démerder avec tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 22 Aoû - 21:06
Invité
welcome home × ft. raven



« Ne l'envisages pas alors ! De toute façon si je viens chez toi, c'est bien parce qu'aucun homme ne peut me voir dans une tenue pareille. » Tu lui souris, tu sais parfaitement  que tu es comme un grand frère trop hyper protecteur et que tu es capable de casser la tête du type qui oserait l'approcher de trop près. Bon tu sais très bien qu'elle a dejà eu des conquêtes et que tu ne pourras pas l’empêcher de faire quoi que ce soit mais tu veux juste qu'elle soit protégée, qu'elle sache que tu seras là s'il lui arrive une peine de coeur et que tu sera toujours là, comme un cousin, comme un grand frère parfois bien trop protecteur.

« Je trouverais bien quelque chose pour me les démêler. Une fourchette ferait l'affaire. » Tu lui tires la langue et vous passer bien vite sur le sujet de conversation. Même si tu sais que ta coupe de cheveux n'est pas des plus chouette mais ça te va parfaitement donc pas besoin de brosse. Alors évidement, pour elle, c'est raté d'en trouver une ici et tu l'imagines déjà se coiffer avec une fourchette et tu retiens un rire. « Franchement ça se voit que tu n'y connais rien en femme. D'ailleurs c'est à se demander comment t'as pu te choper une copine. Ne crois pas que je ne t'ai pas entendu derrière la porte. » Et merde, elle a tout entendu, tu sais qu'elle va te passer un savon parce que tu ne lui as pas encore tout raconté et qu'elle jouera les commandants à te questionner. « Dooonnc... Comment elle s'appelle ? Comment tu l'as rencontré ? Elle fait quoi dans la vie ? Et quand est ce que tu me l'as présente ? » Tu l'as regarde alors avant d'éclater de rire. Elle est sérieuse avec toutes ses questions ? Évidement qu'elle est sérieuse. tu secoues la tête en gardant un sourire et tu reprends ta place sur la table où traîne encore tout tes papiers que tu dois remplir. Tu prend une petite moue puis finalement tu reprends. « Je te raconte si tu garde ça pour toi. C'est secret. » Tigern et toi, ça ne dure que depuis quelques jours et tu ne veux pas précipiter les choses. Tu veux vraiment préserver cette relation naissante que tu as avec elle et tu veux prendre ton temps, prendre soin d'elle et de vous deux. Tu veux pouvoir oublier Erina totalement et ne penser qu'à elle, à chaque instant. « Elle est dans la brigade spéciale. Je la connait depuis longtemps, parce que je la connais grâce à son frère.» Évidement tu évites de dire  que l'ami c'est Ézéchiel, que c'est sa petite soeur, et qu'il s'agit de Tigern. Tu lui souris doucement et tu lui tires même la langue pour lui montrer que tu le fais exprès de ne pas donner plus d'informations.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 22 Aoû - 22:40
Invité

Aiji & Raven
    I'm coming home...


Que Aiji ait une copine, c'était un événement. Il fallait l'avouer. Depuis si longtemps, il faisait tout pour ne pas s'attacher à une fille. Depuis Erina en fait. Enfin, elle pouvait le comprendre. C'était elle qui l'avait sorti de son lit à l'époque. Et ça n'avait pas été une mince affaire. Mais il ne valait mieux pas remuer ce genre de souvenirs. C'était des images que Raven préférait oubliée. Elle préférait se souvenir de son cousin comme maintenant. Quand il tente d'être le rock dont elle a besoin. Quand il répond à ses plaisanteries sans avoir cette tête qui laisse penser qu'il la croit folle, comme peuvent avoir beaucoup de monde. Et qu'il puisse être heureux en amour la réjouie énormément et elle ne peut que vouloir tout savoir. « Je te raconte si tu garde ça pour toi. C'est secret. » Raven leva les yeux au ciel. « Non mais tu me prends pour qui ? Je te rappelle que jusque là, il n'y a qu'une seule personne au monde qui sait que je t'ai vu nu. Sauf si toi tu as divulgué ce secret autour de toi... » Dit-elle en plissant les yeux d'un air faussement soupçonneux avant de lâcher cette grimace pour le remplacer par un franc sourire. En vérité, elle était plutôt mauvaise à garder des secrets. C'est vrai, elle avait fini par raconter -en partie- l'histoire d'Aiji et Erina à Karlhya. Mais bon, si son cousin lui demandait expréssement de ne rien dire elle ne le ferait pas. « Elle est dans la brigade spéciale. Je la connait depuis longtemps, parce que je la connais grâce à son frère.» Et c'est tout ? Il n'en disait pas plus ? « Tu veux me torturer, c'est ça ? » Elle tira une chaise, afin de s'installer face à son cousin. Elle posa ses coudes sur la table, écrasant quelques papiers au passage, avant de poser son menton entre ses mains. « Allez dis-moi tout. Que tu refuses de me le dire, ça me montre juste que je connais peut-être cette personne. Ou son frère. » Elle tenta un papillonnement des yeux, un visage de petit chaton. Mais son cousin avait envie de la faire bouillir dans son jus visiblement. « Je te promets de rien dire à personne. Tiens regarde. » Elle mima le geste de fermer sa bouche à clef avant de la jeter au loin. « Tu vois, tout ce que tu diras restera entre nous. » Au moins,  elle oubliait un peu la perte de sa maison. Quoique, ça pouvait servir d'argument en sa faveur aussi. « Tu peux bien dire ça à ta pauvre cousine qui n'a plus de maison. » C'était peut-être le plus gros progrès de la soirée. Elle venait de dire cette phrase sans pleurer, sans se sentir abattue et sans vouloir tuer quelqu'un. Elle allait mieux vraisemblablement. « T'imagines si moi je te faisais ça ? S'il se passait quelque chose dans ma vie amoureuse et que je refusais de te le dire ? » C'était exactement ce qu'elle faisait en réalité. Mais Aiji n'était pas obligée de le savoir, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 22 Aoû - 23:18
Invité
welcome home × ft. raven


« Non mais tu me prends pour qui ? Je te rappelle que jusque là, il n'y a qu'une seule personne au monde qui sait que je t'ai vu nu. Sauf si toi tu as divulgué ce secret autour de toi... » Tu souris alors en repensant à cette anecdote. C'est vrai que malgré les années, cette histoire n'est connu que de vous seul et tu aimerais pourtant pouvoir la raconter à d'autre personne mais tu ne veux pas lui faire ça. Trahir sa confiance est une chose que tu ne pourra jamais faire. Tu ricannes et tu lui tires même la langue. Tu lui explique donc le minimum sur la demoiselle qui a su faire battre ton coeur à nouveau. Tu lui explique le minimum à savoir, sa faction, comment tu l'as connait et depuis combien de temps et tout de suite, comme tu te stoppe là, Raven prend une petite moue en s'installant devant toi. « Tu veux me torturer, c'est ça ? » Tu lui tire la langue et tu la laisse se plaindre sur ta manière de garder le silence.

« Tu peux bien dire ça à ta pauvre cousine qui n'a plus de maison. » Tu ne montres pas ta surprise, elle dit cela sans pleurer, sans mine triste. Alors tu lui souris et tout cela mérite bien que tu lui raconte tout, ou en tout cas le principale. « T'imagines si moi je te faisais ça ? S'il se passait quelque chose dans ma vie amoureuse et que je refusais de te le dire ? » Tu ne l'imagines pas, hors de question qu'elle te fasse un coup pareil. Tu veux pouvoir prendre soin d'elle, être sur que l'homme qu'elle choisit est digne d'elle et qu'il soit capable de la rendre heureuse, qu'il soit capable de la faire sourire sans cesse et qu'il ne peut que faire son bonheur. Tu ne lui souhaite que tout le bonheur du monde et sur ca tu es un homme chiant, trop protecteur aussi et tu le sait parfaitement. C'est pour cela que tu lui racontera ton histoire, pour qu'elle sache que tu lui fais confiance autant qu'elle. « Ca date de quelques jours, après le festival à vrai dire. Je venais tout juste de revenir dans les murs après que la garnison ait rebouchée le trou du mur. J'étais anéanti par l'état d'Ezechiel et elle etait aussi touchée par ces evenements. On s'est soutenu, et on a passé la soirée ensemble » Tu ais une petite pause, souriant doucement en y repensant. « Sans comprendre, je l'ai embrassé et elle a fait de même. On a passé la nuit ensemble, mais on a rien fait, je l'ai juste garder dans mes bras. Avec elle, j'oublie Erina et elle est au courant de tout ça, elle sait comment je suis.» Si tu lui expliques, c'est que tu sais qu'elle ne te jugera pas, qu'elle ne critiquera ni votre différence d'age ni la façon dont tout cela est né,ni le fait qu'elle soit la soeur de ton meilleur ami. « On garde tout ca secret, on évolue a notre rythme. on veut préservé tout cela et surtout, si ces frères l’apprennent je suis mort. C'est... Tigern, la petite soeur d'Ezechiel.» Voilà, tu l'as dit.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 23 Aoû - 15:30
Invité

Aiji & Raven
    I'm coming home...


Voilà qu'il se met à distiller des informations au compte goutte. Ne pouvait-il juste pas tout dire d'un coup ? Plutôt que de mettre ce suspense. Raven n'était pas vraiment connu pour sa patience, il fallait l'avouer. Au contraire. Elle cherche donc tout les moyens pour le faire céder. Utilisant même sa maison nouvellement perdu. Enfin, au moins, elle lui arrache à un sourire. Et elle-même arrive à le faire sans être une nouvelle fois bouleversée. Mais ça marche, ses arguments le font céder et il finit par parler. « Ca date de quelques jours, après le festival à vrai dire. Je venais tout juste de revenir dans les murs après que la garnison ait rebouchée le trou du mur. J'étais anéanti par l'état d'Ezechiel et elle etait aussi touchée par ces evenements. On s'est soutenu, et on a passé la soirée ensemble »  Elle aussi avait été touchée par l'était d'Ezechiel. Après tout, elle le connaissait depuis toujours également. Il avait souvent été l'autre grand frère dont elle ne voulait pas toujours non plus. Il n'avait jamais hésité à ajouter quelques détails quand Aiji lui expliquait comment on faisait les bébés. Elle pouvait donc très facilement s'imaginer dans quel était d'esprit s'était trouvée son cousin à ce moment là. « Sans comprendre, je l'ai embrassé et elle a fait de même. On a passé la nuit ensemble, mais on a rien fait, je l'ai juste garder dans mes bras. Avec elle, j'oublie Erina et elle est au courant de tout ça, elle sait comment je suis.» Raven ne peut même pas retenir son sourire avec la façon dont il a dire qu'ils n'ont rien fait. Comme si elle allait lui reproché une chose pareille. Mais elle heureuse de l'entendre dire qu'il oublie Erina. Juste pour ça, cette fille est une bénédiction, peu importe son nom. Surtout s'il a eut le courage de lui parler de tout ça. Raven elle-même n'a su les choses que petit à petit, par bribes. En tout cas cela lui montrait que ce n'était pas juste une passade, que c'était plus sérieux que ce ses quelques jours pouvaient laissés penser. « On garde tout ca secret, on évolue a notre rythme. on veut préservé tout cela et surtout, si ces frères l’apprennent je suis mort. C'est... Tigern, la petite soeur d'Ezechiel.» Raven ne peut que écarquiller les yeux. Elle ne s'attendait pas vraiment à ça. Elle avait pu croiser Tigern, mais ne s'était jamais liée avec elle. « T'es vraiment du genre à aimer te compliqué la vie. » Elle connaissait Ezchiel, elle connaissait Aedan et c'était suffisant pour savoir qu'Aiji allait avoir des tas de personnes à convaincre. Mais il fallait croire que c'était de famille de vouloir se compliquer la vie au niveau des relations amoureuses. Même si elle ne lui avouerait pas de si tôt. « Mais saches que je suis de ton côté. Je te défendrais face aux Mahon. » Elle ne peut s'empêcher d'avoir une moqueuse en disant ça. Mais elle disparaît bien vite. Elle se lève pour faire le tour de la table et prend subitement son cousin dans ses bras. « Je suis contente pour toi. Tu mérites de tomber sur une fille qui prendra soin de toi. » Lui murmure-t-elle à l'oreille avant de se redresser. « Surtout qu'il en faut du courage pour supporter un type comme toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 24 Aoû - 10:20
Invité
welcome home × ft. raven



« T'es vraiment du genre à aimer te compliqué la vie. » Elle n’a pas tord. En six ans, la seule femme capable de te faire te sentir bien, la seule femme capable de te donner envie de t’engager à nouveau, la seule femme que tu désires aujourd’hui c’est la petite sœur de ton meilleur ami. Alors oui, tu fais encore dans le compliqué mais peu importe, tu peux tout surmonter, tu es fort et tu peux le faire.  « Mais saches que je suis de ton côté. Je te défendrais face aux Mahon. » Tu souris à ta cousine, tu es contente de voir qu’elle ne critique pas et qu’elle est de ton coté malgré tout. De toute façon, elle ne peut pas ne pas l’être. C’est elle qui t’as ramassé à la petite cuillère il y a six ans alors te voir de nouveau capable d’aimer une femme, elle doit être contente. . « Je suis contente pour toi. Tu mérites de tomber sur une fille qui prendra soin de toi. » Tu ne sais pas si elle a totalement raison. Est-ce que tu mérite vraiment une femme comme Tigern ? Une femme douce, maternelle, adorable mais forte, une femme capable de tenir le monde sur ses épaules sans flancher, capable de te faire oublier les expériences passés qui ont causé ta perte ? Tu ne sais pas. C’est peut-être égoïste, parce qu’elle pourrait avoir tellement mieux que toi, un homme capable de l’aimer toute entière sans avoir le fantôme de son ex sur la conscience.  « Surtout qu'il en faut du courage pour supporter un type comme toi. » Là tu lui tire la langue mais elle a pourtant raison sur ce point. Tu prends une petite moue et tu penche la tête vers l’arrière avant de finalement reprendre. « Elle est… tellement forte, tellement courageuse. Parfois je me dis que je ne suis pas assez bien pour elle, qu’elle puisse trouver tellement mieux qu’un homme comme moi. » Tu soupires de nouveau, te redressant pour ranger la table de la salle afin de voir moins de papier.

Tu soupires et finalement, dos à ta cousine tu te stoppe. tu tiens encore les papiers dans tes mains et tu baisses la tête. « Pourquoi j'ai tellement peur ? Je suis pourtant un type plutôt bien, j'ai un bon poste, j'ai pas à me plaindre de la maison. Alors pourquoi j'ai tellement peur de lui faire du mal ? » Evidemment, la faire souffrir par inadvertance puisque tu es incapable de faire du mal à qui que ce soit. Tu finis par poser les papiers dans un tiroir et tu approches de ta cousine pour t'agenouiller devant elle, t'as besoin d'une réponse, juste de comprendre pourquoi tu es aussi bizarre avec les femmes et pourquoi tu as une peur bleu de faire du mal aux autres. t'as besoin d'un psy en fait.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 25 Aoû - 1:31
Invité

Aiji & Raven
    I'm coming home...


Aiji a trouvé le sujet de conversation parfait. Le sujet qui lui faisait oubliée sa maison détruite. Ou du moins, la mettait de meilleures humeur. La vie sentimentale de son cousin était toujours bien plus intéressant. En fait, Raven aime l'entendre parlé enfin d'une femme qui peut lui retourner la tête et le cœur. Depuis Erina, elle n'avait jamais espérer qu'un jour il puisse retomber amoureux et guérir enfin véritablement. Il semblerait qu'il en prenait enfin le chemin. « Elle est… tellement forte, tellement courageuse. Parfois je me dis que je ne suis pas assez bien pour elle, qu’elle puisse trouver tellement mieux qu’un homme comme moi. » Et voilà qu'il fallait encore qu'il se dévalorise. C'était du Aiji tout craché. Derrière cette image de caporal qui sait diriger ses troupes, se trouvait un type qui n'avait, en réalité, aucune confiance en lui. C'était une image qu'ils étaient peu à voir. Et c'était tant mieux. Raven elle-même s'en serait bien passée. Elle préférait le voir sur de lui, heureux. Mais elle savait aussi qu'elle était une des seules à le voir ainsi. Et à pouvoir calmé ses angoisses. Du moins, à pouvoir essayé. « Pourquoi j'ai tellement peur ? Je suis pourtant un type plutôt bien, j'ai un bon poste, j'ai pas à me plaindre de la maison. Alors pourquoi j'ai tellement peur de lui faire du mal ? » Il s'était levée, tournant le dos à sa cousine et maintenant, il se tourne vers, s'agenouillant devant elle. Elle se penche alors vers lui, posant ses mains sur ses épaules. « Parce que tu es du genre à culpabiliser sans arrêt. » Lui dit-elle doucement. Mais elle est bien incapable de savoir quoi lui dire pour le rassurer, pour qu'il puisse enfin passer au dessus de cette peur. « Aussi parce que tu t'inquiètes toujours plus pour les autres que de toi même. » Elle lui fit une légère pichenette sur le front, comme si ça allait mieux rentrer dans son crâne de cette manière. Même si c'était loin d'être sure. « Parfois, je me dis que tu es pire qu'une fille pour te prendre la tête pour rien. » Elle lâcha un soupir qui se voulait théâtrale, tentant de rendre l'atmosphère moins pesante. Elle n'aimait pas le voir déprimé. N'avait jamais supporté ça en réalité. Et pas seulement chez lui. Quand Raven parlait à tort et à travers, il ne fallait jamais voir ça comme du je-m'en-foutisme. Non. C'était souvent son moyen à elle de garder sous contrôle ses sentiments. Son moyen à elle de combattre la déprime. Une habitude qu'elle a depuis longtemps au final. Ça marchait toujours avec sa mère et elle a continué ainsi longtemps. Paniquant presque quand ça ne fonctionne pas. Pourtant, elle tente de prendre une mine plus sérieuse. « Par contre, dis toi une chose, il n'y qu'une personne qui puisse juger si tu es digne d'elle ou pas. Et c'est Tigern. Si tu n'arrives pas à te faire confiance à toi. Fais lui confiance à elle. Une fille ne laisse jamais approcher un type qu'elle sait dangereux pour elle. » C'était un beau conseil qu'elle donnait là. Elle devrait même le noter quelques part. Voir s'il ne pourrait pas resservir à un autre moment. Surtout que c'était exactement ce qu'elle faisait avec Lightwood. Elle ne le laissait pas approcher davantage, parce qu'elle savait que c'était trop dangereux. Pas qu'il pourrait lui faire du mal, non, il cherchait déjà à la protéger maintenant, alors... C'était dangereux de se lier à homme, c'était aussi simple que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» [AIDE] Cookies Home Tab : problème Wallpaper étiré
» Question home cinema
» La Raven Guard arrive !
» [TWEAK] Icône du menu démarrer sur le HOME impossible à modifier
» Home cinéma de Manson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Terminés
-
Sauter vers: