AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GROUPE UN. || Jérémiah, Raven, Dylan, Lux, Jayce & Perle.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Humanity
« pnj »
+ MESSAGES : 89
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Juil - 12:39
Groupe un




L’explosion, la fumée de poussière qui s’élève ainsi que le bruit sourd fait sursauter tout le monde. Vous êtes tous là, en plein cœur du festival et instinctivement vous savez déjà ce que vous devez faire. Les enfants, les parents, les marchants et les jeunes de la rue présents pour faire le show durant le festival se retrouvent à paniquer et vous devez calmer tout cela. Jérémiah, tu as été réquisitionné pour le festival pour gérer toutes les festivités et l’ordre public, tu es donc équipé et prêt à te battre. Raven et Dylan vous êtes ensemble, à votre poste quand finalement tout a sauté et vous connaissez déjà les ordres sans avoir à les entendre : faire en sorte que les citoyens ne soient pas blessée. Vous aussi, vous êtes équipés. Lux, tu étais sagement en train de profiter d’une brochette de fruit au caramel quand tu as entendu ce bruit. Tu es seule, sans équipement, en plein milieu de la foule sans vraiment comprendre ce qu’il se passe.  jayce, toi aussi, tu profite de la fête bien mérité après les missions qui se succèdent. Quand tout explose, tu as l'instinct de vouloir aller voir mais voilà que Jeremiah te réquisitionne de force pour sécurité les lieux et rassurer les citoyens. Perle, tu es l'ajoutée de dernière minute. Non loin de Jayce, tu es médecin et tes compétences ne peuvent qu'être utiles. Vous êtes tous dans le même rayon d'action. Tous dans le même périmètre, étendu sur environ un quartier. A vous de choisir ce que vous voyez, ou ne voyez pas. Pensez à vous regrouper rapidement. L'attaque des Titans est imminente, et la foule ne va surement pas rester là sans bouger. Merci de rester dans le cadre de vos groupes et de ne pas interférer, ni intervenir dans les actions des autres. Comme pour les missions, privilégiez les réponses COURTES.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 8 Juil - 22:34
Invité
Girl let me love you And I will love you Until you learn to love yourself Girl let me love you And all your trouble Don't be afraid, girl let me help Girl let me love you And I will love you Until you learn to love yourself Girl let me love you A heart of numbness, gets brought to life I'll take you there
Nightmare ~ Team Lightwood & more

   J'ai l'impression de suffoquer. L'air me manque. Je reste là les yeux dans le vide, un sifflement dans les oreilles. Long et monotone. Je n'entends rien, je ne vois rien de ce qui se passe. Je bredouille juste quelques mots à peine audible. Il y a pourtant quelques secondes, ma pire préoccupation était de savoir de quel était la couleur de fleur que j'allais mettre sur le couronne pour Raven. Et maintenant. L'air est lourd. L'oxygène semble avoir été voler par la foule. Pendant ce quart de seconde, l'explosion, tout le monde à rater un battement de cœur. Tout le monde à prit une grande inspiration, comme pour être certain d'être encore en vie. En une fraction de seconde le silence absolu à régner sur le district entier. Jusqu’à voir l'horreur. Alors un premier cri se met à retentir et l'enfer commence. Je n'arrive pas à bouger. Le mur. Le mur est encore tombé.
   La foule hurle. Des cris des gens qui courent vers où ? E plus loin du mur possible. J'ai déjà vécu cet horreur. J'y ai perdu des amis. J'y ai perdu une grande partie de ma foi. Et aujourd'hui voilà que ça recommence. Alors je reste là stoïque Incapable de bouger. Le choc dans mon esprit est important. Comme une fracture. Un plaie béante qui refuse de se refermer. Si je survie à ça j'aurais une sacré cicatrice. En attendant, je suis là un Caporal incapable de réagir sous cette situation qui est pourtant le pourquoi j'ai été entraîné. Merde alors. Mon père avait raison de me prendre pour un incapable ? Est-ce que j'aurais la possibilité de le revoir un jour ? Ou est-ce qu'on va tous mourir ici ? Je tremble. J'ai peur. Une peur que j'ai déjà ressentis. Je n'entends qu'une chose le son de sa voix.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 9 Juil - 0:21
Invité

The Team & Co
    won't last forever

La minute d'avant, elle avait eu un sourire, en voyant que son cousin était sur la piste de danse, tenant une fille dans ses bras. La minute d'avant, elle voulait trouver le moyen de s'échapper, d'aller profiter elle aussi des festivités. D'aller chercher sa couronne de fleurs. Mais tout ça, c'était avant. Parce que maintenant, il semblait que l'enfer s'abattait une nouvelle fois sur eux. Mais la dernière fois, ce n'était pas la maison. La dernière fois elle avait pu se concentrer sur son boulot. Mais là, c'est chez elle. Elle voit ses rues qu'elle connaît si bien se plonger dans le chaos. Tout comme elle voit des gens qu'elle connaît bien et l'expression de terreur qui se dessine sur leur visage lui noue davantage le cœur. Pourtant, les instincts reprennent vite le dessus, et elle tourne alors son visage vers Dylan. « Il faut qu'on mette les gens en sécurité. » Hurle-t-elle pour passer au dessus du brouhaha ambiant. Elle sait que c'est ce qu'il faut faire, même sans que Lightwood n'ait à lui dire. Mais elle le cherche tout de même du regard. Pas bien longtemps cela dit, il lui semble qu'elle ne la jamais vraiment perdue du regard. Dylan est déjà partie pour faire évacuer les habitants, Raven court alors vers son caporal. En s'approchant de lui, elle voit bien vite qu'il y a un problème. Il a cette même expression que lorsqu'elle lui annoncé la chute de Maria. Comme si elle lui annonçait la pire chose au monde. Pourtant, elle se doute que dans son regard, on doit y lire la même détresse. Elle fait son possible pour ne pas penser à la maison dans laquelle elle a grandit. Pour ne pas penser à tout ses blessés et à tout ceux qu'elle va pleurer. Mais demain. Là elle a autre chose à faire. « Lightwood ! » S'écrie-t-elle quand elle arrive à son niveau. Mais il ne semble toujours pas réagir, ni même se rendre compte de sa présence. Elle tente de l'appeler plusieurs fois sans réponse. Elle finit alors par porter ses deux mains à son visage, le forçant à porter ses yeux vers elle. « Jeremiah ! » La première fois qu'elle l’appelle par son prénom. Et pourquoi elle le fait ? Elle n'en sait rien. Un instinct. Sûrement le même qui la pousse toujours vers lui alors qu'elle ne le devrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 9 Juil - 19:28
Invité
Pendant la fête, la défaite
lux garroway et le monde

La fête bat son plein, et toi tu t'éclates parce que tu croises tout les marchands que tu connais et que tous savent très bien comme tu aimes la nouriture et que, pendant l'entrainement vous ne mangez pas de plats aussi bon qu'ici. Alors tu te retrouves avec trois brochettes. Une dans la bouche et une dans chaque main. Tu ne fais que manger au final et tu n'arrive même pas à prendre un gramme. Au moins, pendant ce temps tu ne penses à rien d'autre qu'à ces mets succulents et tu ne penses plus a ces douleurs infernales qui te pourris l'existence depuis déjà un peu moins de dix-sept ans. Tu souris, un grand sourire sur tes lèvres au points qu'il ne part pas. Tu es heureuse, tu t'amuses comme une petite folle et ça te change du camp d'entrainement où les seules conneries que tu peux dire, c'est quand Vivi t'embête. Tu entends finalement un gros boum tu relèves la tête avec ta brochette entre les dents et tu regardes ce qu'il se passe. Toi t'es en plein millieu du passage et on te bouscule sans comprendre ce qu'il se passe. Tu entends des hurlements, des voix, on parle de fissures, de titans, de bataillons qui tuent des titans. « Heu... s'passe quoi ? » Tu parles toute seule mais tant pis. tu finis une brochette, et tu attaques une seconde brochette alors que tu approches des lieux alors que tout le monde fuit. T'as pas peur. Tu n'as jamais eu peur parce que ta soeur a toujours été là, à te raconter les histoires. Alors tu approches, un peu plus sérieusement et tu finis par engloutir tes brochettes aussi vite que possible avant de courir vers les personnes que tu croises. tu remarque un gradé. Tu approches, et tu te mets immédiatement au garde à vous. « Lux Garroway, 105 ème bridage d'entrainement. Prête à aider, j'attends vos ordres.» Et tu attends, dans ta petite robe, tu n'as même pas de tenue officiellement, parce qu'à la base, c'était la fête.




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 10 Juil - 16:15
Invité

Le début de la fin
groupe un

Cette droite il ne l'avait pas vu venir. À croire que cet alcoolique prenait un malin plaisir à lui rappeler pourquoi il avait tendance à vivre en ermite !  Jayce effleurait du bout des doigts son arcane douloureuse tandis qu'il trouvait un coin où s'asseoir dans cette taverne dans laquelle l'avait entraîner  la jolie blonde sans vraiment lui demander son avis. Il pouvait déjà sentir un filet d'épais liquide s'échapper de sa plaie, il aurait vraiment du rester cloîtrer chez lui aujourd'hui jusqu'à la fin de ce festival de malheur. Lorsque la jeune inconnue s'était retournée avec ce bout de tissu qu'elle approchait de sa plaie, se fut instinctivement qu'il s'était reculé. Comme un animal méfiant. Elle lui afficha cependant un sourire en tamponnant la plaie. Oui elle avait bien raison ça piquait. D'ailleurs cela semblait bien l'amuser de voir Jayce affichait une grimace en sentant la morsure de la blessure refaire surface.

«  Aie ! Mais ça fait mal ! » Se mit il alors à raler. Oui des fois il était pire qu'un enfant. Pourtant il se laissa faire se contentant de laisser échapper un juron entre ses dents lorsque la douleur revenait à la charge.

"Merci beaucoup... Pour tout à l'heure " Le jeune homme venait à fixer la jeune femme dans les yeux, une petite lueur d'étonnement aux fond des yeux. Au fond il ne s'y attendait pas vraiment. C'était bien rare qu'on lui dise ce genre de chose, d'habitude ce genre d'approches comme celle dont il avait fait preuve tout à l'heure donnait plutôt l'envie de le laisser tranquille dans son coin.

«  Je vous en pris. » avait simplement répondu en détournant légèrement le regard. Il ne savait pas trop quoi répondre dans ces moment là mais déjà les traits de son visages se radoucirent. Il laissa calmement terminer la blondinette qui fini par lui annoncer au bout de quelque minutes qu'il ne restera plus qu'à couper les fils dans deux semaines. Le garçon se laissa tomber sur le dossier de sa chaise lorsque son regard fut interpellé par la chevalière que tenait la mystérieuse inconnue entre ses doigts. Il n'eut aucun mal à reconnaître le symbole puisque c'était celui du bataillon d'exploration ! Était ce cela qu'elle avait récuperer sur l'ivrogne ?

D'ailleurs en parlant d'ivrogne, cela que celui ci refaisait son apparition ! Déboulant dans la taverne cette fois ci il n'était pas tout seul. Non il semblait être accompagné de deux membres de la garnison et à en juger la façon qu'il avait de les pointer du doigt cela n'annonçait rien de bon.

«  Mademoiselle, Monsieur. Vous êtes en état d'arrestation pour trouble à l'ordre publique. » Quoi ? C 'était une blague ! C'était plutôt l'autre alcoolique le fauteur de trouble ambulant ! En moins de deux Jayce se retrouva les mains menottées dans le dos. Génial comme d'habitude à chaque fois qu'il tentait une bonne action cela finissait par tourner mal. Dire qu'en dehors des murs il avait vécu sans compromis. Le membre du bataillon d'exploration fut poussé à l'extérieur du batiment lorsque soudain… BOOM ! L'effet de surprise lui fit rater un battement. Bientôt la fumée accompagnée d'un nuage de poussière s'éleva dans le ciel. Jayce resta un instant immobile comme paralysé, les yeux écarquillés fixé sur cet écran qui venait noircir le ciel. Il tentait de reprendre son souffle après la dose d'adrénaline qui venait de parcourir son corps. Qu'est ce qui se passait ? Est ce que c'était exactement comme … Les membres de la garnison étaient eux aussi figé sur place. C'était le moment. Surement poussait par la curiosité, le jeune blond aux yeux verts se dégagea de la prise du soldat qui le tenait et se mit à courir en direction de la source du problème. Mais bien vite, il sentit quelqu'un le tirer en arrière par son épaule.

« Lachez moi ! Je suis de l'escouade du caporal Bailey ! »Il ne savait pas pourquoi il avait dit cela comme si cela allait changer quelque chose mais dans le feu de l'action, cétait la première chose que la jeune recrue avait trouvé à dire.

shinouh





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 11 Juil - 22:02
Invité
Je patrouillais avec Raven, le festival était un bon moment, j'aimais voir les gens s'amuser dans la rue, être insouciant le temps d'une journée, cela remontait le moral, même si moi j'était au boulot, dans le fond je m'amusais quand même. Riant des idées de ma co-équipière pour pouvoir rejoindre les danseurs ne serait-ce que pour une danse, certaines étaient plausible, d'autres beaucoup moins, mais cela avait au moins le don de faire passer le temps. Nous avions fait le tour du quartier, revenant à notre point de départ, près des danseurs, de loin je pouvais voir Lightwood et je me demandais la tête qu'il ferait si j'allais plaider notre cause et lui demandais une pause pour faire une danse. J'ouvrais ma bouche pour émettre l'idée quand soudain une explosion se fit entendre plusieurs rues plus loin, le bruit fut assourdissant, pendant un instant j'eus l'impression que mes oreilles bourdonnaient comme si un essaim d'abeilles me tournait autour de la tête. Bien vite la fumée vint me piquer les yeux me donnant l'impression que mes yeux me brulaient. Je me demandais ce qui venait de ce passer, ce qui venait d'exploser ainsi, même si au vu du bruit et de la fumée, l'idée que le mur soit touché cela me fit frémir, mais pour le moment je rejetais tout cela loin dans ma tête. Raven repris ces esprits avant moi, il fallait mettre les gens en sécurité et j'hochais la tête et lui indiquait une direction. Je vais par là, repousser les habitants vers le nord. On se retrouve plus haut. Je partis alors en courant, aidant les gens qui en avait besoin, leur indiquant la direction à suivre, leur intimant de se calmer. Bien sur ils paniquaient, certains me dépassait en courant et j'entendis à plusieurs reprise le mot Titan. Je frissonnais à chaque fois, mais restais concentrée sur mon boulot. C'est alors que je vis un homme menotter tenter de se diriger vers le lieu de l'explosion et crier qu'il était un membre du groupe du Caporal Bailey quand on l'en empêcha.

Je me dirigeais sans attendre vers le groupe, il fallait être fou pour crier ce genre de chose si l'on ne l'était pas vraiment, de plus si les titans étaient réellement entrée, alors nous allions avoir besoin d'un membre de l'exploration qui pourrait peut être les ralentir pour nous aider nous à évacuer les habitants de la ville. Libérez le ! Le garde me foudroya du regard, mais je ne me laissais pas démonter, bien au contraire, j'étais moi aussi très forte à ce petit jeu là, sauf que pour le moment, je n'avais pas le temps de jouer, j'arrachais les clés qui pendaient à sa ceinture, s'était un bleu, une jeune recrue qui voulait faire du zèle et qui ne semblait pas se rendre compte que nous étions dans une situation critique, je fis rapidement sauter les menottes et me tournais vers la recrue. Maintenant, va t'assurer que les habitants se mettent en sécurité vers le nord. Des hurlements provenant des rues adjacentes se firent entendre, je sentis mes poils s'hérisser et j'avalais difficilement ma salive. Je levais les yeux sur le prétendu membre d'exploration et commençais à enlever mon harnais. Des habitants on parler de Titan, j'espère que vous n'avez pas mentit que vous êtes réellement de l'exploration, car on va avoir besoin de vous. Je lui tendis alors mon équipement, moi il ne me servirait à rien, je ne m'étais jamais préparer à affronter un titan et le faire pour la première fois en ville alors que tant de vie était en jeu était une bien mauvaise idée. Je lui tendis deux paires de lame de rechange et attendis qu'il s'équipe en guidant les gens autours de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 16 Juil - 13:03
Invité
Girl let me love you And I will love you Until you learn to love yourself Girl let me love you And all your trouble Don't be afraid, girl let me help Girl let me love you And I will love you Until you learn to love yourself Girl let me love you A heart of numbness, gets brought to life I'll take you there
Nightmare ~ Team Lightwood & more

   Le temps semble avancer en me laissant de côté. Comme s'il avait compris qu'il m'avait perdu pour le moment. Comme si j'étais perdu à jamais dans les méandres de mon esprit. Mais on ne me laisse pas seul. J'entends un bruit de fond perdu dans cet océan obscure. Sa voix à elle. Elle est là proche de moi. Je sais qu'elle parle, mais le son de sa voix est lontain. Soudain un mot. Jeremiah. Elle m'apelle. Mon regard reviens tout de suite, mon esprit plus lentement. Mes yeux se tournent enfin vers elle. « Raven … Je … Je suis là, merci. » Ça y est je suis de retour. Il est temps de prouver que je mérite mon grade. Il faut évacuer ces gens le plus rapidement possible. Mais je vois mon équipe déjà en action. Aedan diffuse les ordres et me jette un regard pleins de compassion. Je soupire légèrement avant de me retourner vers Raven. « Graymack ! Voyez avec Mahon, je vous laisse en charge de l’évacuation des citoyens. Je vais prendre de la hauteur et réunir une petite équipe pour nous charger de réunir les retardataires. » Je lui fais un signe de la tête. Je peux avoir toute confiance en elle. Mais je me refuse à l'exposer trop au danger. Je viens déjà de perdre un grosse partie de ma vie, je dois a tout prix garder le reste. Et si j'arrive à sortir vivant de cet enfer, nous aurons tout des deux une vraie discussion. Au même moment, une jeune fille arrive et me coupe dans mon élan. Garroway ? La petite sœur d'Eden ? C'est une blague ? « Vous tombez bien. Davidson ! Donner votre équipement à la demoiselle et rejoignez Mahon pour l'évacuation. Prenez un fusil en passant. On ne sait jamais comment les gens réagissent sous la panique. » Autant ce mec est une tête de con au quotidien, autant, là il obéis sans réfléchir. Une fois la petite équipée, je lui donne l'ordre de ne pas me lâcher d'une semelle. Je décolle et me déplace au dessus de la foule. De loin, je vois une scène qui attire mon attention. J’atterris rapidement sur place. « Gladstone qu'est ce qui se passe ici ? » Je regarde la scène tout à fait particulière, mais je sais que Dylan ne fais rien sans un grand sens du discernement. J'apprends rapidement que le jeune homme est membre de l'escouade de Bailey. « Parfait. Vous allez venir avec moi et Garroway. Gladstone vous rejoignez Graymarck. Sans équipement, il vaut mieux que vous soyez le plus loin possible du mur. Je pars avec ces deux là pour réunir les retardataires. » Nous partons rapidement sur les toits pour repérer des cibles potentiels. Au loin, des titans arrivent déjà. Heureusement un autre groupe gère déjà la situation. Je déglutis. Maintenant, il faut trouver des gens en difficulté et les faire évacuer.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 16 Juil - 13:46
Invité
Pendant la fête, la défaite
lux garroway et le monde

Quand tu donnes ton nom, les gens ont toujours cette tête, il pense tout de suite à ta grande soeur, Eden, et en te regardant un peu mieux, ils remarquent tout de suite la ressemblance, ce qui confirme leur question intérieure. Oui, tu es la petite soeur de la jeune femme folle des titans, oui, tu es la petite soeur de cette femme connu de toutes les escouades et un jour, tu l'as rejoindra. Mais pour le moment tu n'es encore qu'au camp d'entrainement et tu n'es pas aussi douée qu'elle, tu as pourtant un grand sens du devoir puisque déjà tu t'es lancé vers le plus haut gradé du coin pour proposer ton aide. Tu portes une robe, et tu n'es pas vraiment connu de tous alors tu aurais simplement pu continuer de manger tes brochettes en silence en essayant de rejoindre la brèche pour voir un titan de plus près. Mais non, ton instinct, ton devoir a été de proposer ton aide et même si tu ne sais pas trop ce que tu pourrais faire pour aider, tu te dis que peut-etre tu permettras à des vies d'être protéger, en sécurité. « Vous tombez bien. Davidson ! Donner votre équipement à la demoiselle et rejoignez Mahon pour l'évacuation. Prenez un fusil en passant. On ne sait jamais comment les gens réagissent sous la panique. » Tu réceptionne l'équipement et tu souris à ce Davidson pour le remercie. Tu enfiles l'équipement, tu taches de faire en sorte qu'on ne voit pas ta petite culotte puisque, pour une fête, tu as eu la merveilleuse idée de mettre une petite robe mais bon, tant pis, vous irez assez vite pour que ça ne se voit pas. Une fois équiper, tu suis le caporal de la garnison et vous vous stoppez à nouveau un peu plus loin. Y'a un type qui se prend le chou avec une femme de la garnison. Apparemment il fait partie de l'exploration et le voilà engagé pour la journée. Tu lui adresse un petit sourire. Parce que tu es polie et bien élevée et aussi parce que de toute façon, y'a que ça a faire. Tu reste silencieuse, même les douleurs parcourant ton corps ne te font pas gémir de douleur, tu es tellement habituée que tu réussis à prendre sur toi et à ne rien laisser voir. tu ne veux pas qu'on te prenne par pitié ou pire, qu'on te dit de rester au sol. Tu n'es pas aussi passionnée que ta soeur mais tu en as dans les tripes, tu es courageuse et le monde doit le savoir. Alors sagement tu suis, t'habituant à cet équipement qui n'est pas le tient et le réglant par la même occasion alors que tu suis de près le caporal et le blondinet. Au passage, tu tournes la tête, les titans se font voir mais des soldats aussi. tu ne sais pas qu'ils sont mais il virevolte avec une telle rapidement, une telle aisance que tu es admirative, juste le temps de les apercevoir.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 19 Juil - 1:33
Invité

Le début de la fin
groupe un

D'abord le silence comme si durant un instant touts les etres vivants avaient retenus leur souffle avant de devenir cette forêt de bras, de têtes et de jambes qui couraient danstoutes les directions, certains dans l'espoir de se refugier dans la moindre cachette, d'autres pour rejoindre le mur Sina au nord.

Poussé par l'éclair de son impulsivité, Jayce était parti en courant vers cette fumée qui s'élevait au loin. Qu'est ce qu'il y avait là bas? une maison en train de prendre feu? Ou pire... Mais à courir à contre sens de la foule, il eut vite fait de se faire rattraper se sentant tirer en arrière par le membre de la garnison qui se chargeait de son arrestation.
" Vous vous restez ici !"  Pourtant en les regardant faire, le jeune blondinet avait l'impression qu'ils ne savaient plus où il camper et étaient dépasser par les évènements.Mais bientôt une jeune femme s'approche d'eux. à en juger son équipement et sa tenue elle se trouvait être aussi une membre de la garnison. Et farouche vu le regard qu'elle lança à son collègue avant de finalement s'emparer des clés pour libérer la jeune recrue. Jayce la fixa dans les yeux avec un regard inquisiteur.
" Dites donc c'est quoi ce bordel ? Qu'est ce qu'il se passe à la fin ?"
mais très vite la jeune brune lui donne la réponse qui fit naitre une lueur de stupefaction dans ses yeux.
"Des habitants on parler de Titan, j'espère que vous n'avez pas mentit que vous êtes réellement de l'exploration, car on va avoir besoin de vous."
Des titans? ici à l'intérieur du mur rose ? mais alors cette explosion...ça recommençait. Elle venait de lui tendre son harnais de tridimentionalité alors qu'un homme s'approchait accompagné d'une rouquine qui lui afficha un sourire. Un sourire bien innocent au milieu de ce chaos ambiant.
"Parfait. Vous allez venir avec moi et Garroway. Gladstone vous rejoignez Graymarck. Sans équipement, il vaut mieux que vous soyez le plus loin possible du mur. Je pars avec ces deux là pour réunir les retardataires." cela sonnait bien comme un ordre, ce qui fit réaliser à Jayce qu'il n'avait pas vraiment le choix. D'une c'était soit ça soit les menottes et deuxièmement il ne pourrait pas espérer être en sécurité temps que toute la population ne serait pas évacué. indirecretement c'était aussi sa propre survie qui était en jeu. Enfilant rapidement l'équipement et se munisant des lames que lui avait la jeune femme, le blondinet n'attendit pas plus pour suivre le membre de la garnison suivi de cette jeune rouquine. étrangement il se sentait bien plus à son aise avec l'équipement qu'il portait que sur la terre ferme. Et se fut à cet instant, alors que le petit groupe venait à filer à travers les airs de toits en toits, que Jayce put enfin voir un aperçu de ce qu'il venait d'arrivé. une fumée qui s'échappait du mur, des titans qui commençaient à envahir les rues aux loin alors que l'on pouvait déjà apercevoir d'autres soldats à l'oeuvre pour tenter de les repousser. Est ce que c'était cela "l'histoire qui se répète "? soudain quelque chose vint interpellé la jeune recrue qui vint à se poser sur le rebord d'un toit.
" qu'est ce que c'est là bas ?" Là au loin une marée de petits êtres viennent de sortir de ce bâtiment, de là où il était Jayce pouvait entendre leur cris s'élevaient. Les enfants de l'orphelinat ?

shinouh





[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 20 Juil - 13:28
Invité

The Team & Co
    won't last forever

Petit à petit la lumière semble revenir dans son regard alors qu'il baisses les yeux sur Raven. Il ne semble pas non plus noter que pour la première fois, elle vient de l'appeler par son prénom. Mais cela va à la jeune femme, elle n'a pas vraiment envie de s’appesantir sur ce moment. « Raven … Je … Je suis là, merci. » En même temps, lui aussi semble oublier momentanément de l'appeler par son nom de famille. Mais ce n'était pas elle qui allait s'en offusquer. « Graymack ! Voyez avec Mahon, je vous laisse en charge de l’évacuation des citoyens. Je vais prendre de la hauteur et réunir une petite équipe pour nous charger de réunir les retardataires. » Elle se contente de hocher la tête à son tour. En temps normal, elle aurait sûrement eut un petit sourire, mais là, elle n'a pas vraiment le cœur à ça. Mais avant de s'élancer vers son collègue, elle ne peut s'empêcher d'ouvrir une nouvelle fois la bouche. « Restez en vie ! » Dit-elle avant de s'élancer vers Aedan. Pas besoin de s'épancher sur les émotions qui la traverse alors qu'elle lui dit ça.

Rapidement, elle prend place pour faire évacuer les habitants. Elle se retrouve à évacuer un groupe d'enfants qui jouaient durant le festival, avant de se retrouver coincé. Elle les fait entrer dans un bâtiment, les conduisant vers la cave. « Faut que je remonte. Il faut que quelqu'un surveille la porte et s'assure qu'aucun de vous ne me suive. » Il y a des enfants de tout âge. Des adolescents pratiquement en âge de s'engager, tout comme des enfants bien plus jeunes. Un des garçon adolescent se lève finalement, lâchant la fille qu'il tenait dans ses bras. Raven lui laisse sa place près de la porte, prête à remonter pour continuer l'évacuation. Mais finalement, elle se tourne vers le garçon, montrant du menton la jeune fille qu'il a laissé et qui continue de le regarder d'un air énamouré. « Avant de t'engager, fais lui des enfants ! » Et c'est amusé de la surprise sur les traits du garçon qu'elle remonte.

Dehors, il lui semble que c'est encore plus le chaos. Au moins, les rues semblent se vider. Dylan apparaît aussi. Mais Raven fronce les sourcils en voyant qu'elle n'a pas son équipement. Elle n'aimait pas vraiment ça. Déjà, savoir son binôme désarmé n'était pas vraiment pour la rassurer. Mais aussi, cela voulait dire que quelqu'un d'autres avaient du en avoir besoin, rappelant à la jeune femme, que personne n'était prêt pour ce genre d'attaque. Ses mains se serrèrent autour de ses lames par réflexe. Le temps que sa partenaire arrive, elle en profita pour jeter un coup d’œil aux alentours. Davidson avait rejoint Mahon, continuant l'évacuation. « On devrait remonter la rue, vérifier que tout le monde est bien à l'abri. » Dit-elle à son amie lorsqu'elle arrive enfin à son niveau. Il faut continuer de se concentrer sur ce qu'il reste à faire, et ne surtout pas penser au reste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» vfa express 1 groupe
» La Raven Guard arrive !
» Les vieilles gloires du groupe Salongo
» Classement de la course Groupe C du SRCS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Terminés
-
Sauter vers: