AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

qui part à la chasse perd sa place ~ft ma sauveuse <3

Invité
Invité
Mar 30 Juin - 2:20
Invité
Astrid ∞ Jayce
qui part à la chasse perd sa place
Les rayons du soleil venaient traverser l'épais feuillage des arbres de la forêt, le vent frais de la matinée bien entamée caressait les branches. Seul le chant de la faune alentour venait perturber le silence des bois comme si la nature avait décidé de fredonner en un même accord. C'était dans cette étendu de branches au feuillage verdoyant que s'élançait Jayce à toutes vitesses dans les airs, propulsé par son dispositif  de manoeuvre tridimentionnelle.  Il sentait son arc se balancer de part et d'autre dans son dos, il avait entendu dire qu'une bête semait la terreur dans les champs aux alentours. Sûrement un sanglier affamé qui descendait dans les terres pour déterrer de quoi se nourrir, mais même si le membre du bataillon d'exploration n'appréciait pas de voir souffrir un animal cela ne l'empêchait pas de se montrer prudent.

Le vent venant taper contre son visage, le jeune homme aimait ces moments où il était seul avec lui même, loin de tous les gens de la cité dont certains ne le voyait uniquement comme un trouble fête. Ils ne connaissaient rien à rien ! C'était bien ça qui énervait le jeune blondinet. Mais ce n'était plus pareille…  La blessure au fond de son coeur ne s'était toujours pas refermer, lui qui pourtant avait tant de mal à s'attacher aux autres , c'était la seule personne qui comptait le plus pour lui qui lui avait été arraché ce jour où le mur Maria avait céder. Maintenant il était seul pour s'en sortir. Comme si avant ce n'était pas assez compliqué ! Il ne comptait cependant pas à rester dans l'ombre avant d'un beau jour cette tragédie ne se reproduise. Plus jamais.


Durant cet instant d'inattention, Jayce n'avait pas fait attention à sa manœuvre. L'un de ses crochets, mal lancé, venait de ricocher contre le tronc d'un arbre un peu trop résistant. Le jeune homme se sentit alors partir dans tous les sens, une horrible sensation de chute libre lui saisissant le coeur. Qu'est ce qu'il s'était passé ?  Tout se chamboulait dans sa tête,  alors que sans même prendre le temps de viser correctement, il projeta de nouveau ses grappins dans les airs. Ces derniers coincèrent sur l'une des branches d'un arbre aux alentours enroulant la jambe du blondinet au passage… et c'est ainsi que Jayce se retrouva suspendu la tête en bas. C'était bien sa veine ! La jeune recrue appuya sur sa gachette un nombre incalculables de fois mais en vain. Rien à faire ! Ces crochets de malheureux étaient bien coincés. Jayce laissa échappé un juron. Pourquoi ça devait tombé sur lui aujourd'hui. Perché dans son arbre, le blond aux yeux verts gesticulait comme un asticot dans l'espoir de se décrocher de là..
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seven Iceveins
« wings of freedom »
+ MESSAGES : 1241
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Juin - 17:01
Qui part à la chasse perd sa place.
Jayce&Astrid
Aujourd'hui était une belle journée. Je m'étais levée de bon poil, n'ayant pas été dérangée durant la nuit par de monstrueux cauchemars. J'avais un peu de temps libre en cette belle et fraîche matinée, et j'avais décidé d'aller m'entraîner, aussi bien à chevaucher qu'à manier mon équipement tridimensionnel. La chute du mur m'avait fait comprendre que j'étais légèrement rouillée, et mieux valait me préoccuper de mes capacités plutôt que de ruminer sur Kelsier. Je sortis ma belle jument marron de son box et cherchais à l'apaiser. Je n'étais toujours pas à l'aise avec cette bête là, mais cela commençait à aller mieux grâce aux conseils que me prodiguaient Karhlya et, je me devais de l'avouer, grâce aux cours particuliers de Kelsier. Après lui avoir mis selle, brides et autres équipements, je l'amenais dans la cours et finis par me hisser dessus avec bien du mal. Gaya se trémoussa sous mes cuisses et je paniquais légèrement. " Oh oh on se calme hein. Sinon je te remet direct dans ton box et adieu les carottes. " Elle sembla me comprendre et s'arrêta, me laissant souffler. J'inspirais profondément et la lançais directement au galop avant de changer d'avis.

Je savais parfaitement où me diriger. Vers la grande forêt, endroit parfait pour s'entraîner à manier l'équipement tridimensionnel que je bringuebalais avec moi. Je savais quelles étaient mes capacités, je savais que j'étais forte, ce n'était pas pour rien que j'avais terminé première de ma promotion, mais les années passées à la Garnison m'avaient quelque peu ramollie, et qui plus est, mieux valait encore et toujours s'entraîner. Je n'étais pas plus à l'abri qu'un autre soldat si un Titan avait décidé de faire de moi un casse croûte. Je frissonnais, plus par dégoût et par peur que par la fraîcheur matinale qui m'entourait. Je finis par arrêter Gaya près d'un petit cours d'eau où elle pu se rafraîchir et m'asseyais quelques minutes au sol pour me reposer. Il n'y avait pas à dire, l'équitation et moi cela faisait deux. Comment les soldats pouvaient-ils tenir des heures entières sur leur cheval sans mettre pied à terre? " Ils doivent avoir le cul rembourré... " Maugréais-je en étirant mes membres rendus endoloris par la course. Mon postérieur et mes cuisses me faisaient un mal de chien, et j'hésitais à reprendre la course. Je sortis une pomme de mon sac, en mangeais les trois quart et finis par donner le reste à la jument, sentant son regard fixé sur moi. Puis je remontais en selle. La forêt n'était plus très loin, je la voyais de là où j'étais.

L'ambiance dans la forêt était bien différente de celle des plaines. Les arbres étaient hauts, si hauts et si touffus que l'on distinguait à peine le ciel entre les branches d'arbres. Je ramenais mon cheval au trot, cherchant un bon endroit pour le laisser paître. Il ne me fallu que quelques minutes pour le trouver, et j'attachais son licou autour d'une grosse branche. Je n'avais pas encore réussi à siffler, si jamais celle ci décidait de s'enfuir, je n'étais pas sur de réussir à l'appeler. Mieux valait être prudente. Je levais le regard vers les arbres, laissant la brise fraîche me caresser le visage. Un fin sourire s'étira sur mes lèvres, triste sourire en repensant à ces années d'entraînement où Casey, Lucile et Grishka étaient à mes côtés. Nous étions tellement jeunes, jeunes et insouciants... Aujourd'hui, l'Exploration m'avait arrachée Casey, Grishka était dans les Brigades Spéciales, et Lucile ne me parlait presque plus. Comme c'était étrange...

Je saisis soudain les poignets de mon équipement et envoyais les grappins dans l'arbre le plus proche et enfin, j'actionnais le gaz. Les arbres défilaient, devenant de vagues formes vertes et marrons tandis que je filais entre les branches de plus en plus vite, changeant rapidement de directions et effectuant de multiples pirouettes. Le vent giflait mon visage, et je sentais mon corps tiraillé sous l'effort. Mais c'était un mal qui faisait du bien. " Qu'est-ce que...? " Je fis demi tour, accrochant mon grappin dans un arbre et faisant le tour du tronc. Oui, j'avais bien vu. Un homme était accroché dans les arbres. Je me laissais tomber sur une grosse branche, dans un arbre voisin du sien, mettant ma tête à la hauteur de la sienne. Il était jeune et s'amusait à gesticuler dans tous les sens. Un coup d'oeil me suffit pour savoir qu'il était bel et bien coincé. Je me mis à rire. Oh ce n'était pas méchant, c'était simplement toute la tension accumulée ces derniers jours qui remontait à la surface. Les larmes aux yeux, je lui demandais entre deux gloussements. " Alors ça ! C'était une figure que je n'avais encore jamais vue ! Tu veux que je te décroche mon grand? "


- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 2 Juil - 1:38
Invité
Astrid ∞ Jayce
qui part à la chasse perd sa place
Perché sur son arbre, Jayce était suspendu dans les airs. Génial , vraiment génial. Et bien sur personne avec lui pour le détacher. Non monsieur le solitaire préférait toujours faire ses petits entrainements en solo mais maintenant la question qu'il se posait était surtout comment allait il faire pour se sortir de là ? Dire qu'il était une bête en tridimensionnalité ! Lors des exercices au champ d'entrainement, c'était en général lui qui maîtrisait parfaitement la technique. C'est certain que dans ce genre de discipline le corps était mis à rude épreuve entre les luttes contre le vent, les atterrissages répétés qui  pouvaient vous filer de sacrées courbatures et autant dire que ceux qui avaient tendance à avoir le vertige pouvaient aller se rhabiller. Malgré cela c'était l'une des disciplines que Jayce appréciait bien plus que les autres, lui qui avait un petit penchant pour carburer à l'adrénaline était servi.

Mais là il devait avouer que même s'il était doué, il s'était fait avoir comme un bleu. Il n'avait pas tardé à apercevoir l'une de ses flèches en équilibre sur l'une des branches. Ok c'était peut être sa chance ! Le blondinet aux yeux verts se balança d'avant en arrière, tendant sa main qui se rapprochait toujours plus de l'extrêmité du feuillage à chaque aller retour. Puis enfin il l'a saisi. S'agrippant fermement à la branche, il étirait son autre bras en direction de la flèche. Allez un peu, encore un peu. Juste un tout petit peu. Il y était presque, il pouvait sentir ses doigts éffleurer les plumes mais brusquement la branche lui échappa des mains. La flèche se retrouva projeter d'un côté tandis que le dos de Jayce venait cogner le tronc de l'arbre pour qu'au final le jeune homme se retrouve au point de départ, c'est  à dire … suspendu la tête en bas.

Le plan A venait de lamantablement échouer maintenant on passait au plan B. D'accord mais c'était quoi le plan B ? Bon dieu, si cela continuait ce ne serait pas un titan qui aurait le plus de chance de le dévorer mais les charognards. Soudain, alors qu'il se sentait pivoter sur lui même, il semblait avoir vu quelque chose fendre les feuillages à toute allures. Qu'est ce que c'était ? Un oiseau ? Un gros oiseau alors ! Il eut vite fait d'avoir la réponse à sa question, puisque sur une branche juste à sa hauteur, vint se poser une femme. Cette brune lui disait vaguement quelque chose. C'étaient ils déjà croiser ? Mais là tout ce qu'il commençait à voir c'était des étoiles, difficile de se rappeler qui cela pouvait bien être.

"Non ! Ça va j'm'en sors très bien. C'est bon y a ... rien à voir…"

Lui avait il répondu alors qu'il se redressait, tirant sur les liens enroulaient à sa cheville pour tenter de se libèrer. Les files continuaient à s'emmêler plus qu'autre chose et il avait l'horrible sensation d'entendre les rires de la jeune femme s'entrechoquait dans son esprit aux même rythme des pulsations du sang dans sa tête.

" Oui c'est ça ! Allez y ! Vous êtes comme les autres vous rigolez. "

Le petit nouveau de l'escouade Bailey se laissait retomber avec l'affreuse sensation que tout le sang de son corps était dans son crâne. Le petit nouveau de l'escouade Bailey se laissait retomber avec l'affreuse sensation que tout le sang de son corps était dans son crâne. Croisant les bras sur son torse, il afficha un air frustré. C'était clair dans que dans un telle position, il devait avoir l'air d'un clown. Quel honte ! Il était beau celui qui voulait prouvé aux autres ce qu'il avait dans le ventre. Ce fut alors qu'un craquement provenant de la branche à laquelle le jeune homme était attaché se fit entendre… et cela ne présageait rien de bon .

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seven Iceveins
« wings of freedom »
+ MESSAGES : 1241
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Juil - 14:50
Qui part à la chasse perd sa place.
Jayce&Astrid
Je finis par arrêter de rire. Mes abdos me tiraillaient, cela faisait bien longtemps que je n'avais plus autant rit. Depuis la mort de Casey en fait. Je soupirais en repensant à lui et finis par essuyer les larmes de rire qui perlaient au coin de mes yeux. Le jeune homme continuait de tourner lentement, et je voyais son visage devenir de plus en plus rouge à mesure que le sang affluait vers son crâne. " Non ! Ça va j'm'en sors très bien. C'est bon y a ... rien à voir… " Je croisais les bras tandis qu'il se mettait à tirer sur le fil, essayant vainement de se redresser. Le câble était solide, mais emmêlé comme il l'était, il aurait beau tiré dessus, il ne réussirait pas à s'en libérer. " Je vois ça... " dis-je doucement. " Oui c'est ça ! Allez y ! Vous êtes comme les autres vous rigolez. " Je fronçais les sourcils et finis par soupirer bruyamment. " Je vous trouve bien aisé de me juger sur un acte qui n'avait rien de méchant et de me comparer à d'autres personnes que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam. Excusez-moi si je vous ai blessé, ce n'était pas mon intention. " Je finis par m'asseoir sur l'arbre, rejetant ma cape en arrière et laissant mes jambes pendre dans le vide. Un sourire timide vient prendre place sur mon visage tandis qui se laissait retomber. Qu'il était mignon, à bouder comme ça, la tête en bas, les cheveux retombant et les bras croisés. Je résistais à l'envie de rire, ne voulant pas le froisser à nouveau. " Très bien. Je resterai là jusqu'à ce que vous soyez descendu de l'arbre dans ce cas. Je n'aimerai pas repartir de là où je viens et apprendre trois jours plus tard que vous avez été découvert à moitié dévoré. "

J'arrachais quelques petites branches et me mis à les tresser, attendant que le jeune homme se décide à ouvrir la bouche. Je repris la parole. " Je m'appelle Astrid. Astrid Eïvinnd. Et je fais partie du Bataillon d'Exploration. Et toi, c'est quoi ton petit nom? " Je m'étais mise à le tutoyer je ne savais pas pourquoi, peut-être parce qu'il me paraissait très jeune. Mes doigts continuaient de tresser une petite couronne. C'était une chose que j'avais apprise à faire avec Grishka, elle qui était si douce. Elle m'avait dit que faire des travaux manuels empêchait aux pensées de vagabonder, et c'était vrai. J'arrachais d'autres brindilles. " Je ne parlerais pas de ce qui s'est passé dans cette forêt ne t'en fait pas. Si c'est pour cela que tu ne daignes pas à me répondre. Je ne suis pas comme ça. Je ne me moque pas de toi. "

Ce fut alors qu'un craquement provenant de la branche à laquelle le jeune homme était attaché se fit entendre... Je relevais la tête, et me redressais, inquiète. " Tu es sûre que tu ne veux pas d'aide? " Mais je n'attendis pas sa réponse La branche se cassa soudainement, sans doute parce que l'inconnu avait passé son temps à gigoter comme un ver au bout d'une ligne. Je le vis chuter, une expression de surprise dans les yeux, et je tirais aussitôt mes grappins pour les envoyer dans le tronc en face. Puis je m'élançais et attrapais le jeune homme par sa ceinture dans un grognement. Je l'entendis pousser une exclamation de surprise tandis que je faillis percuter le tronc. Je me laissais descendre doucement et finis par le lâcher à environ deux mètres du sol. " Excuse. " Dis en grimaçant et en me posant au sol à ses côtés. Je l'aidais à se relever et me massais l'épaule. La douleur était si forte, j'avais l'impression de me l'être déboitée. Je le regardais en souriant. " T'es pas un poids plume gamin, mais t'as eu de la chance que je réussisse à te tenir. "


- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 5 Aoû - 1:53
Invité
Astrid ∞ Jayce
qui part à la chasse perd sa place
C'est bon il abandonnait de tout façon il y avait rien a faire c'était bien coincé ! Alors Jayce toujours son air grognon sur la figure, croisa les bras comme un gosse qui boude la corde le tourner lentement sur lui même. Ah ouais pour sur là il avait l'air malin. La mystérieuse brune quand a elle restait là toujours à filseler une par une les quelques que fleur qui était à sa portée. Jayce l'observait furtivement du coin de l'oeil, quelque chose de rassurant, de calme, se dégageait de la jeune femme. Mais ce fut surtout dans sa voix, les mots qu'elle employaient, qui finit par le laissait penser qu'elle fut sincère.

«  Jayce… Jayce Hale. » avait il dit d'un seul coup après un long silence de sa part , détournant le regard son visage affichant toujours cette air boudeur mais qui semblait pour autant déjà un peu plus réceptif. Mais c'était un fait, quand Jayce pense que rien ne peut lui arriver de pire le hasard prend un malin plaisir à lui prouver le contraire. C'était comme ça, comme une une loi mathématique spécialement conçut pour lui. La branche se mit à produire un son menaçant, et visiblement au vue de la question que venait de lui posait Astrid, il n'était pas le seul à s'inquiéter.
« Euuuhh ben c'est à d... » il n'eut pas le temps de finir sa phrase que la branche céda dans un gros «  crack » et se fut brusquement comme s'il était aspirer dans dans le vide. Et là se fut son coeur qui accéléra, que le temps sembla s'arrêter les secondes devenant une éternité et que son corps se préparait au choc qu'il allait devoir subir. Enfin ça c'était ceux a quoi il pouvait s'attendre avant de voir la femme qui se tenait à ses côtés quelque instant plus tôt s'élancer dans le vide à son tour et le saisir par la ceinture. Le membre du bataillon d'exploration avait durant un cour instant la sensation qu'être une souris attrapée par un oiseau de proie. Pourtant ils n'en avait pas fini avec les pics de tensions phénoménale lorsqu'il se fit a deux doigts d'embrasser le tronc d'un arbre ! Ça avait été tout juste !

Et finalement au bout de ce petit saut à l'élastique … sans élastique, le jeune blondinet venait finir sa course foule sur un joli plat qui le fit s'étaler de tout son long sur la terre ferme. En tout cas, c'était pas des conneries le coup des étoiles qui tourbillonnent tout autour de la tête, Jayce pouvait presque jurer en voir 2 ou 3 dansaient. Ah génial la balade. Toujours un peu étourdi, le jeune homme vint à s'asseoir, retirant l'arc qui se balançait dans dos et qui pour le moment le gêner plus d'autre chose. D'ailleurs en parlant d'arc, ses flèches se retrouvait éparpiller aux quatres vents avec tout cela. Déjà il en avait repérer 4ou 5 qui trainait autour de lui c'était déjà pas mal. La charmant inconnue était elle aussi venu mettre pied à terre auprès de lui, lui tendant la main pour l'aider à se relever. Et comme à son habitude, Jayce commença par d'abord afficher son air méfiant son regard tel celui d'un animal farouche. Il l'examina rapidement, son épaule ne semblait pas en grande forme mais il s'attarda à vrai dire plus sur son visage qui lui semblait familier. Une chevelure aussi sombre que la nuit, les traits aussi doux que ceux d'un ange.

«  je suis pas un g… c'est vous ? »
Brusquement il s'en souvenait. Shiganshina, la chute du mur, elle était là à ce moment là. Elle lui l'avait tiré de cet enfer sur terre. Oui c'était bien elle. Ce jour là il ne l'avait plus revue à partir du moment où elle l'avait conduit jusqu'au mur Rose. Peut être qu'il devrait dire quelque chose à commencer par …
«  surtout on ne bouge pas d'accord. » avait il dit d'une voix à la limite du murmure, tentant de garder son calme alors que son regard restait fixé sur ce qu'il se trouvait là juste à quelque pas derrière la jeune femme. C'était juste là, à quelque pas à peine… un loup, l'un de ses solitaires qui ne semblait pas être un poids plume à en juger la carrure.
code by Silver Lungs
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seven Iceveins
« wings of freedom »
+ MESSAGES : 1241
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Aoû - 16:50
Qui part à la chasse perd sa place.
Jayce&Astrid
Je continuais ma petite couronne avant de finir par la jeter. Je n'avais absolument pas les dons de Grishka, ma couronne de fleurs était minable. Je la regardais tournoyer lentement vers le sol lorsque j'entendis sa voix, après un long moment de silence. " Jayce... Jayce Hale. " Je relevais la tête et souriais. " Enchantée Jayce. " Il semblait toujours bouder, cela étant c’était déjà un bon début. " Je suis ravie que tu te montres plus coopératif. " Pour autant, la branche sur laquelle le jeune homme était suspendue semblait en avoir marre. Elle céda brusquement entraînant le garçon dans sa chute. Heureusement, j’avais anticipée, jouant de prudence.  Quelques secondes plus tard, nous nous trouvions tous deux au sol. J’étirais mon bras et fis jouer mon muscle tout en continuant de sourire. C’est que ce dénommé Jayce n’était pas léger. Mon bras entier criait sous la torture que je venais de lui infliger. Mais je n’étais pas mécontente de ma réaction. Je finis par m’approcher du jeune homme, qui était toujours étendu au sol, la tête dans les feuilles mortes. Il finit par se redresser, s’asseyant et regardant autour de lui tout en remettant en place l’arc qui prenait place dans son dos.  Je haussais les sourcils et examinais à mon tour le sol. Ses flèches étaient éparpillées aux quatre coins de la clairière, mais nous aurions vite fait de tout ramasser. " Ne t'inquiète pas pour ça, je vais t'aider à retrouver tes flèches. " Il regarda ma main, méfiant, avant d’accepter mon aide. Je le vis me détailler sans aucun scrupule, ce qui me mit mal à l’aise. Mais je décidais de ne rien laisser paraître. " Je suis pas un g… C’est vous ? " Là, je ne pus m’empêcher de hausser les sourcils. " … Moi ? " Lui demandais-je, surprise, en me demandant si la chute n’avait pas été trop brutale pour sa tête. Il semblait avoir vu un fantôme.

Je commençais à lever la main pour lui toucher le crâne. " Vous êtes sûr que ça va ? Vous semblez avoir vu… Un fantôme. " Je palpais doucement sa tête. " Vous avez un coup ? Ou alors c’est la sang qui vous est monté à la tête ? " Je continuais à le scruter, cherchant vainement ce qui pouvait être à l'origine de cette question. Mais avant qu’il n’ait pu me répondre, il reprit brusquement, parlant à voix basse. " Surtout on ne bouge pas d’accord ? " Je le regardais, toujours aussi stupéfaite. Ce garçon était une véritable girouette, je ne comprenais rien à son charabia. " Mais qu'est ce que... " Je vis son regard dirigé vers un point dans mon dos. Le fait est que ses yeux restant fixés sur une chose que je ne voyais pas, je finis par me retourner. Là, à quelques mètres, se dresser un gros loup. Je sentis mon sang se figer. Que devions nous faire? Je n'avais jamais eu à faire à des loups. " C'est rien, c'est juste un gros chien... " Dis-je doucement. En vérité, je ne savais pas dans quel état je me sentais. Un peu de peur c'est vrai, mais surtout de la surprise et de la confusion. Je savais que des loups traînaient en forêt, mais je n'en avais encore jamais vu. Et vu que Jayce avait un équipement tridimensionnel foireux, nous ne pouvions tout simplement pas remonter dans les arbres. Et il était hors de question que je le laisse au sol, je ne pouvais par le remonter avec moi, il était trop lourd. Stoïque, je finis par écouter Jayce et reste immobile. " Qu'est-ce qu'on fait, on attend qu'il daigne à passer son chemin? " Lui murmurais-je. je n'avais aucune envie de blesser ou de tuer cette grosse bébête qui ne semblait pas bien méchante... Jusqu'au moment où elle commença à grogner et à montrer les crocs. " Ah... " Ça, c'était mauvais signe.


- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Qui va à la shasse perd sa place !
» Spike #02 - A Dark Place [Part. 2]
» [Irving, John] L'oeuvre de Dieu, la part du diable
» Mirages 5Ms á la place des Phantom US
» Quand Windows Phone 8 perd la mémoire !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan :: 
Bien à l'abri des Titans !
 :: Corbeille :: Abandonnés
-
Sauter vers: